En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

07.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 11 heures 8 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 14 heures 25 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 15 heures 54 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 17 heures 8 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 17 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 19 heures 59 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 20 heures 8 sec
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 20 heures 1 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 13 heures 27 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 15 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 16 heures 11 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 17 heures 22 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 18 heures 7 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 20 heures 36 sec
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 20 heures 3 min
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

Publié le 25 février 2020
"L’opposition Mitterrand vs Rocard" est visible au Théâtre de l'Atelier jusqu'au 5 avril.
Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"L’opposition Mitterrand vs Rocard" est visible au Théâtre de l'Atelier jusqu'au 5 avril.

"L’opposition Mitterrand vs Rocard"

De Georges Naudy
Mise en scène : Eric Civanyan
Avec Philippe Magnan, Cyrille Eldin

 

INFOS & RÉSERVATION
Théâtre de l’Atelier
Place Charles Dullin 75018 Paris
http://www.theatre-atelier.com
Du 14 janvier au 5 avril, du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 17h

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
• 1980 : quelques mois avant l’échéance présidentielle, François Mitterrand reçoit Michel Rocard chez lui, rue de Bièvre. L’un est premier secrétaire du parti socialiste et la figure dominante de la gauche, l’autre est l’étoile montante du parti. L’enjeu : qui, des “chiffres“ (Rocard) ou des “lettres” (Mitterrand), sera le candidat socialiste à l’élection présidentielle de 1981 ?

• Les deux hommes, qui se connaissent depuis plus de quinze ans, se détestent cordialement. C’est bien  là leur seul point commun car pour le reste, tout les oppose : histoire personnelle, programme, personnalité, et jusqu’à la façon d’envisager la politique. 

• Dans un huis clos d’une heure et demie, les deux  vont jouer leur avenir. Pire qu’adversaires ou ennemis, ils sont rivaux.

 

POINTS FORTS
• « Ce qui est beau au théâtre, c’est l’affrontement » affirme le metteur en scène Eric Civanyan. On ne peut rêver meilleure opposition, tant les situations sont riches et les personnages complexes. Même si nous connaissons le résultat, l’intérêt réside dans la façon d’y parvenir et les moyens utilisés. Nous accédons ici aux coulisses cachées de la politique, où les destins se nouent, les ambitions s’expriment et les caractères se cristallisent.

• Nul ne sait ce qui s’est vraiment dit lors de cette entrevue, qui pourtant a bien eu lieu. Pour construire cette Opposition,  Georges Naudy  a élaboré une fiction qui s’appuie sur les écrits et les déclarations respectives des deux chefs socialistes. Ainsi les dialogues imaginés par l’auteur ont-ils bien existé, mais dans d’autres circonstances et d’autres lieux. 

• Même si la pièce tourne parfois à un « best-of de punchlines » mitterrando-rocardiennes, le talent et la réussite de l’auteur est d’avoir magnifiquement assemblé, ajusté ces fragments en un ensemble cohérent, réaliste et brillant. La dramaturgie est parfaite, la tension nous tient en haleine tout au long de la pièce. Comme quoi, l’on peut réussir une pièce qui soit politique et drôle à la fois.

• Philippe Magnan campe un François Mitterrand qu’il a déjà interprété à deux reprises (et refusé d’interpréter de nombreuses autres fois pour ne pas en faire une habitude). Il est fidèle aux tics, à la gestuelle et à la personnalité mitterrandienne, si familière aux Français .

Cyrille Eldin n’est pas Michel Rocard, mais l’interprète magnifiquement, et compense le fait que son modèle soit moins présent dans la mémoire politique contemporaine, ce qui rend sa performance encore plus méritoire. Eldin le compose par petites touches successives et impose tout en nuances ses forces et ses faiblesses.

 

POINTS FAIBLES
Un public enthousiaste, avec des jeunes gens qui n’ont connu ni Mitterrand, ni Rocard, mais une salle à moitié vide. Les grèves sont finies. C’est le moment de soutenir le théâtre, qui en a beaucoup souffert !

 

EN DEUX MOTS 
Si vous aimez la politique, courez voir L’Opposition. Dans le cas contraire, foncez-y !

 

UN EXTRAIT
De l’auteur, Georges Naudy :

« Quand il y a trois ans, j’ai eu envie d’écrire un face à face entre deux personnages très opposés, l’idée m’est venue presque tout de suite de créer un choc frontal entre deux hommes qui ne se ressemblent en rien ou en si peu de choses : Mitterrand face à Rocard. Cela me semblait une évidence. L’un croyant à la politique, l’autre à l’économie ; l’un littéraire, l’autre aimant les chiffres ; l’un familier des forces invisibles, l’autre profondément cartésien ; l’un secret, l’autre exubérant ; l’un aimant le silence, l’autre cherchant les micros ; l’un délaissé par l’opinion, l’autre chouchou des médias et des sondages. »

 

L'AUTEUR
• Né dans le Gers, Georges Naudy est professeur des écoles. Après s’être adonné à une multitude de passe-temps - du piano à la peinture en passant par le yoga, la radio, la graphologie ou les disciplines ésotériques - il se lance dans l’écriture, passion de ses jeunes années. 

• Il écrit des textes puis des chansons, avant de se lancer dans le théâtre où, dit-il « j’ai pu donner libre cours à ma fantaisie et me laisser aller au jeu subtil ou cruel des dialogues. »

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires