En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 4 min 6 sec
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 7 heures 6 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 9 heures 30 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 9 heures 52 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 10 heures 9 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 10 heures 58 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 11 heures 11 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 47 min 10 sec
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 5 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 10 heures 53 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 11 heures 10 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 11 heures 45 min
© Thibault Camus / POOL / AFP
Xi Jinping Macron Merkel Junker AFP
© Thibault Camus / POOL / AFP
Xi Jinping Macron Merkel Junker AFP
Rapports de force

Pourquoi l'Europe n’a pas d’autre choix que d’affirmer sa puissance face à la Chine

Publié le 21 juin 2020
Dans une proposition dévoilée mercredi, la Commission européenne fait valoir qu'elle a besoin de nouveaux pouvoirs pour empêcher la concurrence déloyale dans son immense marché unifié. Pourtant, son plan d'action ne contient aucune proposition sur la manière dont elle pourrait résister au défi chinois.
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à l’Institut Catholique de Paris, sinologue, Emmanuel Lincot est Chercheur-associé à l’Iris. Son dernier ouvrage, « Chine, une nouvelle puissance culturelle », a été publié chez MkF.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une proposition dévoilée mercredi, la Commission européenne fait valoir qu'elle a besoin de nouveaux pouvoirs pour empêcher la concurrence déloyale dans son immense marché unifié. Pourtant, son plan d'action ne contient aucune proposition sur la manière dont elle pourrait résister au défi chinois.

Atlantico.fr : Les mesures mises en place par l'Europe jusque-là sont-elles suffisantes pour tenir tête à la puissance chinoise ?

Emmanuel Lincot : Les plus grandes victoires sont généralement les plus discrètes. Il en est une que l’Europe a emporté face a la Chine:  c’est de ne pas lui reconnaître le statut d’économie de marché. D’emblée, les conditions imposées à la Chine seront beaucoup plus exigeantes que dans le passé en termes de taxation mais aussi dans la vigilance apportée au fait que les entreprises chinoises ne se trouveront plus en position de force sur le marché européen en bénéficiant d’une manière déloyale du soutien de leur propre État. Par ailleurs, la Covid19 a été un électrochoc pour les Européens dans leur trop grande dépendance vis à vis de la Chine. Nombre d’entreprises européennes vont désormais faire le choix de relocaliser leurs activités. Enfin, le plan de relance initié par le couple franco-allemand va également dans le sens d’un recentrement de nos économies.

Que la réponse de l'UE à l'autoritarisme chinois ait été trop faible jusqu'à maintenant se comprend : après tout, le commerce avec la Chine est vital pour l'économie européenne. Quels risques économique et géopolitique court l'UE si elle décide d'assumer sa force face à la Chine ? Quels risques court-elle si elle ne le fait pas ?

Vous oubliez que la réciproque est encore plus vraie. L’Union Européenne est le premier partenaire commercial de la Chine. Ce débouché est d’autant plus vital que les Etats-Unis lui font obstacle. Le projet des Routes de la soie visait initialement à créer un axe privilégié de part et d’autre de l’Eurasie. Aujourd’hui, ce projet est au point mort. Nous allons assister à un repli tant de la Chine que des Etats-Unis. C’est désormais une opportunité pour l’affirmation d’une Europe-puissance. Si elle ne le fait pas, elle sera menacée d’anéantissement. Mais l’Union Européenne doit d’abord s’armer psychologiquement en considérant une bonne fois pour toute qu’elle n’a pas d’amis mais bien des intérêts. Historiquement, il n’est pas inutile de rappeler que l’expérience de l’un des pères fondateurs de l’Europe, Jean Monnet, s’est d’abord acquise au contact de l’Asie en tant que conseiller de la Chine nationaliste. Solide pragmatisme mis à l’épreuve de la guerre, qui lui aura permis in fine de porter haut les valeurs de la démocratie et de la réconciliation entre les belligérants d’hier. C’est à ces fondamentaux que nous devons revenir et qui doivent nous guider dans chacune de nos négociations, et de nos visées dans nos rapports à la Chine. 

Confronté à un gouvernement chinois qui croit en l'ordre mais pas aux règles et un président américain qui ne croit ni à l'un ni aux autres, quelle stratégie l'UE doit-elle développer pour s’affirmer à l'international et notamment face à la Chine ?

En un mot, le pragmatisme doit nous accompagner dans chacune de nos démarches et en pariant sur le temps long. Les régimes politiques comme les hommes passent. Les pays restent. La Chine avec ou sans Parti Communiste sera toujours la Chine: impériale, narquoise et indifférente au sort du monde. Les Etats-Unis avec ou sans Donald Trump seront toujours les États-Unis: conquérants, suffisants et brutaux. L’Europe, elle, sera toujours le creuset d’une histoire inédite : universalité, droits de l’homme mais aussi premières expériences  totalitaires. Bref, si nous voulons savoir où aller, avec qui et comment nous adresser, nous devons nous souvenir de qui nous sommes et nous assumer comme tels. Notre force réside dans notre hétérogénéité. L’unité dans la diversité ou l’esprit d’une fédération ferme dans ses choix et respectueuse des différences. Le monde nous regarde. A nous de l’inspirer en tant que force de propositions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 21/06/2020 - 16:18
Impossibilité ontologique!
Comment imposer sa puissance quand, depuis trente ans, elle n'est plus qu'un rêve que Bruxelles a trahi?
ajm
- 21/06/2020 - 15:09
Angle mort.
L'angle mort de cette analyse pour le moins superficielle, c'est la défense, le " hard power". Une puissance économique sans capacité militaire, n'est pas une puissance, c'est un riche commerçant avec son or et ses marchandises qui se promène sans protection, se préparant à être dévalisé ou ranconné.