En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 54 min 51 sec
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 1 heure 3 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 1 heure 46 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 3 heures 49 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 4 heures 33 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 18 heures 50 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 19 heures 50 min
© YANGZHOU, CHINE
© YANGZHOU, CHINE
2019-nCov

Coronavirus : l’usine (chinoise) du monde se grippe, la croissance mondiale tousse de plus en plus

Publié le 07 février 2020
La croissance chinoise tousse, le marché mondial souffre. Le coronavirus a changé la donne en Chine. Quelles sont les perspectives en termes de croissance chinoise pour l'année 2020 ?
Mathieu Mucherie
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Mucherie est économiste de marché à Paris, et s'exprime ici à titre personnel.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La croissance chinoise tousse, le marché mondial souffre. Le coronavirus a changé la donne en Chine. Quelles sont les perspectives en termes de croissance chinoise pour l'année 2020 ?

Atlantico.fr : Fin 2019, les dépenses d'investissements en Chine avaient permis d'enregistrer une hausse de commandes des machines-outils. Le cours des actions des sociétés augmentaient. Mais le coronavirus a changé la donne. Quelles sont les perspectives en termes de croissance chinoise pour l’année 2020 ?

Mathieu Mucherie : Ce sont des perspectives qui sont difficiles puisqu'on avait déjà des éléments de ralentissement internes, endogènes et naturels, ils étaient plutôt bien conduits puisque c'était un ralentissement en bon ordre de la macroéconomie chinoise, un petit peu en dessous de 6% probablement. A cela s'est ajouté quelque chose d'imprévu et moins positif, le coronavirus. Sans compter la taxation de 20% des importations chinoises aux États Unis, passant de 3% à 19%. 

Beaucoup de gens voulaient aller en Chine et ne peuvent pas y aller, les usines chinoises qui tournaient à plein régime et ne peuvent plus tourner. Cela créé un deuxième facteur de ralentissement externe en plus de Trump, ça finit par faire beaucoup. Les chinois auront du mal à faire les 5.7% cette année. Ça n’a l'air de rien mais pour les autorités c'est un vrai problème, puisque que cela veut dire que leur engagement n'a pas été tenu. Les autorités ont donc injecté des sommes importantes via la Banque Centrale. Avec du monétaire, du budgétaire peut être du réglementaire et du fiscal, la Chine va essayer de pas pas être trop en dessous de 5.7%  pour la croissance 2020 et cela va aussi dépendre de l'ampleur du coronavirus. 

En ce moment, on voit  des villes zombies, où il n'y a plus grand monde dans les rues : ce sont donc des reports de consommation, ce qui est très embêtant c'est quand c'est de la perte sèche donc des transactions annulées et pas simplement repoussées dans le temps. Tant que cela est reporté au 2ème trimestre ou au 3ème ça va. Si vous avez des pertes sèches importantes notamment dans le terrain industriel, là c'est plus délicat et donc c'est très probable qu'ils aient du mal à atteindre les 5,7 je pense. `

Avec l’épidémie du coronavirus,  plusieurs entreprises n'arrivent pas à fournir leur produit à temps. Tesla, notamment… 

Effectivement, et c’est pour cela que les estimations sont probablement sont beaucoup trop gentilles en prévoyant une baisse de l'économie chinoise de un dixième ou deux dixième, ainsi qu’en affirmant que l'économie mondiale serait à peine affectée. Je pense que la croissance chinoise va être plus affectée que ça, de même pour la croissance mondiale. On va comptabiliser de nouvelles transactions qui en réalité n'auront pas de consistances véritables, qui seront que des effets reports de ce qu'on n'observe plus aujourd’hui. Certains pays détournent les flux et bénéficient d'un petit élément accélérateur, ce sont les vietnamiens et les thaïlandais.

Les marchés n’ont ils pas intérêt à se décentraliser ? 

