En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 22 min 48 sec
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 1 heure 48 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 11 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 20 heures 52 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 21 heures 28 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 22 heures 57 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 34 min 31 sec
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 1 heure 45 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 14 heures 39 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 18 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 6 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 12 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 22 heures 17 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 23 heures 10 min
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Mohammed Moussaoui CFCM caricatures Mahomet
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Mohammed Moussaoui CFCM caricatures Mahomet
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

Publié le 29 octobre 2020
Il met en avant la fraternité. Un mot qui cache mal celui de soumission.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il met en avant la fraternité. Un mot qui cache mal celui de soumission.

Mohammed Moussaoui est ce qu'il est convenu d'appeler un musulman modéré. Certains diront républicain. Il est pour la paix civile. Et il condamne fermement l'assassinat de Samuel Paty. Tout comme il réprouve les attaques actuelles contre Charlie Hebdo. 

Cet homme n'est que velours. Dans son velours il y a des choses pas très belles. Il trouve acceptable qu'on publie les caricatures de Mahomet. Mais point trop n'en faut : car selon lui cela ne sert qu'à attiser la haine.

Mohammed Moussaoui rappelle notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité. C'est le troisième volet de ce tryptique qui l'intéresse. "Si l'on veut la fraternité il faut savoir renoncer à certains droits" déclare-t-il. Quels droits ? Les droits de blasphémer, de se moquer, de caricaturer. 

Et cela ne concerne qu'une seule religion : la sienne. On pourra toujours dire que Jésus était un pédé et que sa maman avait couché avec un inconnu nommé le Saint-Esprit. Aucun risque d'être égorgé ou assassiné. 
La fraternité telle que l'énonce le président du CFCM est une notion lâche et révoltante. Fraternité avec qui ? Avec des musulmans fragiles et sensibles qu'un rien énerve ? Avec des tueurs potentiels qu'une caricature incite à passer à l'acte ? 

On comprend bien que Samuel Paty n'a pas été assez fraternel. Que la petite Mila, menacée de mort et protégée par la police, non plus. Et on comprendra aussi que je ne considère pas Mohammed Moussaoui comme mon frère. Il est pour la liberté d'expression. Mais pour une liberté d'expression étroitement contrôlée par lui et par les siens. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sidewinder
- 30/10/2020 - 01:54
Au président du CFCM :
Il faut savoir renoncer à certaine religion.
spiritucorsu
- 29/10/2020 - 23:40
Le poison et le poignard!
Comme Janus,l'islamisme a deux visages ,d'un côté celui respectable et mielleux d'un responsable religieux chargé d'endormir les dhimmis avec des paroles doucereuses de fraternité,de respect mutuel et de vivre ensemble,un bonbon empoisonné destiné à tromper pour mieux affaiblir ceux que l'on veut asservir,de l'autre,un islamisme sanguinaire ayant pour but de frapper de terreur avec l'emploi d'armes barbares ceux que l'on veut soumettre.Les deux ne font qu'un et n'ont qu'un seul but nous conquérir par la ruse et par la peur.Ce monsieur sous ses allures de bon samaritain fait partie de cette cinquième colonne qui a infiltré le pays avec la complicité passive de nos dirigeants actuels et passés,et qui monte en puissance pour commettre son lot d'actes abominables et barbares.Un ennemi féroce et vicieux que l'honneur et notre sécurité nous commandent d'extirper dans l'urgence de notre pays
cmjdb
- 29/10/2020 - 16:28
MUSULMANS COMPLICES
Il n'y a pas de musulmans modérés, il n'y a que les COMPLICES qui se taisent lâchement lors des attentats terroristes islamistes, et ceux que l'on cherche qui condamneraient les assassins et descendraient dans la rue pour soutenir la paix des français.
Ils oublient que les Français sont chez eux en France et qu'ils vivent comme ils l'entendent. Personne ne se mêle de la façon dont les musulmans vivent dans les autres pays, sauf leurs femmes répudiées, mutilés, mariées de force pubères, etc... qui viennent demander protection à nos services sociaux.
Que ce mec se la ferme une fois pour toutes. Si je le croise, je lui mets une paire de baffes ! MI-JO