En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 40 min 44 sec
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 3 heures 54 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 5 heures 7 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 7 heures 47 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 12 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 13 heures 17 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 1 heure 35 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 4 heures 35 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 7 heures 38 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 8 heures 5 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 12 heures 12 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 13 heures 29 min
© YOAN VALAT / POOL / AFP
© YOAN VALAT / POOL / AFP
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

Publié le 22 janvier 2020
Depuis 3 ans, l’attractivité de l’économie française s’est améliorée et le pouvoir y voit les premiers résultats du chapelet de réformes lancées depuis le début du quinquennat. Emmanuel Macron a raison mais l’explication est un peu courte, et surtout cet afflux d’investissement n‘a pas que des avantages.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 3 ans, l’attractivité de l’économie française s’est améliorée et le pouvoir y voit les premiers résultats du chapelet de réformes lancées depuis le début du quinquennat. Emmanuel Macron a raison mais l’explication est un peu courte, et surtout cet afflux d’investissement n‘a pas que des avantages.

Les autorités françaises ont raison de se féliciter des progrès de l’attractivité du système. Les résultats sont explicites, ces investissements se montent par dizaine de milliards d’euros par an et principalement dans l’industrie qui en a bien besoin. D’où les créations d’emplois (500 000 depuis 3 ans), d’où l’arrêt sensible de la désindustrialisation des régions françaises.

Alors, le président de la République met l’accent sur les réformes qu’il a initiées : la fiscalité, le droit du travail, la réforme de la formation et enfin la réforme des retraites. Toutes ces réformes sont le fruit d’un accouchement difficile, elles entraînent un désordre social et public inquiétant parfois, mais le monde des affaires français et les investisseurs étrangers considèrent que tous ces chantiers sont nécessaires si on veut moderniser le pays et l’inscrire avec ses atouts dans la compétition internationale.

Les investisseurs étrangers affluent certes en France, parce que les attitudes par rapport au business ont changé, parce que ces réformes ouvrent plus de flexibilité et de potentiel mais aussi parce la France reste globalement compétitive par rapport à ses voisins. Où s’installer en Europe quand l’Allemagne donne des signes d’essoufflement avec un marché de l'emploi complètement fermé ? Où s’installer quand l’Italie et l’Espagne ne sont toujours pas au niveau international ? Où s’installer tant que la Grande Bretagne n’a pas stabilisé sa mutation ?

Où s’installer sinon en France ? Les investisseurs choisissent la France par défaut, sachant que l’art de vivre à la française et la richesse de ses équipement collectifs (santé, éducation, transport) restent très compétitifs en dépit des difficultés d’équilibre que traversent les services publics.

Donc, on peut se féliciter de cette attractivité mais elle n’est pas gravée dans le marbre, d’autant que la France est une des pièces maîtresses de l’Europe qui a du mal à façonner son unité.

Cela étant, l’attractivité du pays peut très bien ne pas avoir que des effets bénéfiques. Elle révèle des effets pervers.

D’abord parce que si les capitaux étrangers viennent s’investir dans l’hexagone, c’est parce que les capitaux français ne sont pas suffisants. L’épargne française est très abondante, mais elle n’est pas fléchée sur l’économie et les entreprises, elle sert principalement au financement de la dépense publique et sociale, parce que, par nature, ce serait moins risqué. C’est une distorsion structurelle grave.

Ensuite, à partir du moment où les capitaux étrangers s’investissent en France, ils portent un risque de perte de souveraineté française, ce qui alimente alors le populisme de certains, alors que les responsables en sont les Français avec des comportements qui perdurent : l’épargne sécurisée à tous les coups, le livret A ou le fonds euros.

Enfin, ces capitaux étrangers vont certes créer des emplois et de la valeur. Mais cette valeur va repartir en dividendes dans leur pays d’origine. Donc au profit des fonds de retraite ou de pensions anglo saxons et autant de recettes fiscales en moins pour la France.

On a une épargne considérable mais elle ne sert pas à sécuriser l’avenir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 23/01/2020 - 12:34
faire d'abord le ménage peut rapporter gros
virer 1 million de fonctionnaires rapporterait bien plus de moyens financiers que d'agiter une quelconque sébile devant des milliardaires rapaces
JBL
- 22/01/2020 - 13:55
cmjdb
Tout est dit. Mais peu de personnes se souviennent de ce qu'est devenu Gemplus !
BOUDDHISTE SARKOZYSTE
- 22/01/2020 - 11:47
La charrue avant les boeufs ...!!
Ils mettent la charrue avant les boeufs !!! , il faut réparer la France de l'intérieur, région par région ! Si plutôt que d'aller faire une com scolaire foireuse à l'international, à laquelle personne ne croit d'ailleurs ( bien que nous soyons de façade le plus beau pays du monde, faut quand même pas prendre les étrangers pour des cons !! ils subissent régulièrement en tant qu'investisseurs et touristes le bordel permanent made in France .. !! ) ; Macron avait décidé de s'installer avec le conseil des ministres pendant 3 mois région par région , non seulement, il aurait, compris avec ses équipes les problématiques internes de chaque province , fait bénéficié chaque région de sa présence en braquant les projecteurs sur autre chose que Paris, créer du lien avec les français les plus retords aux changements, transformé son image en homme d'état de terrain à la Chirac mais avec l'efficacité en plus au lieu d'une image de jeune monarque perché et inaccessible , quel dommage !!! et en plus il se serait assuré une réélection haut la main en nous évitant la prochaine comedia del arte qui se profile...help !! qui transformera enfin ce pays de socialo-communistes attardés !!!