En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

07.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 16 min 48 sec
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 40 min 39 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 59 min 19 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Covid-19 : les bons réflexes à avoir en cas de symptômes

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 12 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 13 heures 37 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 18 heures 11 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 20 heures 56 sec
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 27 min 40 sec
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 49 min 44 sec
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Politique
Il ne vous est pas interdit de rire

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

il y a 1 heure 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Racisme : la police au banc des accusés ?

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 12 heures 37 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 17 heures 3 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 18 heures 32 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 21 heures 4 min
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Effets du confinement

Ce que les rats des villes sont devenus avec la pandémie

Publié le 12 juin 2020
De nombreuses vidéos montrant une présence importante des rats pendant la crise du coronavirus ont été relayées sur Internet. Les rats s'adaptent-ils aux événements ? Leur nombre a-t-il diminué avec la pandémie du Covid-19 ?
Pierre Falgayrac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Falgayrac est ingénieur pédagogique, expert en hygiène et sécurité. Au cours de sa carrière professionnelle, commencée dans les années 80 en tant que créateur et gérant d’une PME de propreté et 3D, il a été conseillé prud’homme employeur,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nombreuses vidéos montrant une présence importante des rats pendant la crise du coronavirus ont été relayées sur Internet. Les rats s'adaptent-ils aux événements ? Leur nombre a-t-il diminué avec la pandémie du Covid-19 ?

Atlantico.fr : Mais qu’ont bien pu faire les rats pendant le confinement ? De nombreuses vidéos ont circulé sur la toile sur une arrivée massive des rats pendant le confinement. Les rats ont-ils pullulé plus que la normale pendant cette période ? 

Pierre Falgayrac : Toutes les vidéos que l’on peut voir encore aujourd’hui montrent des rats en train de chercher ou de consommer de la nourriture ou tout simplement de rentrer vers leur terrier. Le rat n’est pas un animal qui se promène, lorsqu’il a un instant de calme c’est dans son terrier.

Durant le confinement, il y avait beaucoup de moins de nourriture aux endroits habituels, le rat s’est donc mis à la recherche de nouvelles sources de victuailles. Les rats aperçus en plein jour sont simplement des rats affamés. Leur quotidien est le contraire du notre, ils vivent la nuit et sont nyctalopes. Un rat passe les trois quarts de son temps dans son terrier, il n’en sort que pour manger et durant cette période d’éveil il fait plusieurs repas. Un rat consomme entre 5 et 10 % de son poids chaque jour mais ne mange jamais en une seule fois ce dont il a besoin.

Les rues où l’on trouve une forte concentration de restaurant n’offraient plus de nourriture pour eux à cause des fermetures d’établissements et les parcs et jardins propices aux pique-niques étaient désertés, ils ont dû donc changer de garde-manger. Et, si ces endroits n’offraient pas de nourriture la nuit, ils ont dû chercher aussi la journée. C’est ainsi que l’on a assisté au spectacle dans des villes comme Paris. 

Les rats affamés ne sont-ils pas morts de faim provoquant ainsi une diminution de la population ?

Une chose est certaine, elle n’a pas contribué à la reproduction des rats. Les femelles, ne trouvant pas suffisamment à manger, ont refuser de se laisser couvrir par un mâle car elles ne pourraient pas alimenter leur progéniture. Quand il y a famine, cela marque un arrêt de la reproduction, il y a donc moins de rats mais on les voit d’avantage car ils cherchent à s’alimenter. 

Leur population a stagné pendant cette période car il n’y a pas eu de reproduction. Une femelle est apte à la reproduction une fois tous les deux à trois mois ce qui amène à quatre reproductions par an en ville. Quand le quotidien va revenir à la normale, il faudra attendre une dizaine de jours afin que les femelles s’habituent au retour d’une quantité suffisante de nourriture, et acceptent de se laisser couvrir.

Le rat s’adapte-t-il aux événements ? 

Le surmulot est présent dans les campagnes françaises depuis au moins le IV ème siècle. Sur le site Gallo-Romain de Tarquimpol, non loin de Metz, ont été trouvées des traces de présence de rats ainsi que des dispositifs de piégeage à l’extérieur des bâtiments. Il ne pouvait s’agir que de surmulot, qui aime les endroits frais et humide, et non de rat noir, aimant les endroits secs et élevés. C’est la puce du rat noir qui inoculait la peste. Il a fallu attendre la fin du XIXème siècle pour comprendre le fonctionnement de la peste (A. Yersin, PL Simond, W. Bacot).

Le rat noir a périclité en ville lorsque l’on commenca à ranger dans les greniers des chiffons, papiers et vieux meubles, au lieu de grains et fruits secs. La consommation au XIXème siècle a évolué, l’alimentation est devenue plus carnée, ce qui a amené le surmulot, carnivore, à s’installer dans nos villes à la place du rat noir granivore. Depuis les ruisseaux et rivières où se jetaient les égouts, le surmulot a investi nos villes. C’est à cette période que le préfet Eugène Poubelle a sorti un décret pour l’installation de containers, avec un couvercle suffisamment lourd pour qu’aucun animal ne puisse le soulever aisément. Le rat noir a périclité avec la non-utilisation des greniers et le surmulot s’est installé. Le type d’espèce a changé.

Pouvons-nous associer le rat a notre consommation de nourriture ? 

C’est indéniable, ce qui attire les rats ce sont les odeurs de nourriture. Ce qui les fixe c’est la possibilité d’accéder à celle-ci et de pouvoir nidifier à quelques mètres, cinq mètres ou dix mètres. Il est rare qu’un surmulot fasse plus de 25 mètres pour aller manger. Si on supprime une des deux causes, comme la présence de nourriture, il migre. Au XIXème siècle on l’appelait d‘ailleurs rat migrateur.

Si on doit évoquer le cas de la capitale française, il y a trois problèmes qui explique la présence des rats : 

- Les travaux du Grand Paris qui chassent les rats de leur terrier 

- Le service des égouts car ils n’ont pas de prérogatives à dératiser 

- Le SMASH (Service municipal d’actions de salubrité́ et d’hygiène). Paris est la seule ville mondiale à avoir un service interne de dératisation, cela pourrait être une bonne chose mais ici c’est un problème car il ne fait pas évoluer ses méthodes.

Il faut savoir que le rat nous connait mieux que nous ne le connaissons. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 13/06/2020 - 17:21
Sur les rats, on le savait déjà
Plus on leur laisse de la place, plus ils s'étendent, et plus on les alimente, plus ils se reproduisent.
assougoudrel
- 12/06/2020 - 15:43
Attention à Avia qui veille aux grains
Rats, Ratons des villes, Rats noirs et Rats migrateurs...Il manque Rats des banlieues et l'affaire Trouàré prendra de l’ampleur. Sinon, cet excellent article nous apprend des choses, car nous ne connaissons que les rats des villes qui vivent dans les égouts et les rats de champs qui mangent les produits des potagers et les grains céréaliers.
pierre marie
- 12/06/2020 - 14:58
bon article
Intéressant... Riche d'infos.