En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 7 heures 14 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 14 heures 19 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 15 heures 14 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 46 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 18 heures 27 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 43 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 13 heures 16 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 31 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 15 heures 12 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 15 heures 26 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 16 heures 8 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 37 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 50 min
Quand la forêt brûle Joëlle Zask
Quand la forêt brûle Joëlle Zask
Atlanti Culture

"Quand la forêt brûle, penser la nouvelle catastrophe écologique" de Joëlle Zask : un essai éclairant sur les "mégafeux" pour repenser notre rapport à la nature

Publié le 01 septembre 2020
Joëlle Zask publie "Quand la forêt brûle" aux éditions Premier Parrallèle.
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Zask publie "Quand la forêt brûle" aux éditions Premier Parrallèle.

"Quand la forêt brûle, penser la nouvelle catastrophe écologique" de Joëlle Zask

Premier Parallèle, 195 pages, 17 €

 

RECOMMANDATION
Bon

 

THEME
On les appelle des "mégafeux", ces très grands feux de forêts (VLF/ very large fires), dont l'intensité, l'étendue,  la vitesse de propagation, les conséquences écologiques et humaines, sont sans précédent avec les traditionnels feux de forêt. Leur spécificité a été identifiée assez récemment (2013 pour le premier dossier scientifique). La nouveauté c'est qu'ils sont quasi inextinguibles. Des milliers d'hectares sont consumés sans qu'on parvienne à éteindre ni même freiner les flammes.

L'auteur, abondamment renseignée sur ce phénomène cataclysmique, souligne combien les moyens techniques habituels deviennent inadaptés et inefficaces. Elle propose surtout une réflexion renouvelée autour du concept de "nature". Le degré de gravité de ces mégafeux (partout dans le monde, de la Californie à l'Australie, de l'Europe jusqu'au Groenland  à l'Amérique latine) sert de révélateur ou d'avertisseur à de multiples questionnements du style :  La "nature" doit-elle être laissée à elle-même sans intervention humaine ? Ou au contraire, a-t-elle besoin des soins attentifs prodigués par les humains ? Faut-il rêver d'un "retour aux sources" (vision idéalisée) ou bien entreprendre une cohabitation sans domination ? Chassant les idées simplistes, elle aborde l'effet psychologique du mégafeu sur les victimes, les paysages,  la société ;  elle envisage aussi l'angoisse, dans certains pays, due au "pyro-terrorisme" et bien sûr, elle condamne ces criminels que sont les déclencheurs de feux (à la fois les individus et certains industriels exploiteurs de la forêt).

Sa conclusion plaide pour une nouvelle "culture du feu", c'est à dire une connaissance accrue des interactions humaines avec l'écosystème, en adoptant une attitude plus collaborative, une concertation pluraliste, faisant appel à des spécialistes, bien sûr, mais aussi à des communautés expérimentées depuis des générations, à des usages confirmés et des faits établis, à des victimes aussi.

 

POINTS FORTS
Qu'on ne s'y trompe pas, il ne s'agit pas d'un énième plaidoyer écologique. L'auteur s'efforce, et réussit, à conserver son objectivité tout en nous faisant prendre conscience d'un phénomène complexe. 

Après avoir lu ce livre, on regardera les images de mégafeux à la télévision, toujours avec désolation mais en étant largement mieux informé.

Les nombreuses références en notes (avec liens internet)  en majorité américaines, mais aussi scandinaves, canadiennes, indonésiennes, australiennes, et quelques articles en français,  démontrent que le sujet devient de plus en plus préoccupant. Ces références pourront être utiles à ceux qui voudraient creuser ce sujet.

Parfaite lisibilité de l'ouvrage. L'auteur n'utilise aucun jargon. Elle avoue n'être ni expert ni journaliste, ne pas prétendre contribuer aux connaissances scientifiques ; elle voudrait pourtant  alerter  "l'opinion"...

Elle conserve pour l'avenir une bonne dose d'optimisme!

 

POINTS FAIBLES
Dommage que les références religieuses, notamment bibliques, soient si brèves. On aurait aimé qu'elle se penche, au moins un moment, sur l'encyclique "Laudato Si" du pape François.   

 

EN DEUX MOTS
Qui aurait pu penser qu'un livre sur les désastres des grands feux de forêts se révèlerait une lecture instructive et même émouvante ?

 

UN EXTRAIT 
"Confrontés à ces mégafeux, nos architectures, matérielles ou mentales, ne tiennent plus. Les habitudes qui ont été engendrées par l'idéal d'une société de contrôle ou, à l'inverse, d'une perfection originelle, ne trouvent plus aucun terrain d'exercice. Les classifications et les partitions dichotomiques en vigueur se dissolvent. Il devient évidemment absurde de poursuivre nos efforts dans la direction qu'elles nous ont fait prendre. Il faut retrouver la "culture du feu" et, avec elle, cette alliance entre le fait de cultiver le feu, de cultiver la terre, d'en prendre soin, et de produire nos nourritures matérielles et morales sur un mode approprié à une civilisation durable. Riposter aux mégafeux, c'est penser la civilisation comme culture" p. 163 

 

L'AUTEUR
Joëlle Zask  enseigne au département de  philosophie à l'université Aix-Marseille. Un violent incendie de forêt dans le Var, détruisant un paysage familier qu'elle aimait, a été le point de départ de son étude qui l'a confrontée à un phénomène dont jamais, auparavant, elle n'avait imaginé l'ampleur et la complexité.  Sa profonde connaissance du philosophe John Dewey (1859-1952) précurseur en matière de pédagogie et d'éthique sociale, qu'elle a traduit et dont elle a présenté les oeuvres, l'a menée à engager elle-même une réflexion multiforme sur la démocratie participative, notamment à travers son livre la Démocratie aux champs dont le sous-titre est explicite : "Du jardin d’Éden aux jardins partagés, comment l’agriculture cultive les valeurs démocratiques" (ouvrage publié aux éditions La Découverte, 2016).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires