En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

03.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 5 heures 2 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 5 heures 47 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 6 heures 34 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 8 heures 18 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 9 heures 28 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le général de Gaulle a su que la France devait être une République couronnée par les urnes pour pérenniser la grandeur de la Nation

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Le choix cornélien de la Manif pour Tous et de la France de Johnny Hallyday : suivre la révolte des classes populaires ou rejoindre l’alliance des bourgeoisies

il y a 9 heures 56 min
décryptage > International
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

il y a 11 heures 15 min
décryptage > High-tech
Danger sur nos données

Le piratage informatique chinois nous menace, les marchands de données personnelles aussi

il y a 11 heures 53 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 5 heures 38 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 6 heures 5 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 7 heures 30 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 8 heures 44 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 9 heures 36 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 9 heures 50 min
décryptage > France
Entretien avec ...

Gabrielle Cluzel : "Les bourgeois, ce sont les autres"

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Culture
Culture

Pessimisme de l’intelligence : Aamin Maalouf, du naufrage du Proche-Orient à celui des civilisation

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Economie
Virus éco

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Politique
Nostalgie

Y-a-t-il encore des hommes et femmes politiques armés pour la violence des temps ?

il y a 12 heures 8 min
Nécrose

Dévorée vivante : le web ému par l'étudiante attaquée par la bactérie mangeuse de chair Aeromonas hydrophila

Publié le 24 mai 2012
La jeune femme de 24 ans, Aimee Copeland, se fait petit à petit amputer de ses membres... Le coupable : la fasciite nécrosante qui ronge les tissus et se révèle très difficile à diagnostiquer.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La jeune femme de 24 ans, Aimee Copeland, se fait petit à petit amputer de ses membres... Le coupable : la fasciite nécrosante qui ronge les tissus et se révèle très difficile à diagnostiquer.

La lente maladie d'Aimee Copeland: c'est l'histoire horrible qui passionne l'Amérique depuis plus de trois semaines. La jeune étudiante de l'université de Géorgie de 24 ans se bat contre une bactérie mangeuse de chair. Une infection plutôt rare, qui ronge petit à petit les tissus. La jeune fille l'a contracté après s'être blessée en tombant d'une tyrolienne faite maison, durant un weekend de canoë en rivière avec des amis. Une blessure profonde, soignée par plus de 22 points de suture, mais qui n'aurait du lui laisser qu'un grosse cicatrice. Après les soins, elle rentre chez elle, parmi les siens, pour sa convalescence.

Pourtant, quelque temps plus tard, la jeune fille retourne à l’hôpital suite à de vives douleurs autour de sa plaie. Elle doit rapidement être amputée d'une jambe et d'une partie de son abdomen. La responsable: la fasciite nécrosante, causée par différents types de bactéries, comme l'Aeromonas hydrophila (celle d'Aimee Copeland), qui se trouvait dans l'eau où la jeune fille a chuté. Celle-ci peut très rapidement détruire la peau, la graisse et les tissus qui entourent les muscles. Environ une personne qui la contracte sur quatre en meurt, selon l'âge et l'état de santé du malade.

Malgré le fait qu'elle respire maintenant sans aide extérieure grâce à une trachéotomie (ses blessures à l'abdomen l'empêchent de respirer profondément), la jeune fille reste dans un état critique, et devra subir d'autres opérations très lourdes... Lorsque les médecins lui annoncent qu'il faudra l'amputer de son pied restant et de ses deux mains, elle a fait preuve d'un courage qui a bouleversé les internautes en répondant simplement: "Allons-y". Ils sont des milliers à se mobiliser sur une page Facebook qui lui est consacrée. Un diaporama photo où l'on peut voir la jeune fille, souriante et pleine de vie, a été mise en ligne par CBS news.

Le problème, dans le cas d'Aimee Copeland, a été le diagnostic. Il a été très tardif, en raison des particularités de la contamination. Car la fasciite nécrosante, en plus d'être rare, ne présente aucun des signes habituels d'une infection: les rougeurs, la fièvre, la suppuration… La plaie semble saine, et le seul signe qui montre un éventuel problème est la douleur, qui empire d'heure en heure. Ce symptôme à lui seul ne suffit pas à déterminer l'origine du mal. "Il y a une déconnection entre les plaintes de douleur du patient et l'apparence de la plaie, explique William Schaffner, professeur de médecine préventive à l'université Vanderbilt. Ce qui retarde souvent le diagnostic."

Le traitement, quant à lui, suppose trois phases. Dans un premier temps, la désinfection de la plaie. Ensuite, la prise d'antibiotiques, pour lutter contre l'infection. En dernier recours, si ce n'est pas suffisant et que le mal progresse, il faut passer à une mesure radicale: l'amputation, afin de se débarrasser de tous les tissus infectés. Et c'est à ce moment que les choses deviennent particulièrement délicates.

Car il faut amputer non seulement les tissus malades, mais aussi certains qui ont l'air sains, pour garder une marge de sécurité et être certain de se débarrasser de l'infection. "Celle-ci a souvent déjà progressé de façon microscopique, précise William Schaffner. Il faut donc que la chirurgie soit très agressive. Il n'est pas rare que les chirurgiens doivent réopérer une deuxième, voir une troisième fois afin de tenter de régler le problème." Et donc de couper de plus en plus loin...

L'étudiante en psychologie à l'université a été placée sous sédatif afin d'atténuer la douleur et de juguler son stress. Ce qui lui pose beaucoup de problèmes pour comprendre ce qui lui arrive. A son réveil, et, après que les médecins aient retiré le tube qui l'aidait à respirer, ses premiers mots ont été "Où suis-je?" et "Depuis quand suis-je ici"? Ses parents ont du lui expliquer son histoire, ce qu'il s'est passé depuis son accident, et à quel point elle est miraculéeIls relatent le combat de la jeune fille sur un blog, où on peut suivre en direct l'évolution de son état de santé.

Elle reste égale à elle même, selon son père, Andy Copeland, qui plaisante à propos de sa mauvaise humeur matinale et de son franc parler. Après lui avoir annoncé les amputations qu'elle devra subir, "une larme a coulé le long de mon visage lorsque je suis sorti de sa chambre, écrit-il. Je ne pleurais pas parce qu'elle s’apprête à perdre son pied et ses mains, je pleurais parce que, durant mes 53 ans d'existence, je n'avais jamais vu une telle démonstration de courage..."

Malgré la rareté de la maladie, deux autres patients souffrent du même mal qu'Aimee Copeland dans l’État de Géorgie. Bobby Vaughn, un homme de 32 ans, et Lana Kuykendall, 36 ans et mère de jumeaux. Cette dernière a du subir sept opérations. Sa situation reste critique, mais s'est stabilisée. "Heureusement, l'infection a l'air contenue uniquement dans ses jambes, ses organes vitaux ont été épargnés, déclare son frère, Brian Swaffer. Son équipe de médecins est formidable."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

03.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires