En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 7 heures 49 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 8 heures 47 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 9 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 10 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 13 heures 45 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 15 heures 4 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 8 heures 20 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 9 heures 9 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 12 heures 59 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 13 heures 31 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 13 heures 59 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 14 heures 54 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 15 heures 5 min
Atlanti Culture

"La Fantasia" de Loris Chavanette : un beau récit sur la détresse de pieds-noirs et l’attachement à leur terre natale

Publié le 18 mars 2020
Loris Chavanette a publié "La Fantasia" aux éditions Albin Michel. "A travers ce destin de femme absolu et douloureux, Loris Chavanette rallume les feux d'un monde disparu, entre Mostaganem et les monts de Tlemcen, dans un roman tout en ombre et lumière d'un lyrisme éblouissant".
François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Duffour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Duffour est chroniqueur pour Culture-Tops et avocat au Barreau de Paris. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loris Chavanette a publié "La Fantasia" aux éditions Albin Michel. "A travers ce destin de femme absolu et douloureux, Loris Chavanette rallume les feux d'un monde disparu, entre Mostaganem et les monts de Tlemcen, dans un roman tout en ombre et lumière d'un lyrisme éblouissant".

"La Fantasia"

De Loris Chavanette
Albin Michel 286 pages 19,90 €

 

RECOMMANDATION
Bon


THÈME
Au soir de sa longue existence, Mariane vit recluse dans un appartement de la rue Ranchin, au cœur de la vieille cité de Montpellier; elle quitte à peine sa chambre aux volets tirés, remplie de statues religieuses et autres icônes, ses compagnons de voyage pour la vie éternelle qu’elle sait toute proche. Les silences et l'ennui ne sont plus rompus que par la visite le dimanche de son petit-fils Antoine et celles un peu plus fréquentes et discrètes de Naoël qui vient trois fois la semaine faire un brin de ménage et échanger deux brins de conversation.

C'est dans cet ultime moment de sa vie que la vieille dame va révéler son secret à ces deux enfants, un secret consigné dans un carnet confié à Antoine après qu'il l'ait accompagnée au cimetière de Sète visiter Georges, son défunt mari enterré là dès le retour d'Algérie, un pied-noir anonyme qui n'aura pas survécu à l'exil, meurtri d'avoir dû quitter la « ville des mimosas » pour en être privé à jamais, sans même conserver le privilège d'aller fleurir les tombes de ses aïeux, enterrés là-bas et ainsi abandonnés pour toujours.

 

POINTS FORTS
* L'évocation sensible de l'attachement des pieds-noirs à l'Algérie, procédant à la fois de cette emprise de la terre qui les a vus naître et de la douceur de vivre de ce pays de cocagne symbolisé dans le récit par les plages de Mostaganem et les montagnes de Tlemcen que Mariane apercevra une dernière fois de la mer sur le bateau de l'exil dans la brume du désespoir.

* Le drame vécu par eux de l'arrachement à la terre de leurs ancêtres aggravé par l’accueil si réservé des Français de métropole leur conférant un statut de quasi-apatride.  

* L'aventure personnelle de Mariane qui, de la femme bourgeoise et convenue qu'elle croyait être, va, dans un moment d'égarement qu'elle voudra oublier pour le chérir finalement et survivre avec lui, faire l'apprentissage de la liberté et de l’affranchissement dont la Fantasia est à la fois la cause, le théâtre et le symbole.

 

POINTS FAIBLES
Une plume un peu aléatoire, le plus souvent belle et poétique, mais quelquefois banale, en retrait du récit quant à lui très romanesque.

 

EN DEUX MOTS 
Un roman lyrique et puissant qui restitue au pied-noir une forme de légitimité sur ce sol d'Algérie que certaines familles ont foulé sur cinq générations, plus qu'il n'en faut pour bâtir une dynastie et une histoire. Une relation amoureuse aussi improbable qu’irrésistible dont seule la rupture, sans en révéler le contexte, va permettre paradoxalement la pérennité. Avec au passage un bel hommage à la dignité d'une famille indigène et à travers elle au courage et à la noblesse d'âme d'Antar, le fils aîné, fier, ascétique et racé, le frère d'Ahmed, quant à lui fougueux et intrépide, l'un et l'autre héritiers des Maures qui avaient envahi Grenade pour en être chassés, la conquête et la défaite étant ainsi traités comme le sort commun et croisé de ces deux peuples confrontés l'un et l'autre au même destin implacable, les plaçant respectivement dans les mêmes statuts de maître et d'esclave.

Même si le statut de Mariane ne se confond pas avec ceux du Younes de Yasmina Khadra (Ce que le jour doit à la nuit) , encore des Ali, Hamid et Namia d’Alice Zeniter (L’art de perdre), il est bien question ici de cette même détresse éprouvée par la perte du même pays chéri.

 

UN EXTRAIT
“Quel besoin étrange ai-je eu de raconter ces événements par écrit ? C'est une scène sur le pont du navire qui m'en a donné l'envie. J'étais avec les familles de pieds-noirs qui faisaient de grands signes d'adieu à leur pays en versant toutes les larmes de leur cœur détruit. Je n'ai pas eu assez de force pour me retourner, regarder en arrière et voir une dernière fois la côte. Mes yeux étaient plantés vers le large. En laissant l’Algérie derrière moi, je lui tournais le dos. La foule pressée sur le pont du navire est restée les yeux fixés sur la côte africaine jusqu'à ce qu'elle ait disparu entièrement. C'est alors que quelqu’un près de moi a demandé quel était ce point à peine perceptible qui tardait à s'estomper dans le lointain. Un homme a répondu sans hésiter : les montagnes de Tlemcen…”

 

L'AUTEUR
Loris Chavanette est un jeune et brillant historien, professeur d'université, spécialiste de la Révolution Française, de la Terreur et du Premier Empire. Il a contribué à de nombreux travaux sur ces thèmes et écrit quelques ouvrages remarqués, ainsi Waterloo, la Révolution Française et Napoléon , ou encore Quatre-Vingt-Quinze: la Terreur en procès qui lui a valu le Prix de la Fondation Stéphane Bern. Il signe avec La Fantasia son premier roman. Pour une première, c’est une réussite prometteuse même si le style reste ici ou là à parfaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires