En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 10 min 17 sec
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 16 heures 5 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 17 heures 14 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 18 heures 22 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 19 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 21 heures 28 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 21 heures 51 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 22 heures 35 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 23 heures 1 min
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 15 heures 20 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 16 heures 40 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 17 heures 55 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 18 heures 32 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 20 heures 50 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 22 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 22 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 23 heures 2 min
© . REUTERS/Charles Platiau
© . REUTERS/Charles Platiau
Confinement J+6

La France débat pour savoir quelles sont les activités essentielles et celles qui ne le sont pas...

Publié le 23 mars 2020
La France s’est plongée ce week-end dans un débat pour déterminer les activités qui sont essentielles et celles qui ne le sont pas. Faux débat ? Pas forcément, même s’il stresse les medias.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France s’est plongée ce week-end dans un débat pour déterminer les activités qui sont essentielles et celles qui ne le sont pas. Faux débat ? Pas forcément, même s’il stresse les medias.

En théorie, la France n’est ni un pays communiste, ni fasciste, l’Etat français n’étant pas autoritaire, militaire ou dictatorial et protégeant encore les libertés individuelles. Notre organisation étant encore dominée par les valeurs de la démocratie et notre économie toujours sous l’empreinte libérale, l’idée de tout organiser et de dire à chaque citoyen ce qu’il peut ou doit faire est une idée difficile à supporter.

Il y a pourtant des circonstances définies par la constitution où l‘Etat peut par la loi limiter les libertés individuelles. En cas de guerre par exemple, en cas d’état d’urgence lié à des attaques terroristes, des catastrophes naturelles ou des crises sanitaires du type de celle qui se développe actuellement.

En théorie, tous les Français sont d’accord avec les mesures de confinement qui ont été prises. En pratique, tous n’ont pas la rigueur nécessaire pour en appliquer toutes les modalités et en assumer toutes les contraintes.

Les Français ont une multitude de raisons pour justifier leur indiscipline. Soit parce qu’ils n’ont pas la possibilité de se protéger (le manque de masques par exemple), soit parce qu‘ils n’en ont pas envie (beaucoup d’étudiants ont cru que les jours de confinement pouvaient se vivre comme des jours de vacances), soit parce qu’idéologiquement, ils ne sont pas d’accord avec ce choix stratégique et que scientifiquement, ils expliquent qu’on ne soigne pas un virus, on attend que l’être humain découvre ses facteurs immunitaires.

Toutes ces raisons sont recevables mais fragiles avec des impacts très inégalitaires dans un pays où l’égalité est une valeur cardinale.

Le débat est désormais violent depuis ce week end sur la question du périmètre de confinement et plus particulièrement sur la définition des activités qui permettent ou nécessitent des exceptions au confinement.

On peut certes arrêter toutes les activités économiques et sociales pour stopper les interactions humaines, freiner ainsi la contamination et empêcher le virus de se développer et donc arrêter l'épidémie.

Tout le monde est capable de comprendre cette procédure à condition qu‘elle soit clairement expliquée et que l’explication ne contienne pas d’injonctions paradoxales. Le maintien du premier tour des élections municipales n’a pas paru cohérent avec la mesure générale de confinement parce que cette exception était d’essence politique. Donc incompréhensible dans un contexte où seuls les arguments scientifiques sont encore audibles et acceptables.

La question du maintien des activités essentielles est beaucoup plus compliquée à trancher. Parce qu’il s’agit de définir les actions, les mobilités, les productions qui sont nécessaires parce que vitales, ou tolérables.

- Il n’y a évidemment pas de débat sur le maintien en activité de tout le système de santé, hôpitaux, pharmacie, personnels etc…

- Il n’y a pas de débat sur le maintien en charge du système d’approvisionnement en biens alimentaires. Il faut bien continuer de se nourrir.

- Il n’y a pas débat sur le maintien en service des grands réseaux d’approvisionnement en eau, électricité, gaz, assainissement, traitement des ordures etc…

- Il n’y a pas débat sur la continuité de fonctionnement des grands réseaux de communication (mobiles, internet etc), ainsi que les flux financiers (les banques)

-Il n’y a pas débat sur le maintien en activité des grands services de l’Etat et notamment des services régaliens en particulier la défense nationale, les forces de maintien de l’ordre et la justice, mais aussi l’administration fiscale et sociale.

 

Le reste n’est évidemment pas essentiel ou vital. Sur le luxe, les hôtels, les cinémas, les bars et restaurants, les spectacles culturels ou rassemblements sportifs et même sur l’industrie automobile ou textile. Sauf que le débat existe et qu’il est légitime. Pour deux raisons.

La première est liée à l’interpénétration de toutes les activités de production de biens et de services. Pour que les services de santé puissent fonctionner correctement, il leur faut des équipements, des produits industriels de pharmacie et des moyens de transport.

Pour que la population soit approvisionnée, il faut impérativement que l'industrie agroalimentaire fonctionne, le lait soit ramassé et traité, que les fruits et légumes soient récoltés à temps, préparés et nettoyés et souvent transformés. Toujours emballés et transportés. Il faut donc que les usines tournent et que les salariés travaillent sur les sites de production. On ne peut pas générer la totalité du PIB en télétravail.

On peut mettre entre parenthèses environ 30 % du PIB. Les productions attendront.

On peut assurer 30 % du PIB en télétravail.

Il reste 40 % du PIB qui nécessite l’intervention humaine physique (production industrielle, logistique et distribution). C’est sur cette part d’activité qu’il faut consacrer l’énergie et les efforts.

La deuxième raison porte sur la nécessité de maintenir en état l’appareil de production pour qu’il puisse repartir le jour où le risque de cette pandémie aura disparu. Qu‘on arrête un ou deux mois le système d’offre est une chose mais qu’on puisse le faire redémarrer très vite en est une autre... Si on ne veut pas ajouter à la crise sanitaire, une crise économique qui viderait tout le monde occidental de ses forces.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 23/03/2020 - 17:30
Tout le monde s'accorde pour designer L'ACTIVITE indispensable,
essentielle, de l'importance majeure absolue, qui sans elle verrait notre pays s'effondrer définitivement : j'ai cité la fabrication de cocottes en papier par tous les fonctionnaires qui ne sont pas de santé !
Cette tradition qui remonte encore plus loin que l'antiquité nous montre la vivacité d'esprit, que dis-je l'intelligence hors du commun de nos ponx . Vive les cocottes !
evgueniesokolof
- 23/03/2020 - 17:12
Tout cela aura peut être.....
une vertu pédagogique encore que la bêtise ait l'échine solide!!!
Il faut cette épidémie pour que l'on découvre ce qui est essentiel et ce qui ne l'est pas ou l'est moins
Et si on disait que ce qui n'est pas essentiel c'est précisément ce qui est nourri par ce qu'il l'est
Le "tertiaire" (il faut relire Fourastié même si la distinction a pris un coup de vieux ) s'est développé grace aux gains de productivité réalisés dans le primaire et le secondaire. Au moyen âge il n'y a pas 2M d'enseignants, tout simplement parce que l'économie n'aurait pas eu le moyen de les entretenir. Or les dernières décennies ont vu une croissance très exagérée des service s( qui, hors tourisme exportent peu)en même temps que le pays se désindustrialisait. Il n'est hélés pas certain que ce qui se passe serve de leçons aux abrutis décroissants comme Cochet: la décroissance ils vont l'avoir et vont voir comme elle est radieuse !!!
Winter
- 23/03/2020 - 15:08
La France marche sur la tête.
Donc ce n’est pas étonnant que la caste (politiciens et médias) ne sachent pas ce qui essentiel et ce qui est accessoire. Tout d’abord le contexte ne peut être que la nation. Car nous ne pouvons obliger personne à nous vendre des masques ou n’importe quoi. Les secteurs sont liés aux filières. Il faut faire fonctionner la filière agricole et les points de vente capables de garantir la protection sanitaire des gens qui y travaillent, les supermarchés en gros, Les vaches continuent de produire du lait, il est vrai qu’en France vous utilisez beaucoup de lait uht, il faudrait faire fonctionner toutes les filières qui assurent l’indépendance de la France et qui mettent en valeur la richesse et la qualité de l’agriculture française. Faire fabriquer en France tout ce qui manque: les masques , le gel, le savon. Aussi longtemps que les masques ne seront pas à la disposition de tout le monde les rouleaux d’élastique ou de ruban seront des produits de première nécessité. Il faudrait les vendre dans les supermarchés. Regardez ce qu’a fait le gouvernement Conte en Italie. Les filières stratégiques sont clairemeNt listées. Avec ces filières on prépare l’après Corona.