En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 58 min 17 sec
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 3 heures 59 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 50 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 7 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 10 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 11 heures 29 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 12 heures 2 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 23 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 4 heures 25 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 7 heures 53 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 8 heures 26 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 51 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 10 heures 28 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 11 heures 25 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 20 min
Atlanti Culture

"Nature humaine" de Serge Joncour : un roman magnifique, quand l’amour de la terre est plus fort que tout

Publié le 02 octobre 2020
Serge Joncour a publié "Nature humaine" aux éditions Flammarion.
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Joncour a publié "Nature humaine" aux éditions Flammarion.

"Nature humaine" de Serge Joncour

Flammarion. Sortie le 19/08/2020 , 400 pages, 21 euros

 

RECOMMANDATION
Excellent

 

THEME
Alexandre Fabrier se prépare à « être le fils sacrificiel, celui qui endossera(it) le fardeau de la pérennisation » de la ferme des Bertranges, perdue dans le Lot, après quatre générations.  De l’été 1976 caniculaire à la tempête de décembre 1999, il se voue corps et âme à cette terre, son « paradis », contrairement à ses trois sœurs, attirées irrésistiblement par la ville. Il va affronter tous les changements radicaux qui bouleversent l’agriculture : le productivisme, l’obligeant à abandonner la culture du safran ou du tabac, non rentables, l’élevage intensif de nombreuses vaches à vendre aux supermarchés, les normes et les contraintes environnementales multiples, sans oublier la menace de la construction d’un viaduc autoroutier. Il faut s’adapter à ce nouveau monde ou mourir ! Par sa sœur Caroline, étudiante à Toulouse, il rencontre un groupe de militants antinucléaires, dont fait partie Constanze, une ravissante allemande de l’Est, blonde et souriante.

Prêt à tout pour la revoir, il accepte de livrer de l’engrais (ammonitrate) à ces activistes dangereux. Les années passent  alourdies par les difficultés du métier agricole. Alexandre, toujours seul, reste soumis aux apparitions de loin en loin de celle qu’il croit être la femme de sa vie. Elle est partie dans une ONG en Inde, alors que lui n’envisage son rôle qu’aux Bertranges. Parviendra-t-il à obtenir une déviation de l’autoroute grâce au secret du vieux Crayssac ?

 

POINTS FORTS
• Alexandre, le personnage principal, incarne au mieux une génération charnière entre deux mondes, l’ancien, protecteur et rassurant, et le nouveau, menaçant et instable. Son attachement viscéral à son domaine, dont il connaît, admire et aime les moindres recoins, lui donne sa force de caractère et l’oriente vers des choix exigeants, tandis que ses oscillations entre espoirs et doutes à propos de Constanze, fuyante, égoïste et finalement cruelle, trahissent une certaine fragilité sentimentale. Courageux, déterminé, sincèrement  engagé dans des conflits familiaux et administratifs, il est habité aussi par les peurs et les angoisses. Il craint de ne pas être à la hauteur des objectifs qu’il se fixe.

• Le vieux Crayssac, un personnage secondaire savoureux très réussi, surnommé le Rouge, est un rebelle. Chevrier à l’ancienne, il a combattu au Larzac, mais se méfiera, grâce à son bon sens paysan, des combats trop violents contre le nucléaire.

• Ce récit rétrospectif nous plonge dans les années Giscard, Mitterrand, Chirac, marquées par le progrès, qui transforme le monde agricole au quotidien avec le téléphone sans fil ou les courses à Mammouth, et plus profondément , avec la mondialisation des échanges, la construction des autoroutes et des centrales nucléaires, - la catastrophe de Tchernobyl est évoquée comme un coup de tonnerre-.

 

POINTS FAIBLES
• Des lecteurs s’interrogeront sur la persévérance entêtée d’Alexandre à l’égard de Constanze, alors qu’il la voit lucidement « comme un oiseau de malheur. »

 

EN DEUX MOTS
En s’inspirant de son enfance, Serge Joncour nous propose ici l’un de ses meilleurs romans. Il maîtrise son sujet, car il connaît mieux que personne cette vie paysanne dans ces coins perdus. La solitude et l’enracinement d’Alexandre envers et contre tout nous valent des pages magnifiques, dans lesquelles il décrit sa terre, son odeur, ses couleurs, sa poésie sensuelle. Au fond, seule cette « nature humaine » tant aimée le comble de bonheur.

 

UN EXTRAIT
« Ce décor c’était elle, en tout cas il lui ressemblait, il inspirait la même liberté, la même simplicité originelle, la même fraîcheur. C’était beau ici. » p.214

« il devait sans cesse se battre pour protéger son coin de paradis, il était en permanence réquisitionné par l’angoisse, comme s’il n’était pas seulement responsable de son bout de territoire mais de la Terre tout entière. » p.337

 

L'AUTEUR
Né en 1961, Serge Joncour est un auteur reconnu. Il a publié une dizaine de romans dont L’Idole (2005), L’Amour sans le faire (2012), L'Écrivain national, prix des Deux Magots 2014, Repose-toi sur moi, prix Interallié 2016 et Chien-Loup (2018).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 03/10/2020 - 10:18
A lire pendant les prochains confinements qui s'annoncent ...
mais préférez votre libraire de quartier à "Amazon" pour l'acheter
et faites "travailler" la France d'en bas,
c'est aussi ça la solidarité,
faite juste des petits gestes
que depuis trop longtemps,
ceux d'en haut ignorent.

Merci pour lui