En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

05.

Nous aurons la Chine de nos mérites

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 2 heures 57 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 4 heures 17 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 8 heures 12 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 8 heures 28 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 10 heures 41 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 3 heures 44 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 4 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 8 heures 4 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 10 heures 41 min
© Jean-Baptiste LACROIX / AFP
© Jean-Baptiste LACROIX / AFP
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

Publié le 02 avril 2020
Alors qu'une bonne partie de la population mondiale est actuellement confinée, les célébrités se voient elles aussi contraintes de rester chez elles. Alors qu'elles s'ennuient, elles tentent de distraire leurs fans. Elles n'ont pourtant jamais été aussi peu distrayantes.
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu'une bonne partie de la population mondiale est actuellement confinée, les célébrités se voient elles aussi contraintes de rester chez elles. Alors qu'elles s'ennuient, elles tentent de distraire leurs fans. Elles n'ont pourtant jamais été aussi peu distrayantes.

Atlantico.fr : Le confinement pousse les célébrités à se montrer telles qu'elles sont, loin des paillettes qui font habituellement rêver. Le confinement ne fait-il pas tomber les masques ? 

Nathalie Nadaud-Albertini : Si l’on suit Edgar Morin dans L’Esprit du Temps, les célébrités (qu’il appelle les olympiens ») possèdent deux dimensions. Une dimension qui touche à leurs activités professionnelles et qui leur donne accès à un mode de vie qui cristallise un ensemble de fantasmes auquel le commun des mortels ne peut accéder. Cependant, les olympiens partagent avec le commun des mortels le fait de vivre des histoires d’amour heureuses ou malheureuses, des événements familiaux (naissance, mariage, divorce, décès etc.).

Avec le confinement, les olympiens perdent leur dimension fantasmatique puisque leur visibilité ne se trouve plus organisée de façon professionnelle. Ils font avec les moyens du bord, c’est-à-dire les mêmes moyens de présentation de soi que le commun des mortels. On leur découvre alors pleinement dans leur dimension commune à tous.

En montrant les stars, les célébrités, les chanteurs ou bien encore les humoristes comme des individus "normaux", le confinement plus encore que faire tomber les masques, ne les rend-t-il ennuyeux ? Peut-être encore plus ennuyeux que "Monsieur et Madame tout le monde" qui seraient, dans leur vie de tous les jours, habitués à partager beaucoup sur Internet, et à le faire sans avoir besoin des paillettes ? 

Lorsque l’on découvre ces célébrités utiliser les mêmes moyens de présentation de soi que le commun des mortels, on les découvre dans une commune humanité, de sorte qu’ils semblent désarmés, fragiles, et loin de l’image d’eux à laquelle on est habitué. On attend d’eux qu’ils nous donnent leur image habituelle dans des performances spectaculaires, et on les découvre comme n’offrant pas grand-chose de différent des autres contenus sur les réseaux. On éprouve alors une certaine déception qui fait écho à notre propre désarroi en cette période difficile. D’autant plus que ce ne sont pas eux les héros de l’histoire, ils font comme tout un chacun, ils restent chez eux et postent des contenus sur les réseaux d’une qualité tout à fait banale. 

Finalement que nous apprend le confinement sur la célébrité ? 

Le confinement met pleinement en évidence tout ce qui est de l’ordre du fantasme et de la mise en scène dans la célébrité, puisqu’on les imagine souvent comme des personnes hors du commun et hors des contingences du commun des mortels et qu’on les découvre dans une commune humanité dans leur discours et dans leur façon d’utiliser les moyens de présentation de soi que sont les réseaux sociaux en dehors de toute mise en scène professionnelle.

Cependant, il me semble qu’il ne faut pas sauter trop vite en conclusion. En effet, si l’on prend le cliché que Kim Kardashian a posté le 25 mars sur son compte Instagram, on s’aperçoit que même avec le confinement les célébrités sont toujours perçues comme des olympiens au sens où elles conservent un mode de vie privilégiée, éloigné de celui du commun des mortels. Revenons sur le récent post de Kim Kardashian. On y voit une photo d’elle en compagnie de ses enfants en train de regarder des dessins animés dans leur salle de cinéma privée. En légende, elle explique qu’ils se conforment aux exigences de distanciation sociale mais qu’ils sont à la recherche d’idées de distractions et que toutes les suggestions sont les bienvenues. Les réponses la renvoient à son statut de célébrité riche et privilégiée. On lui dit par exemple que sa salle de jeu est bien plus grande que la plupart des maisons, qu’elle dispose également d’une piscine, d’un terrain de basket à la maison. D’autres lui demandent de faire un don pour aider à la résolution de la crise. Autrement dit, alors qu’elle veut se mettre sur le même plan que toutes les familles confinées, on lui rappelle qu’elle vit dans des conditions particulièrement aisées. En résumé, on lui demande de rester sur « l’Olympe ».

De fait, au même titre que notre déception devant les contenus lambda de nombreuses célébrités, l’exemple de Kim Kardashian montre nos attentes vis-à-vis de la célébrité. On lui demande le fantasme d’une vie privilégiée et heureuse dans toutes les circonstances.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires