En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 31 min 14 sec
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 53 min 58 sec
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 2 heures 4 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 19 heures 17 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 20 heures 6 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 20 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 22 heures 29 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 40 min 43 sec
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 1 heure 21 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 2 heures 2 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 2 heures 4 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 18 heures 47 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 19 heures 44 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 20 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 22 heures 31 min
© TASS / AFP
© TASS / AFP
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

Publié le 07 avril 2020
Pierre Bentata évoque la crise du coronavirus et compare cette situation avec la tragédie de la catastrophe de Tchernobyl. Il revient également sur l'action des autorités chinoises face à la crise sanitaire majeure du Covid-19.
Pierre Bentata, Fondateur de Rinzen, cabinet de conseil en économie, il enseigne également à l'ESC Troyes et intervient régulièrement dans la presse économique
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bentata
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bentata, Fondateur de Rinzen, cabinet de conseil en économie, il enseigne également à l'ESC Troyes et intervient régulièrement dans la presse économique
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bentata évoque la crise du coronavirus et compare cette situation avec la tragédie de la catastrophe de Tchernobyl. Il revient également sur l'action des autorités chinoises face à la crise sanitaire majeure du Covid-19.

Le 26 avril 1986 débuta la catastrophe de Tchernobyl. L’entrée en fusion du réacteur 4 puis son explosion contaminèrent la population alentours ainsi qu’un grand nombre de personnels dépêché sur place pour contenir les incendies. Bien que le dénombrement soit encore sujet à caution, on estime à au moins 35 000 le nombre de morts imputables directement à l’accident dans la seule ville de Tchernobyl et près de 350 000 en Ukraine.

Au-delà des causes techniques, c’est le système soviétique lui-même qui explique l’ampleur de la catastrophe. La volonté des autorités de dissimuler la gravité de l’accident, l’absence de médias indépendants à même d’alerter la population et l’inexistence d’une société civile forte, représentée par des associations, ont privé les citoyens de moyens de pression qui auraient incité les autorités à agir dans l’intérêt général. 

Les mêmes causes expliquent la propagation de l’épidémie de coronavirus. A cet égard, les Chinois ne s’y trompent pas. Sur leurs réseaux sociaux, WeChat notamment, le terme « Tchernobyl » est devenu le symbole de l’épidémie et plus particulièrement de la défaillance de son traitement par le gouvernement. Il faut dire que les chronologies des deux événements sont tristement identiques. Dès le mois de décembre, le docteur Li Wenliang tente d’alerter sur l’existence d’une possible épidémie, mais ses appels resteront ignorés jusqu’à son décès le 6 février 2020. Comme à Tchernobyl, la population ne sera pas informée des risques avant que la catastrophe ne soit inévitable, sacrifiée sur l’autel de l’illusion d’un système infaillible. Comme à Tchernobyl, le gouvernement tergiversera, pris en étau dans une stratégie impossible qui consiste à cacher le réel tout en donnant l’impression de tout contrôler. Comme à Tchernobyl, l’essentiel des efforts sera dirigé vers la réécriture de l’histoire. Autant de vaines actions qui, une fois mise en lumière, porteront un coup fatal à l’illusion d’un pouvoir soviétique parfaitement organisé et techniquement sûr.

Il en ira de même avec la Chine, les mêmes causes entrainant les mêmes conséquences. Preuve évidente, le gouvernement chinois a déjà multiplié les tentatives pour se dédouaner, accusant d’abord les Etats-Unis d’avoir inoculé le virus aux habitants de Wuhan, avant de se lancer dans une stratégie agressive de soutien tous azimuts, histoire de faire oublier leur responsabilité sous un amas de masques et de tests, souvent inutilisables, comme en témoignent les autorités espagnoles. 

Devant l’ampleur du désastre mondial, il ne faut pas être dupe. Une telle épidémie n’aurait pas pu naître dans un pays démocratique ; les médias auraient réagi immédiatement, les contre-pouvoirs politiques et associatifs se seraient activés, l’intérêt général aurait primé sur la stabilité du gouvernement. Seul un pays autoritaire peut générer une telle catastrophe. Seul un pays à même de museler le peuple et ses relais a les moyens d’un tel chaos. A Tchernobyl comme à Wuhan, le véritable responsable est toujours l’autoritarisme politique, lorsque ce n’est pas le totalitarisme.

A l’heure où le gouvernement chinois met tout en œuvre pour se payer une réputation immaculée ; alors qu’une cinquantaine de nos parlementaires lance un appel pour préparer l’après-crise, il nous faut rester lucides et confiants dans notre modèle. Ce qui a mis le monde à l’arrêt et menace toutes les populations du monde, c’est le communisme chinois, c’est le pouvoir centralisé, la bureaucratie omniprésente, l’absence de corps intermédiaires et l’inexistence des libertés individuelles. Le monde de l’après-crise, c’est le nôtre, celui de la liberté et de l’ouverture. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires