En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 5 heures 18 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 6 heures 47 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 8 heures 26 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 9 heures 44 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 11 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 12 heures 40 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 4 heures 56 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 5 heures 49 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 7 heures 53 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 8 heures 49 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 14 heures 15 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 15 heures 28 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 16 heures 14 min
Atlanti Culture

"Evita, le destin fou d'Eva Peron" : la face cachée d’une étoile…. reste dans l’ombre

Publié le 16 janvier 2020
Stéphan Druet est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphan Druet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphan Druet est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Evita, le destin fou d'Eva Peron"

De Stéphan Druet
Mise en scène : Stéphan Druet
Avec Sébastian Galeota

 

INFOS & RÉSERVATION
Théâtre de Poche Montparnasse
75 Boulevard du Montparnasse
75006 Paris
Tél. : 01.45.44.50.21
http://www.theatredepoche-montparnasse.com
Jusqu'au 22 janvier 2020, mardi, mercredi et jeudi à 21H

 

RECOMMANDATION
A la rigueur


THÈME
• Maria Duarte (1919-1952), devenue Eva Peron après son mariage en 1945 avec le futur dictateur argentin Juan Peron, a fasciné le monde entier : devenue une icône de son peuple, sa vie fut brève, puisqu’elle décède à 33 ans. 

• Elle inspira en son temps haine, admiration, interrogation. Ambitieuse et amoureuse, elle passa du rôle de comédienne à celui de politicienne, auréolée d’un charisme indéniable. 

• Mais qui fut réellement Eva Peron ? C’est à cette question que le spectacle éponyme tente de répondre, sans toujours parvenir à faire la part entre le mythe construit en son temps (puis pieusement entretenu par les péronistes) et la véritable personne.

 

POINTS FORTS
• La scénographie est singulière et frappante : le personnage est debout immobile sur un grand plateau tournant vêtu d’une immense robe de soirée blanche immaculée et démesurée, tout droit sortie d’un conte de fées et c’est sur cette robe que sont projetées des images d’archives.

• La performance de l’acteur (Sébastian Galeota).

 

POINTS FAIBLES
• L’idée évoquée plus haut ne fait pas un spectacle entier, car passé le premier quart d’heure, il reste à percevoir la vérité du personnage, ce qui intervient tardivement et avec peine.

• La répétition des noirs entre chaque scène est un frein pour la lisibilité du spectacle, d’autant qu’aucune transition pouvant donner un sens ou même une idée artistique ne vient les justifier. Ces arrêts donnent plus l’impression de coupures arbitraires que de passages au chapitre suivant.

• Le manque de nuance vocale nous entraîne souvent dans une répétition mélodique qui altère l’écoute d’un texte  narratif et nous freine dans une éventuelle empathie ou antipathie. Il y a bien quelques cris de douleur de temps à autre, mais cela ne suffit pas à donner l’ampleur de la palette d’émotions que traverse le personnage.

• Le manque de gestuelle voulue par le metteur en scène impose et limite l’interprète dans son expression.

 

EN DEUX MOTS 
• En prétextant des confidences d’Eva Peron à son coiffeur, qui se retrouve obsédé par son idole au point de se sentir incarné-désincarné par elle, le metteur en scène nous propose une image assez convenue d’un personnage iconique pourtant assez étrange.

• On peut néanmoins recommander ce spectacle à ceux qui, ignorant tout d’Eva Peron, souhaiteraient un premier contact avec ce personnage.

 

UN EXTRAIT
« Je ne jouerai plus les grandes femmes de l’histoire… j’en serai une ! »

« Ne pas s’apitoyer sur son sort mais s’en servir pour s’apitoyer sur celui des autres. »

 

L'AUTEUR
• Diplômé des Conservatoires de Paris, Stéphane Druet joue et met en scène de nombreux spectacles – notamment musicaux dès 1995. En 2004, sa mise en scène de l'opérette Ta bouche de Maurice Yvain est nommée pour la meilleure révélation de spectacle et le meilleur spectacle musical au prix Molière. Il est de même nommé en 2006, pour la mise en scène de l'opérette Toi c'est moi  dans la catégorie meilleur spectacle musical.

• L’auteur cultive des affinités avec l’Argentine, puisqu’il a fondé à Paris, en 2010, le festival Nuits d'été argentines, où il donne pour la première fois la comédie-musical On dit de moi à Buenos Aires. Druet reçoit en 2018 prix Molière du meilleur spectacle musical pour L'Histoire du Soldat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires