En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

02.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

03.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum

07.

Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse

01.

Présidence française du G 20

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 33 min 20 sec
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 3 heures 36 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 15 heures 23 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 17 heures 4 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 18 heures 33 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 21 heures 33 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 23 heures 34 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 3 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 4 heures 39 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 15 heures 2 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 15 heures 47 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 17 heures 43 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 19 heures 23 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 22 heures 7 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 1 jour 1 heure
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Du cap Sizun au cap Fréhel

Respecter l’environnement, c’est aussi ne pas massacrer les paysages

Publié le 01 juillet 2020
La défense de l’environnement, c’est aussi la défense du sacré. Du cap Sizun au cap Fréhel et au cap d’Erquy, il faut savoir abandonner les programmes d’investissements.
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La défense de l’environnement, c’est aussi la défense du sacré. Du cap Sizun au cap Fréhel et au cap d’Erquy, il faut savoir abandonner les programmes d’investissements.

A l’extrémité du Cap Sizun, à Plogoff, dans le Finistère, les ingénieurs avaient imaginé pouvoir ériger une centrale nucléaire en Bretagne pour remplacer celle du centre de la région à Brennilis. Ils n’ont pas pu le faire et  s’ils ont été contraints de  reculer, c’est que l’endroit choisi était avant tout sacré, on ne touche pas à la pointe du Raz impunément, c’est l’âme de tous les marins morts en mer qui était profanée et pour toucher au sacré il faut des raisons impérieuses, une question de vie ou de mort, aucune  Centrale Electrique ne rentre dans cette catégorie. 

Depuis 8 ans les Espagnols d’Iberdrola envahissent les Cotes d’Armor avec un projet de ferme éolienne en mer au large du Cap Fréhel, la population se rebelle contre cette construction de 62 éoliennes à 210 mètres de hauteur et donc par tous les temps visibles du littoral, de Cancale à Bréhat. Les associations de défense de l’environnement multiplient les recours et il en reste encore, les promoteurs s’impatientent, multiplient les communiqués pour démontrer l’intérêt pour l’économie locale de leur projet et font venir des « préparateurs » divers pour montrer que le rouleau compresseur va faire reculer tous les aigris qui ne comprennent rien à la marche inéluctable du progrès. 

La mer, et pour nous Bretons de la cote Nord, les anciens des Cotes du Nord, devenus les Cotes d’Armor, toucher au Cap Fréhel, au Cap d’Erquy, classés Grands Sites de France,  c’est toucher au sacré, c’est se faire retourner dans leurs tombes tous les marins perdus dans les tempêtes et péris en mer, tous ceux qui de Loguivy de la Mer et de partout sur notre cote sont partis à Terre-Neuve et ne sont jamais revenus. C’est de là que les futures veuves observaient avec angoisse les flots rugissants qui auraient du ramener leurs hommes, c’est l’horizon que l’on guettait en espérant sans y croire une bonne nouvelle, et c’est finalement l’analogue pour nous du Cap Sizun pour les « sudistes ». On ne peut donc toucher à nos « Caps » que pour des raisons vitales, impérieuses, et ces raisons les technocrates ne peuvent nous en convaincre, elles n’existent pas. Et comme sorties des entrailles de la terre pour convaincre les plus enclins à la vénalité de notre époque, les raisons du contraire viennent d’apparaitre : au large du Cap Fréhel et du Cap d’Erquy, par 40 mètres de fond, les plus beaux coraux de la Manche reposent, cachés à la vue des riverains, mais vivants, rutilants, nous obligeant désormais à nous prosterner et donc à oublier un projet inutile et ravageur. 

Que les promoteurs aient effectué des manœuvres nombreuses pour cacher ce joyau ou pas, peu importe, les coraux sont là et la priorité est donc d’aller les voir et de demander aux experts de l’Ifremer de Brest et à ceux du Museum d’Histoire Naturelle de Dinard d’aller prendre des vues et de nous les montrer, affichant ainsi, à coté de l’horizon vu des Caps un autre patrimoine de l’humanité à respecter. Quand on pense aux études d’impact dont les promoteurs claironnent les conclusions, comme elles n’ont pas pris en compte l’essentiel, comment peut-on encore en faire état.

Car, à coté de ces merveilles intouchables et sacrées, le programme envisagé n’est en rien indispensable, pas plus pour les riverains, que pour les bretons, ni pour l’humanité, c’est même le projet le moins abouti de toute l’histoire de l’éolien, on peut s’étonner qu’il ait franchi toutes les barrières depuis huit ans car rien ne tient dans ce qui sera considéré par les générations futures comme un grossière erreur écologique.

De nombreuses irrégularités émaillent le parcours et il n’est que de lire les pages des rapports des associations pour s’en convaincre, même le Conseil d’Etat a constaté en Juillet 2019 l’irrégularité de l’attribution d’un marché de plus de 7 milliards d’Euro à une SAS de 3000 euros de capital arrivée seconde lors de l’appel d’offres. La Chambre Régionale des Comptes aurait du être saisie depuis bien longtemps à propos des contrats de sponsoring de toutes les associations des Cotes d’Armor depuis 8 ans. Est-il tant besoin de se faire pardonner d’avance du mal que l’on va faire, et les 100 millions d’euro déjà annoncés comme dépensés par le promoteur sont-ils vraiment justifiés ? Beaucoup en doutent, et c’est amplement suffisant pour qu’une instance indépendante clarifie une opacité dénoncée par la plupart des candidats aux mairies des cantons avoisinants. 

Il est temps de laisser la défense de l’environnement parler, de respecter la faune et la flore marine, les oiseaux, la mer, les pêcheurs. La baie de Saint-Brieuc est le plus grand réservoir de coquilles Saint-Jacques européen, les oiseaux migrateurs aiment le Cap Fréhel et le Cap d’Erquy, au nom de quoi a-t-on pu avoir l’idée d’aller précisément là pour ériger 62 tours Eiffel pour obtenir une électricité 4 fois plus chère qu’ailleurs, à la charge du contribuable pendant 25 ans pour une charge de plus de 5 milliards d’Euro ? Double peine, le contribuable paie et on fait disparaitre l’horizon et les coraux, alors qu’eux sont sacrés.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 02/07/2020 - 14:48
Circulation d'argent.
Attribuer un marché de 7 milliards à une société au capital de 3000 euros c'est incroyable, même si les entités porteuses du projet devaient être beaucoup plus capitalisées. Il doit y avoir des flux d'argent souterrains qui circulent quelque part !
Hiris
- 02/07/2020 - 09:26
Bien que je sois d'accord avec Vous
Le seul scandale qui existe est la rentabilité NULLE des éoliennes où qu' elles soient .Le ratio investissement /rentabilité est inexistant si l on supprime toutes les aides étatiques et autres que touchent ces boîtes bidon .....Ce n est pas de l écologie mais une vaste escroquerie financière pour gouvernements qui veulent faire croire qu ils agissent pour la planète ! Un MÉGA fake ...
Anouman
- 01/07/2020 - 20:53
Exceptionnel
Il n'y a pas que les paysages exceptionnels qui méritent d'être respectés. Tout coin de campagne se retrouve souillé par ces éoliennes coûteuses, inefficaces et mauvaises pour l'environnement. Quand on aura fini par s'apercevoir qu'elles n'apportent rien, cela coûtera une fortune pour nous en débarrasser. Mais qu'importe, après avoir payé pour les installer, le contribuable paiera pour les enlever. Et les mêmes engrangeront les bénéfices.