En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 10 heures 26 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 11 heures 50 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 14 heures 49 sec
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 16 heures 14 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 16 heures 46 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 17 heures 53 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 18 heures 17 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 18 heures 46 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 11 heures 36 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 12 heures 32 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 14 heures 33 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 16 heures 3 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 16 heures 16 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 17 heures 49 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 18 heures 4 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 18 heures 24 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 18 heures 51 min
© DR
© DR
Bonnes feuilles

Virus et bactéries : une menace bien ancienne pour l’humanité

Publié le 27 juin 2020
Yves Roucaute publie "L'Hommo creator face à une Nature Impitoyable" (Contemporary Bookstore). Le temps est venu de raconter la plus fabuleuse des batailles. Toute l’histoire de l’humanité a été celle de la lutte pour dominer la nature, domestiquer la planète. L’humanité est Homo creator. La créativité est ce qui la distingue de tous les vivants. Extrait 1/2.
Yves Roucaute
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Roucaute est philosophe, épistémologue et logicien. Professeur des universités, agrégé de philosophie et de sciences politiques, docteur d’État en science politique, docteur en philosophie (épistémologie), conférencier pour de grands groupes sur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Roucaute publie "L'Hommo creator face à une Nature Impitoyable" (Contemporary Bookstore). Le temps est venu de raconter la plus fabuleuse des batailles. Toute l’histoire de l’humanité a été celle de la lutte pour dominer la nature, domestiquer la planète. L’humanité est Homo creator. La créativité est ce qui la distingue de tous les vivants. Extrait 1/2.

L’humain n’aurait-il pas connu cancers, virus, bactéries, champignons, et tant d’autres maux connus aujourd’hui ? Serait-il responsable, par la domestication des maladies qui l’assaillent aujourd’hui ? À nouveau, je connais la légende d’une responsabilité des humains dans leurs malheurs afin de les culpabiliser de vouloir domestiquer la nature. 

Certes, des maladies qui n’existaient pas sont apparues, d’autres se sont développées. Certains virus ont muté au cours de l’histoire humaine, d’autres ont été transmis via les espèces animales. Mais tous les virus et les bactéries existaient bel et bien avant l’apparition de l’humanité et ils ont biologiquement muté sans que celle-ci y soit pour quelque chose. Et si le nombre de maladies dégénératives ou des cancers semble plus important parfois, c’est d’abord parce que la mortalité infantile est devenue plus faible et l’espérance de vie incommensurablement plus grande. 

Quand les idolâtres de la nature sont fiers de pouvoir exhiber, enfin, une preuve de leurs assertions ubuesques en prétendant que les tumeurs n’existeraient pas avant les temps modernes, on se met à sourire. Diantre ! L’humanité serait-elle donc enfin responsable de son malheur ? Et pourrait-elle culpabiliser devant les progrès des sciences et des techniques ? 

Les cancers existaient, évidemment. Ainsi, au paléolithique archaïque, les archéologues ont découvert sur site de Swartkrans, un cancer avancé sur un os de pied daté de 1,7 million d’années. Cancer (ostéosarcome) qui a probablement tué l’individu. On en a trouvé aussi, auprès des restes du terrible tigre à dents de sabre, sur l’un des squelettes d’australopithèques du site de Malapa, en Afrique du sud, daté de 1,95 millions d’années, dont rien ne prouve qu’il fut bénin. 

Au paléolithique moyen, sur le site de Krapina, dans un abri sous roche vieux de 120 000 ans, parmi 876 fragments de fossiles de néanderthaliens, probablement des restes d’un festin anthropophage, se trouvait une côte supérieure gauche symptomatique du cancer qui est probablement venu à bout de cet humain (dysplasie fibreuse), sauf s’il a été ingurgité avant sa mort programmée. Et, peut-être fut-il dévoré précisément parce qu’il était malade, pour chasser les mauvais esprits de la nature, comme nous le comprendrons plus tard. 

Malgré la quasi impossibilité d’avoir accès aux cops mous du corps, il est quand même possible de prouver que les tumeurs au cerveau existent, comme le montre le squelette d’un jeune garçon de 9 ans sur le site de Lazaret, probablement mort d’une tumeur au cerveau (méningiome). 

Les autres maladies existaient aussi, même si certaines sont apparues plus tard en raison de l’évolution des virus et des bactéries et aussi des contacts entre humains plus nombreux. Et s’il est à nouveau difficile de les repérer en l’absence des tissus mous. 

Lors des fouilles du site de Kocabas, une équipe de chercheurs a découvert un crâne daté de 510 000 ans environ d’un individu ayant été atteintsans aucun doute par la tuberculose. Or, la tuberculose, est bel et bien due à une bactérie naturelle, Mycobacterium tuberculosis, et non à l’action humaine. 

Il existait des infections mycobactériennes non tuberculeuses, et le bacille de la lèpre, vieux de 20 millions d’années, est apparu au paléolithique moyen en Afrique de l’Est. L’absence de la lèpre parmi les populations précolombiennes d’Amérique, parfois mise en avant, serait due à une variation génétique. Les populations nomades qui les précédaient ont probablement été touchées par cette maladie. 

L’ensemble des maladies produites par les tréponèmes, comme la syphilis ou la pinta, seraient apparues il y a 1,5 millions d’années, serait vieille d’au moins 2 millions d’années, avec une préférence de transmission par l’infection humaine. 

Beaucoup de ces maladies qui ont assailli les humains venaient de leurs contacts avec la nature, en particulier les singes. Les études dans le sud du Cameroun, en 2005, démontrent que les humains sont infectés « naturellement » par leurs contacts avec les animaux porteurs. Et ils sont aujourd’hui massivement présents dans la population, tel le virus T-lymphotropique qui peut causer la leucémie et qui était présent dès le paléolithique. D’autres tel le pian, parfois appelée « chancre », dont la présence au paléolithique est attestée sur les os, sont propres aux humains. 

L’idée que les maladies dues aux salmonelles, comme la typhoïde, n’auraient pas existé avant l’homme alors que la microbiologie prouve que ces bactéries sont apparues il y a 40 millions d’années et qu’elles existent sous leurs formes virulentes depuis 25 millions d’années, ne peut être acceptée. Comment les humains auraient-ils pu ne pas les rencontrer ? Tout comme la malaria et les autres maladies transmises par les moustiques mais aussi les poux qui ont attaqué les humains comme le prouvent les analyses génétiques sur les ossements de ceux qui vivaient dans la savane tropicale. 

L’idée que, dans les conditions d’hygiène du paléolithique, il n’y aurait pas eu de gastro entérites, ne saurait retenir le bon sens. Ne serait-ce qu’en consommant des charognes, les nomades du paléolithique en étaient victimes, tout comme les dernières nomades vivantes. 

Les ténias eux-mêmes ne sont pas dus à l’élevage humain. Ils sont apparus avant le pléistocène, il y a 2,5 millions d’années, et ils ont été ingurgités par les hyènes et les félins, transmis ensuite aux carnivores humains qui consommaient ces bestioles. 

L’hypothèse émise par les idolâtres de la planète d’une absence de pandémie dans cette vie « naturelle » est bien la seule qui soit vraisemblable. Mais, paradoxalement, cela ne tenait pas à une volonté de vivre en harmonie avec la nature mais à l’impossibilité d’y arriver. 

Les humains décimés par le désordre naturel ne pouvaient guère croître et ils vivaient en petits groupes. Les contacts entre tribus existaient mais ils étaient limités. Les conditions d’une pandémie n’étaient donc pas réunies. 

Y-a-t-il eu des épidémies ? Cela est certain. Virus et bactéries ne sont pas programmés pour s’arrêter. Probablement expliquent-elles d’ailleurs la disparition de tribus entières depuis 7 millions d’années. Le passage de certains virus des animaux aux lignées humaines et des lignées humaines entre elles, comme des Homo néandertaliens aux Hommes modernes, prouve que la seule barrière des maladies transmissibles était le confinement involontaire des tribus et leurs défenses immunitaires.

A lire aussi : Yves Roucaute : "Les écologistes ont oublié 7 millions d’années de combats acharnés de l’humanité pour survivre face à une nature impitoyable"

Yves Roucaute a publié "L'Hommo creator face à une Nature Impitoyable : 7 millions d’années contre l’idolâtrie de la nature", aux éditions Contemporary Bookstore

Lien vers la boutique ICI - ICI - ICI et ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires