En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

07.

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 8 heures 37 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 9 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 10 heures 1 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 12 heures 11 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 14 heures 25 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 14 heures 57 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 16 heures 4 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 16 heures 57 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 9 heures 47 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 10 heures 43 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 14 heures 14 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 14 heures 27 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 16 heures 7 sec
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 16 heures 15 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 16 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 17 heures 2 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
Julien Denormandie ministre de l'agriculture
© LUDOVIC MARIN / AFP
Julien Denormandie ministre de l'agriculture
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

Publié le 07 juillet 2020
Le gouvernement du Premier ministre Jean Castex vient d'être annoncé, ce lundi 6 juillet 2020. Le nouveau ministre de l'Agriculture s'appelle Julien Denormandie. Ce proche d'Emmanuel Macron n'est pas profane en agriculture.
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri, pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Lancé en début d’année 2012, WikiAgri a pour philosophie de partager, avec les...
Voir la bio
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement du Premier ministre Jean Castex vient d'être annoncé, ce lundi 6 juillet 2020. Le nouveau ministre de l'Agriculture s'appelle Julien Denormandie. Ce proche d'Emmanuel Macron n'est pas profane en agriculture.

C'est en lisant la biographie du nouveau ministre de l'Agriculture que l'on comprend son attachement à ce secteur : ce natif de Cahors (Lot) est ainsi devenu ingénieur des eaux-et-forêts en 2004 (avec également un MBA d'économie) après avoir intégré l'Institut national agronomique de Paris-Grignon en 2000, spécialité ingéniérie rurale. C'est ainsi par l'agriculture qu'il a commencé sa carrière. Il a connu différents postes de conseiller ensuite, mais cette fois toujours liés à l'économie. De l'ambassade de France au Caire (2008-2010) à différents ministères sous l'ère Hollande, ses conseils lui valent d'être remarqué par le ministre de l'Economie d'alors, Emmanuel Macron. Julien Denormandie a ainsi fait partie de ceux qui ont créé La République En Marche.

Déjà auteur d'une loi qui, par ricochet, oeuvre contre l'artificialisation des terres agricoles

Et depuis l'ascension du mentor à l'Elysée, il gravit une marche à chaque remaniement, du secrétariat d'Etat au ministère. Après le Logement, la Cohésion du Territoire, la Ville, il arrive donc à l'Agriculture.

Ses promotions, il les doit aussi à son travail. Les premières années du quinquennat l'ont vu imaginer une loi qui porte son nom, qui offre des réductions d'impôts aux propriétaires qui réhabilitent des logements anciens pour les louer. Quand on y réfléchit, quelque part, cette loi oeuvre contre l'artificialisation des terres agricoles : on éprouve moins le besoin d'aller grignoter des terres agricoles pour donner un toit à la population quand les logements laissés vacants sont réhabilités.

Un travail considérable à fournir

Pour autant, ce jeune ministre de 39 ans, aussi brillant soit-il, doit démontrer que ses capacités sont adaptées aux problématiques actuelles de notre agriculture nationale. Celle-ci connait de nombreuses crises, à répétition dans de trop nombreux secteurs, si l'on parle en termes économiques.

Elle connait également une autre crise, de confiance, d'une part d'une partie de la société envers les agriculteurs (l'agribashing), d'autre part chez les paysans eux-mêmes, dont un nombre bien trop important connait le désespoir, jusqu'à l'acte ultime, le suicide.

Parallèlement, il faut se plonger dans la technicité des sujets d'actualité : la nouvelle Pac dont seuls les contours sont déterminés à l'heure actuelle, les échanges internationaux (avec ce sempiternel paradoxe macronien, le Président de la République multipliant les déclarations favorables à une autonomie agricole en France, et signant parallèlement les accords de libre-échange au fur et à mesure qu'ils se présentent, alors que l'agriculture y est très souvent considérée comme une monnaie d'échange), l'épilogue du Brexit et ses implications pour notre agriculture...

Il aura aussi à trancher entre deux attitudes concernant le revenu agricole : soit accepter l'échec de la loi EGAlim et repartir d'une feuille blanche, soit conserver l'héritage politique dans un souci consensuel envers ses pairs, mais au détriment de l'objectif affiché officiellement à l'origine. Dilemme entre marquer ce ministère de son empreinte, ou penser stratégiquement à son avenir politique... Tout en sachant que la deuxième option ne fait que renforcer le sentiment de contestation, ce que craint tout de même particulièrement Emmanuel Macron.

