En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 51 min 55 sec
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 2 heures 12 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 3 heures 26 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 4 heures 3 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 6 heures 22 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 7 heures 51 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 8 heures 33 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 1 heure 37 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 2 heures 46 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 3 heures 53 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 5 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 7 heures 46 sec
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 7 heures 23 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 8 heures 34 min
Non, merci

Pourquoi le Portugal n’a pas besoin d’aide

Publié le 01 mars 2011
Menacé, le Portugal pourrait pourtant s’en sortir sans avoir recours à une aide internationale
Pascal de Lima est un économiste de l'innovation, knowledge manager et enseignant à Sciences-po proche des milieux de cabinets de conseil en management. Essayiste et conférencier français  (conférences données à Rio, Los Angeles, Milan, Madrid,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Lima
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Lima est un économiste de l'innovation, knowledge manager et enseignant à Sciences-po proche des milieux de cabinets de conseil en management. Essayiste et conférencier français  (conférences données à Rio, Los Angeles, Milan, Madrid,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Menacé, le Portugal pourrait pourtant s’en sortir sans avoir recours à une aide internationale

Avant de vouloir à tout prix venir en aide à un pays qui ne le demande pas, il faut, comme l'a souligné à maintes reprises Anibal Cavaco Silva, le président de la République portugaise, comprendre les éléments macroéconomiques et le contexte social du pays en question. Éléments qui ne sont souvent pas pris en compte par le FMI dans ses critères d’intervention.

Les données économiques fondamentales attestent du sérieux du Portugal : virage à 90° vers l'industrie des services depuis 30 ans, rattrapage de la productivité depuis la révolution des œillets de 1974, et croissance depuis 10 ans, limitée, certes, mais comme dans beaucoup d'autres pays.

A la différence du cas irlandais ou grec, des marges de manœuvre restent ainsi possibles et l'optimisme est au rendez-vous. Il est juste de dire que les taux d'intérêt réels demeureront au dessus du taux de croissance même pour l'année 2011. Ceci marque sans doute un problème de soutenabilité de la dette publique qu'il ne faut pas négliger. Cependant, si l'inflation repart à la hausse, une partie de la dette devrait fondre comme neige au soleil.

Le problème du Portugal : un problème… allemand

Plus fondamentalement, l'écart des taux d'intérêt que l'on observe entre le Portugal et l'Allemagne n'a pas de lien avec la situation économique du Portugal, mais bien avec la situation économique de l'Allemagne. La faillite du secteur bancaire allemand impliqué dans les subprimes a poussé l'État à émettre des emprunts pour le renflouer. Ces emprunts nouvellement émis sur les marchés ont fait baisser les taux d'intérêt en creusant ainsi l'écart entre les taux d'intérêt allemands et portugais. Les investisseurs traduisent cela en une augmentation du risque portugais alors qu'il s'agit d'un moindre risque pour l'Allemagne. Ce ne sont donc pas tant les bons du trésor portugais qui sont boudés, que les bons du trésor allemands qui sont souscrits de façon excessive. Une telle situation contraint le Portugal à offrir une surprime au marché pour attirer des investisseurs.

Autre élément renforçant le "spread d'intérets", soit l’écart qui existe entre les deux pays : l'excédent commercial allemand et le déficit portugais. L'excédent commercial allemand et la fermeture de son marché ont en partie grevé le solde commercial portugais, le rendant ensuite dépendant du financement externe ! Voilà en partie pourquoi les banques privées portugaises se sont retrouvées endettées sur le plan externe en alimentant ainsi la dette publique portugaise. Car à la différence de la Grèce, c'est d'abord la dette privée qui a entraîné la dette publique : ce sont d'abord l'endettement externe et ensuite interne qui ont conduit le système bancaire à restreindre le crédit. Par effet de boomerang, l'activité économique fut étranglée et les recettes de l'Etat ponctionnées.

De plus, il semblerait que la bonne santé globale de la zone euro puisse aussi bénéficier au Portugal. D'ailleurs les prévisionnistes ajustent constamment et favorablement les prévisions économiques concernant le Portugal. La prochaine élection présidentielle déjà pratiquement gagnée par Anibal Cavaco Silva, le Président sortant, est très axée sur la croissance économique et l'innovation, le greenbiz et une vraie volonté de s'attaquer à la question de l'import-export et de la stimulation de la balance commerciale par l'identification des avantages comparatifs.

La capacité du pays à rembourser de la dette à court terme est un élément rassurant

Le Portugal a déjà emprunté 500 millions d'euros sur les marchés début 2011, à un taux exceptionnellement élevé, mais il s'agit d'emprunts de court terme qui n'engagent pas l'économie à long terme. Il était difficile pour le pays de concéder des taux à 6 mois au même niveau que ceux de l'année dernière du fait des mauvaises interprétations du différentiel d'intérêts. Or la capacité du pays à rembourser de la dette à court terme est un élément rassurant. Aussi, même si les taux à 10 ans sont à des niveaux historiques jamais atteints on oublie qu'ils baissent depuis novembre dernier ! Car le pays rembourse aussi sa dette à long terme, en attestent les 26 milliards d'échéances de dette à long terme qui expirent en 2011 et qui seront remboursés.   

Le pays a aussi suivi le conseil des marchés financiers qui souhaitaient des politiques d'austérité afin notamment de contrôler et de maitriser les déficits publics. Les chiffres sont déjà meilleurs sur l'année 2010 et l'ambition du gouvernement portugais devrait, selon toute vraisemblance, être atteinte pour la fin de l'année 2011. D'ailleurs depuis le vote au Parlement du plan d'austérité, les taux longs à 10 ans se détendent. Seule une poussée de fièvre court-termiste a provoqué une petite secousse depuis le 7 janvier dernier sur ce front.

Imaginons que le Portugal doive malgré tout faire appel à une aide externe. Le système bancaire portugais n'est pas aussi puissant dans l'économie que celui de l'Irlande ! Il est proportionnellement trois fois et demi moins important. Les sommes allouées seraient donc faibles et surtout plus faciles à rembourser. Précisons que l'État portugais est déjà intervenu lui-même pour sauver la BPN – une banque portugaise qui connaissait d’importantes pertes - sans aucune aide externe et pour des montants dérisoires à coté du sauvetage allemand ou encore irlandais.

Ces éléments sont importants car au Portugal comme en Irlande, et à l'inverse de la Grèce, c'est une crise bancaire qui a entraîné une crise de la dette publique et qui l'a largement alimentée. L'Irlande qui a déjà bénéficié d'une aide du FMI, a-t-elle vu ses taux de long terme baisser ? Non, bien au contraire. D'ailleurs sans aide internationale, les taux à long terme se sont déjà détendus au Portugal !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques