En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 31 min 31 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 6 heures 6 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 8 heures 35 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 9 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 11 heures 39 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 2 heures 53 sec
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 5 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 6 heures 7 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 9 heures 12 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 10 heures 45 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 15 heures 5 min
Valeur refuge

Pourquoi les ventes aux enchères ne cessent de battre des records malgré la crise ?

Publié le 15 mai 2012
Avec l'or et quelques matières premières, l'art est aujourd'hui un des derniers véritables refuges.
Alexandre Carel est directeur du département d'Art contemporain chez Christie's Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Carel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Carel est directeur du département d'Art contemporain chez Christie's Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec l'or et quelques matières premières, l'art est aujourd'hui un des derniers véritables refuges.

Atlantico : Comment expliquez vous que les ventes aux enchères atteignent de tels sommets en pleine période de crise ?

 
Ce succès est a priori surprenant. Comment une peinture rarissime d'Yves Klein, FC1, représentant deux silhouettes féminines bleues, peut-elle battre un record pour l’artiste en vente publique après la tempête boursière des derniers mois ? Ce tableau, vendu pour $36,6 millions (en Euros 28.3 millions) chez Christie’s à New York le 8 mai, se serait probablement vendu pour dix fois moins il y a dix ans. ‘Ils marchent sur l’eau’ s’indignait un homme d’affaires collectionneur après les ventes, ne s’expliquant pas pourquoi les amateurs d’art du monde entier se pressent pour acheter dans le contexte actuel.
 
Si le marché se porte bien, c’est peut-être parce que l’art est, avec l’or ou d’autres matières premières, un des seuls véritables refuges où placer son argent aujourd’hui. Plutôt que de risquer de voir leurs avoirs bancaires partir en fumée avec la banque qui les accueille, beaucoup choisissent aujourd’hui d’investir dans des œuvres d’art. En choisissant astucieusement des œuvres de grande qualité, ils protègent ainsi leur patrimoine dans un actif dont la valeur, au minimum, se maintiendra. Ils se prémunissent également contre les risques inflationnistes rampants, et ne s’exposent pas régionalement, puisque les grands artistes, tels que Pablo Picasso ou Andy Warhol, ont désormais des marchés globaux. Ces acheteurs choisissent enfin de se faire plaisir. Ils retireront une rétribution esthétique et sociale de cet actif tangible, ce qu’une once d’or ou une tonne de café ne sauraient procurer.
 

On croirait que le nombre de grandes fortunes ne cesse d'augmenter, tandis que les oeuvres d'art se font de plus en plus rares. Cela va-t-il faire encore monter les prix ?

 
Le nombre de milliardaires n'a jamais été aussi important, et le marché s’est de fait élargi. Mais ce qui est réellement nouveau, c'est leur intérêt pour la collection, et la collection d'art contemporain en particulier. Il y a seulement dix ans, le marché de l'art était pour l’essentiel limité à l’Europe et aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la situation est bouleversée. A Bakou, Bombay, Dubaï, Mexico, ou Singapour, de nouveaux collectionneurs sont apparus. Le plus étonnant est qu’avec ces nouveaux acheteurs, se développe un goût mondialisé. Si l’approche de la collection est évidemment un fait très personnel, la mondialisation profite essentiellement aux artistes, tels que Damien Hirst ou Anish Kapoor, dont les œuvres ont un attrait global.
 
Ainsi lorsqu'un chef d'oeuvre se presente aux enchères, 'sky is the limit' comme disent les Américains. Christie's a vendu le 8 mai un tableau de Mark Rothko, Orange, red, yellow, au prix record de $86,9 millions (Euros 67,2 millions). Ce tableau, qui provenait d'une collection prestigieuse, la collection de David Pincus a Philadelphie, etait attractif par sa fraicheur sur le marche, sa qualite et sa rarete. Il n'est alors pas etonnant que des collectionneurs du monde entier l'aient bataille, depassant ainsi le precendant record pour l'artiste.
 
Si l’art est désormais considéré comme une classe d’actifs à part entière, il ne cessera de conserver sa singularité. D’abord parce que les œuvres sont pour la plupart uniques et l’amateur doit poser un regard différent sur chacune d’entre elles. Ensuite parce que jamais la ‘valeur’ d’une œuvre ne saurait être ramenée à celle de son prix. Le plaisir de la contemplation est une joie quotidienne qui peut transformer la vie.
 
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Seb Per
- 14/05/2012 - 21:38
la réalité
c'est que dans ces temps de crédit crunch ( plus personne n'ose prêter de l'argent ) , une façon désespérée de se financer est de se faire prêter des oeuvres d'art de très gros calibre, de façon à artificiellement assainir le bilan et donc permettre l'octroi du credit .
Cela fait tout simplement flamber le marché de l'art.
Hildegarde
- 14/05/2012 - 18:51
disparition des oeuvres
Dommage que ces oeuvres soient trop souvent rachetées par des collectionneurs privés qui les stockent dans des chambres blindées pour protéger leur investissement.
Au gré des reventes elles voyagent de chambres blindées à chambres blindées, mais ne sont plus exposées au grand public.
totor101
- 14/05/2012 - 13:46
ADDICTION
Faire du fric ! Comment ? En spéculant !!!
Tout est dit..................................