Enfin, le contexte écologique du moment le poussera à s'exprimer sur la réduction de l'utilisation des pesticides, un dossier pour le moins clivant qu'il devra appréhender au plus juste.

Julien Denormandie et l'agriculture, morceaux choisis

Des recherches sur internet pour trouver des interventions de Julien Denormandie sur un sujet agricole ne donnent (pour l'instant) qu'un faible résultat. On trouve néanmoins un discours, prononcé le 20 octobre 2017 au congrès de l'Anem (association nationale des élus de la montagne) où un passage retient l'attention. Celui qui était alors secrétaire d'Etat à la Cohésion des Territoires disait : "Aujourd’hui, quand vous avez 30 % des agriculteurs qui gagnent moins de 350 euros, le système n’est juste pas tenable, qu’il y ait des loups, ou qu’il n’y ait pas de loups d’ailleurs. Il n’est juste pas tenable, ou des ours. Et donc là, c’est tout le travail qu’on a essayé de faire de manière différente. Le travail de rénovation du prix payé à l’agriculteur, en se disant « ce qu’il faut faire en fait, c’est quand même partir de combien ça coûte réellement pour l’agriculteur de produire, que ce soit des céréales, d’élevage ou de la betterave à sucre ? » Et ça aussi quelque chose que ce gouvernement a fait et a entrepris."

On peut interpréter ce propos à différents niveaux. 1) A l'époque au moins, il ne doutait pas de la finalité des travaux des états généraux de l'alimentation, se montrant même plutôt clairvoyant sur les objectifs à tenir pour les agriculteurs. 2) Visiblement, les problèmes rencontrés par le pastoralisme avec les prédateurs lui avaient été rapportés, et il les a évoqués dans son discours comme s'il répondait à une question, mais sans y répondre, en tout cas en se gardant de formuler toute opinion sur le loup ou l'ours et les attaques sur les troupeaux de brebis. Pour autant, difficile d'être conclusif sur un tel exemple, dans un contexte différent de ce que rencontrera le nouveau ministre de l'Agriculture.

Plus près de nous, fin février 2020, le magazine Le Moniteur a croisé Julien Denormandie... Sur le toit de l'un des halls du Salon de l'agriculture. Julien Denormandie évoquait alors l'agriculture urbaine.

Le quatrième ministre de l'Agriculture de l'ère Macron

Pour l'anecdote et les curieux, le magazine Challenge rapportait en 2017 la déclaration de patrimoine du nouveau membre du gouvernement d'alors, évalué à un peu moins de 500 000 € (aucun lien avec l'agriculture).

Julien Denormandie est le quatrième ministre de l'Agriculture de l'ère Macron (depuis 2017). Le secteur a besoin d'une vision stabilisée, et pas seulement dans le discours, jusqu'alors reconduit avec des hommes différents. Et d'un ministre qui défende davantage la profession que les positions gouvernementales antérieures, surtout quand elles n'ont pas fonctionné (sans obligatoirement montrer du doigt un prédécesseur non plus d'ailleurs, des contextes plus globaux ont pu déformer les concepts initiaux).

Sera-t-il l'homme de la situation ? Tout porte à croire qu'il en ait les capacités, à condition de s'affranchir d'a priori, de stratégies politiciennes, et de se dévouer corps et âme à la mission, sans arrière-pensée...

Cet article a été initialement publié sur le site de WikiAgri, cliquez ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SD..
- 07/07/2020 - 22:13
Technocrate
C’est plutôt le portrait d’un technocrate que d’un gars qui a déjà mis des bottes. À la justice, Mac a mis un avocat, là il aurait pu mettre un agriculteur !!
SD..
- 07/07/2020 - 22:13
Technocrate
C’est plutôt le portrait d’un technocrate que d’un gars qui a déjà mis des bottes. À la justice, Mac a mis un avocat, là il aurait pu mettre un agriculteur !!
jurgio
- 07/07/2020 - 18:33
Après l'éloignement de Castaner, fruste compagnon soldat,
le rappel de Denormandie sera la nouvelle épaule du petit Macron. En plus, cet élève d'Agri-Paris aura probablement enfin l'occasion de voir de près un champ labouré.