En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 36 min 4 sec
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 2 heures 55 sec
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 3 heures 17 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 6 heures 16 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 7 heures 59 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 9 heures 4 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 9 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 58 min 19 sec
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 2 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 3 heures 53 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 6 heures 27 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 7 heures 15 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 9 heures 9 sec
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 9 heures 11 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 19 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

Publié le 22 février 2020
Sylvie Brunel publie "Pourquoi les paysans vont sauver le monde" chez Buchet Chastel. Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons. Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis de demain. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique. Extrait 1/2.
Sylvie Brunel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Brunel est géographe, économiste et écrivain. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Brunel publie "Pourquoi les paysans vont sauver le monde" chez Buchet Chastel. Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons. Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis de demain. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique. Extrait 1/2.

Globalement, la France se caractérise toujours par une agriculture dynamique, entrepreneuriale, innovante, qui produit sous signe de qualité une nourriture que les pays émergents convoitent en raison de la rigueur de ses contrôles sanitaires. Ses industries agroalimentaires, particulièrement performantes, la placent en quatrième place mondiale, derrière États-Unis, Allemagne et Pays-Bas, et occupent le premier rang en France : 17 000 entreprises, qui pèsent plus de 400 000 emplois (autant que l’agriculture). Mais les quatre centrales d’achat de la grande distribution leur mènent la vie dure, imposent leurs prix en faisant peser la menace du déréférencement. Si les produits vendus portaient une double étiquette, le prix payé par la centrale d’achat, et le prix payé par le consommateur, ce dernier verrait que la culbute se produit souvent au dernier stade… au détriment du paysan et du transformateur. 

Le secteur dans son ensemble souffre des conditions réglementaires, fiscales, sociétales françaises, qui le désavantagent, ce qui l’oblige à revoir en permanence son avantage comparatif, dans un marché mondial où la concurrence est rude. Dans l’agriculture, le salaire minimum français, grevé de lourdes charges sociales, est supérieur d’un tiers à celui du voisin allemand ! Et puis, même si la France est toujours le premier bénéficiaire de la PAC (408  milliards d’euros pour la période 2014-2020), avec 9 milliards d’euros par an (mais elle est aussi le premier producteur de l’Union européenne), les secteurs les plus compétitifs doivent composer avec l’évolution de ses fondamentaux depuis les années 2000. Composer avec la libéralisation des marchés, le verdissement des aides – notamment dites du second pilier, conditionnées à des politiques environnementales –, la compétition intra-européenne pour l’affectation des financements dans une Europe à vingt-sept, avec la montée en puissance de l’Europe centrale et orientale, aux coûts de main-d’œuvre ultra-compétitifs, mais aussi du Portugal et d’Espagne. 

La France souffre de distorsions de concurrence qui ne facilitent pas la tâche à son secteur agricole et agroalimentaire. Résultat : son excédent commercial agroalimentaire a été divisé par 2 en cinq ans, et le pays ne détient plus aujourd’hui que 4,5 % des parts de marché mondial, alors se profilent de gros risques liés au Brexit, la Grande-Bretagne important massivement sa nourriture de France, et notamment de Bretagne. Comment les Anglais se nourriront-ils s’ils quittent le grand marché européen ? Pour le consommateur, ce sera une hausse des prix et des approvisionnements plus incertains qui risquent de peser durement sur le budget des plus pauvres.

Extrait du livre de Sylvie Brunel, "Pourquoi les paysans vont sauver le monde : La troisième révolution agricole", publié chez Buchet Chastel 

Lien vers la boutique : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 22/02/2020 - 10:45
smic
" le salaire minimum français, grevé de lourdes charges sociales, est supérieur d’un tiers à celui du voisin allemand ! " Les charges sur le smic en France sont de 13% et de 19,38% en Allemagne. Le montant horaire étant de 9.19 en Allemagne pour 10.03 en France l'écart est à peine significatif. Précisez vos chiffres, sinon vous n'êtes pas crédible.