En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

06.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 8 heures 27 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 10 heures 52 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 12 heures 6 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 14 heures 43 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 15 heures 41 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 16 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 16 heures 57 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 17 heures 21 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 17 heures 56 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 11 heures 17 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 13 heures 18 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 16 heures 21 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 16 heures 42 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 17 heures 56 min
© YOAN VALAT / POOL / AFP
© YOAN VALAT / POOL / AFP
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

Publié le 22 janvier 2020
Depuis 3 ans, l’attractivité de l’économie française s’est améliorée et le pouvoir y voit les premiers résultats du chapelet de réformes lancées depuis le début du quinquennat. Emmanuel Macron a raison mais l’explication est un peu courte, et surtout cet afflux d’investissement n‘a pas que des avantages.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 3 ans, l’attractivité de l’économie française s’est améliorée et le pouvoir y voit les premiers résultats du chapelet de réformes lancées depuis le début du quinquennat. Emmanuel Macron a raison mais l’explication est un peu courte, et surtout cet afflux d’investissement n‘a pas que des avantages.

Les autorités françaises ont raison de se féliciter des progrès de l’attractivité du système. Les résultats sont explicites, ces investissements se montent par dizaine de milliards d’euros par an et principalement dans l’industrie qui en a bien besoin. D’où les créations d’emplois (500 000 depuis 3 ans), d’où l’arrêt sensible de la désindustrialisation des régions françaises.

Alors, le président de la République met l’accent sur les réformes qu’il a initiées : la fiscalité, le droit du travail, la réforme de la formation et enfin la réforme des retraites. Toutes ces réformes sont le fruit d’un accouchement difficile, elles entraînent un désordre social et public inquiétant parfois, mais le monde des affaires français et les investisseurs étrangers considèrent que tous ces chantiers sont nécessaires si on veut moderniser le pays et l’inscrire avec ses atouts dans la compétition internationale.

Les investisseurs étrangers affluent certes en France, parce que les attitudes par rapport au business ont changé, parce que ces réformes ouvrent plus de flexibilité et de potentiel mais aussi parce la France reste globalement compétitive par rapport à ses voisins. Où s’installer en Europe quand l’Allemagne donne des signes d’essoufflement avec un marché de l'emploi complètement fermé ? Où s’installer quand l’Italie et l’Espagne ne sont toujours pas au niveau international ? Où s’installer tant que la Grande Bretagne n’a pas stabilisé sa mutation ?

Où s’installer sinon en France ? Les investisseurs choisissent la France par défaut, sachant que l’art de vivre à la française et la richesse de ses équipement collectifs (santé, éducation, transport) restent très compétitifs en dépit des difficultés d’équilibre que traversent les services publics.

Donc, on peut se féliciter de cette attractivité mais elle n’est pas gravée dans le marbre, d’autant que la France est une des pièces maîtresses de l’Europe qui a du mal à façonner son unité.

Cela étant, l’attractivité du pays peut très bien ne pas avoir que des effets bénéfiques. Elle révèle des effets pervers.

D’abord parce que si les capitaux étrangers viennent s’investir dans l’hexagone, c’est parce que les capitaux français ne sont pas suffisants. L’épargne française est très abondante, mais elle n’est pas fléchée sur l’économie et les entreprises, elle sert principalement au financement de la dépense publique et sociale, parce que, par nature, ce serait moins risqué. C’est une distorsion structurelle grave.

Ensuite, à partir du moment où les capitaux étrangers s’investissent en France, ils portent un risque de perte de souveraineté française, ce qui alimente alors le populisme de certains, alors que les responsables en sont les Français avec des comportements qui perdurent : l’épargne sécurisée à tous les coups, le livret A ou le fonds euros.

Enfin, ces capitaux étrangers vont certes créer des emplois et de la valeur. Mais cette valeur va repartir en dividendes dans leur pays d’origine. Donc au profit des fonds de retraite ou de pensions anglo saxons et autant de recettes fiscales en moins pour la France.

On a une épargne considérable mais elle ne sert pas à sécuriser l’avenir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 23/01/2020 - 12:34
faire d'abord le ménage peut rapporter gros
virer 1 million de fonctionnaires rapporterait bien plus de moyens financiers que d'agiter une quelconque sébile devant des milliardaires rapaces
JBL
- 22/01/2020 - 13:55
cmjdb
Tout est dit. Mais peu de personnes se souviennent de ce qu'est devenu Gemplus !
BOUDDHISTE SARKOZYSTE
- 22/01/2020 - 11:47
La charrue avant les boeufs ...!!
Ils mettent la charrue avant les boeufs !!! , il faut réparer la France de l'intérieur, région par région ! Si plutôt que d'aller faire une com scolaire foireuse à l'international, à laquelle personne ne croit d'ailleurs ( bien que nous soyons de façade le plus beau pays du monde, faut quand même pas prendre les étrangers pour des cons !! ils subissent régulièrement en tant qu'investisseurs et touristes le bordel permanent made in France .. !! ) ; Macron avait décidé de s'installer avec le conseil des ministres pendant 3 mois région par région , non seulement, il aurait, compris avec ses équipes les problématiques internes de chaque province , fait bénéficié chaque région de sa présence en braquant les projecteurs sur autre chose que Paris, créer du lien avec les français les plus retords aux changements, transformé son image en homme d'état de terrain à la Chirac mais avec l'efficacité en plus au lieu d'une image de jeune monarque perché et inaccessible , quel dommage !!! et en plus il se serait assuré une réélection haut la main en nous évitant la prochaine comedia del arte qui se profile...help !! qui transformera enfin ce pays de socialo-communistes attardés !!!