En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

07.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 13 heures 59 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 15 heures 25 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 15 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 18 heures 34 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 19 heures 21 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 20 heures 54 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 22 heures 12 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 14 heures 12 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 15 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 16 heures 34 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 18 heures 52 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 19 heures 47 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 21 heures 11 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 21 heures 58 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 22 heures 12 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 22 heures 12 min
© Thibault Camus / POOL / AFP
Xi Jinping Macron Merkel Junker AFP
© Thibault Camus / POOL / AFP
Xi Jinping Macron Merkel Junker AFP
Rapports de force

Pourquoi l'Europe n’a pas d’autre choix que d’affirmer sa puissance face à la Chine

Publié le 21 juin 2020
Dans une proposition dévoilée mercredi, la Commission européenne fait valoir qu'elle a besoin de nouveaux pouvoirs pour empêcher la concurrence déloyale dans son immense marché unifié. Pourtant, son plan d'action ne contient aucune proposition sur la manière dont elle pourrait résister au défi chinois.
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot est professeur à l’institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine. Il est également chercheur-associé à l’Iris et a publié récemment « Chine, une nouvelle puissance culturelle -...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une proposition dévoilée mercredi, la Commission européenne fait valoir qu'elle a besoin de nouveaux pouvoirs pour empêcher la concurrence déloyale dans son immense marché unifié. Pourtant, son plan d'action ne contient aucune proposition sur la manière dont elle pourrait résister au défi chinois.

Atlantico.fr : Les mesures mises en place par l'Europe jusque-là sont-elles suffisantes pour tenir tête à la puissance chinoise ?

Emmanuel Lincot : Les plus grandes victoires sont généralement les plus discrètes. Il en est une que l’Europe a emporté face a la Chine:  c’est de ne pas lui reconnaître le statut d’économie de marché. D’emblée, les conditions imposées à la Chine seront beaucoup plus exigeantes que dans le passé en termes de taxation mais aussi dans la vigilance apportée au fait que les entreprises chinoises ne se trouveront plus en position de force sur le marché européen en bénéficiant d’une manière déloyale du soutien de leur propre État. Par ailleurs, la Covid19 a été un électrochoc pour les Européens dans leur trop grande dépendance vis à vis de la Chine. Nombre d’entreprises européennes vont désormais faire le choix de relocaliser leurs activités. Enfin, le plan de relance initié par le couple franco-allemand va également dans le sens d’un recentrement de nos économies.

Que la réponse de l'UE à l'autoritarisme chinois ait été trop faible jusqu'à maintenant se comprend : après tout, le commerce avec la Chine est vital pour l'économie européenne. Quels risques économique et géopolitique court l'UE si elle décide d'assumer sa force face à la Chine ? Quels risques court-elle si elle ne le fait pas ?

Vous oubliez que la réciproque est encore plus vraie. L’Union Européenne est le premier partenaire commercial de la Chine. Ce débouché est d’autant plus vital que les Etats-Unis lui font obstacle. Le projet des Routes de la soie visait initialement à créer un axe privilégié de part et d’autre de l’Eurasie. Aujourd’hui, ce projet est au point mort. Nous allons assister à un repli tant de la Chine que des Etats-Unis. C’est désormais une opportunité pour l’affirmation d’une Europe-puissance. Si elle ne le fait pas, elle sera menacée d’anéantissement. Mais l’Union Européenne doit d’abord s’armer psychologiquement en considérant une bonne fois pour toute qu’elle n’a pas d’amis mais bien des intérêts. Historiquement, il n’est pas inutile de rappeler que l’expérience de l’un des pères fondateurs de l’Europe, Jean Monnet, s’est d’abord acquise au contact de l’Asie en tant que conseiller de la Chine nationaliste. Solide pragmatisme mis à l’épreuve de la guerre, qui lui aura permis in fine de porter haut les valeurs de la démocratie et de la réconciliation entre les belligérants d’hier. C’est à ces fondamentaux que nous devons revenir et qui doivent nous guider dans chacune de nos négociations, et de nos visées dans nos rapports à la Chine. 

Confronté à un gouvernement chinois qui croit en l'ordre mais pas aux règles et un président américain qui ne croit ni à l'un ni aux autres, quelle stratégie l'UE doit-elle développer pour s’affirmer à l'international et notamment face à la Chine ?

En un mot, le pragmatisme doit nous accompagner dans chacune de nos démarches et en pariant sur le temps long. Les régimes politiques comme les hommes passent. Les pays restent. La Chine avec ou sans Parti Communiste sera toujours la Chine: impériale, narquoise et indifférente au sort du monde. Les Etats-Unis avec ou sans Donald Trump seront toujours les États-Unis: conquérants, suffisants et brutaux. L’Europe, elle, sera toujours le creuset d’une histoire inédite : universalité, droits de l’homme mais aussi premières expériences  totalitaires. Bref, si nous voulons savoir où aller, avec qui et comment nous adresser, nous devons nous souvenir de qui nous sommes et nous assumer comme tels. Notre force réside dans notre hétérogénéité. L’unité dans la diversité ou l’esprit d’une fédération ferme dans ses choix et respectueuse des différences. Le monde nous regarde. A nous de l’inspirer en tant que force de propositions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 21/06/2020 - 16:18
Impossibilité ontologique!
Comment imposer sa puissance quand, depuis trente ans, elle n'est plus qu'un rêve que Bruxelles a trahi?
ajm
- 21/06/2020 - 15:09
Angle mort.
L'angle mort de cette analyse pour le moins superficielle, c'est la défense, le " hard power". Une puissance économique sans capacité militaire, n'est pas une puissance, c'est un riche commerçant avec son or et ses marchandises qui se promène sans protection, se préparant à être dévalisé ou ranconné.