L’avantage de la Chine est qu’elle a un gigantesque marché intérieur, on peut profiter de la main d’oeuvre chinoise qui monte en gamme et qui peut faire des produits de plus en plus évolués, des véhicules électriques prenium... Puis vous bénéficiez du consommateur final chinois qui va être la ressource la plus précieuse au 21ème siècle, des gens qui s’enrichissent de façon considérable, on ne peut pas faire sans. Ce n’est plus tellement une option d’aller en Chine. Faire sans 20% du PIB mondiale ça devient de plus en plus compliqué. Les chinois sont très connectés donc ce qui est visé c’est pas les capacités de production chinoises, c’est cette énorme marché  intérieur qui se constitue depuis qq années et qui est l’eldorado des grandes multinationales et ça va continuer, si Tesla c’est implanté à Shangaï c’est évidemment pour produire sur place des véhicules, mais c'est bien dans l’idée qu'en 2025 le parti a envie que 10% de la flotte soit électrique. Nonobstant ce coronavirus, jusqu’ici tout va bien. 

Rééquilibrer l'offre et la demande n'est donc pas nécessaire ? 

Si à un moment on a mis l’usine du monde à côté des cotes chinoises, c’est pour une bonne raison. Les entreprises de façon décentralisées ont décidé de mettre des sites de productions chinoises sur les côtes chinoises parce que c'était intéressant de le faire dans le cadre d’une défragmentation des chaînes de valeurs dans le cadre de la mondialisation. Maintenant, quelques entreprises se disent que finalement rebâtir cela chez soi ça peut être intéressant. Comme Tesla, par exemple, qui a surtout des usines aux Etats Unis mais qui développe à présent en Chine et en Allemagne. Ça veut dire qu’ils ont pas des myriade de sous-traitants et ont une tendance à tout intégrer et à faire 80% d’une voiture. Ce modèle de production est intéressant et il peut-être problématique pour les chinois à moyen terme car ils ne seront plus l’usine du monde.

Les chinois ont-ils alors tout intérêt à rester "l’usine du monde " ? 

Les chinois n’ont plus intérêt à être l’usine du monde quand on y réfléchit, ils ont beaucoup progressé dans les services, l’éducation, la santé, bientôt en finances, il y a déjà une sorte de big bang financier au ralenti qui se met progressivement en place. Pour la Chine cela peut peut être intéressant. La monté en gamme de la Chine et du consommateur chinois va plutôt bien dans une économie plus douce et moins spartiate. Il n’y a pas besoin de rééquilibrer l’offfre et la demande , il y a eu un moment où les usines se sont mis en Asie, elles y resteront car actuellement quand elle sont transférées elles le sont au Vietnam ou en Thailande, c’est également des pays asiatiques et puis pour le reste si la Chine devient moins manufacturier ça me va.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 07/02/2020 - 16:35
Le pangolin..
Les Chinois tuent le pangolin pour le manger et pour vendre ses écailles voir https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/coronavirus-le-pangolin-animal-suspecte-d-avoir-transmis-la-maladie-a-l-homme_2117603.html#xtor=AL-447...pourtant cet animal est en voie d'extinction...Depuis 40 ans:60% des animaux sauvages ont disparu. .voir https://www.notre-planete.info/actualites/1755-rapport-planete-vivante-disparition-animaux-sauvages....mais les Chinois sont si nombreux: il faut bien qu'ils se nourrissent et ils se moquent pas mal si des espèces animales disparaissent. .''Après moi, le déluge''.....
lasenorita
- 07/02/2020 - 15:36
La Chine communiste se tait!
Un médecin ''lanceur d'alerte'' vient de mourir du coronavirus.. Ce docteur avait averti les autorités chinoises de la dangerosité de ce virus.. mais la Chine ''communiste'' ne voulait rien entendre et elle CONTINUE de dire au peuple chinois que celui-ci n'a rien à craindre puisqu'il est gouverné par des communistes. .J'ai lu, tout à l'heure, un article dans lequel les scientifiques attribuent l'origine de cette maladie à un animal sauvage que les Chinois tuent pour le manger et dont ils prélèvent les écailles pour les vendre, bien que ce commerce soit interdit car cet animal est en voie d'extinction :c'est le pangolin...Dans l'émission d'Alice Lucet sur l'A2,hier soir,un reportage nous montrait comment les autorités chinoises essaient de 'diminuer l'importance de cette épidémie.. comme TOUS les communistes, les Chinois sont bornés et ne veulent pas regarder la réalité qui est en face d'eux!