En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

04.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

05.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

06.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

07.

Le frelon asiatique envahit la Bretagne

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Où vont les vents sauvages ?" de Nick Hunt : un voyage qui marie intelligemment nature et culture… belle approche des lieux mais médiocre jugement sur les habitants

il y a 4 heures 44 min
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 12 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 14 heures 52 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La légende de Bruno et Adèle" de Amir Gutfreund : un auteur de choix pour s'initier à la littérature israélienne contemporaine

il y a 5 heures 3 min
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 17 heures 2 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 17 heures 16 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 18 heures 35 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 19 heures 18 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 20 heures 9 min
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Une suggestion pour M. Blanquer ?

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

Publié le 15 janvier 2020
Elle a beaucoup appris en tournant avec Ladj Ly. Ce qui l'a incitée à faire un film à son tour.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle a beaucoup appris en tournant avec Ladj Ly. Ce qui l'a incitée à faire un film à son tour.

Jeanne Balibar avait figuré dans Les Misérables. Et c'est ainsi qu'elle a découvert Montfermeil, ses richesses humaines et sa chatoyante diversité. C'est pourquoi, elle vient de réaliser un film : « Merveilles à Montfermeil ».

Elle en assure, comme il est normal, la promotion. Jeanne Balibar était donc sur France Inter. D'emblée, elle a fourni une précision qui s'imposait. Son film doit tout au Centre national du cinéma (CNC) qui l'a financé. Cet organisme d’État ne recule en effet devant aucun sacrifice lorsqu'il s'agit de montrer les beautés de la banlieue. Les producteurs, tous des mâles blancs racistes, s'étaient, eux, défilés.

À Montfermeil, Jeanne Balibar a vu – ça doit être dans son film – une jeunesse vivante, fougueuse, qui regarde vers l'avenir. Mais aussi une chose triste. Des centres de réinsertion où il n'y a que des gamins « issus de la diversité ». Elle dit « gamins » et pas « délinquants » car ce dernier mot est stigmatisant. Ces centres, explique-t-elle, « ont des relents de colonialisme ». Il faut d'urgence y installer des bourges de Neuilly pour y instaurer une mixité sociale et ethnique indispensable.

Emportée par ses élans amoureux, l'actrice, devenue réalisatrice, préconise « qu'on enseigne dorénavant les mathématiques en arabe » ! Les « gamins » (pour parler comme elle) de Montfermeil sont des descendants de ceux qui passent pour avoir inventé cette noble science. La suggestion de Jeanne Balibar vise sûrement à les rendre heureux et fiers de leurs origines. Et compte tenu de cette glorieuse ascendance, qui serait plus qualifiés qu'eux pour enseigner les maths ?

En suivant la logique imparable de Jeanne Balibar, on devrait apprendre la philosophie en grec, avec des professeurs d’origine grecque... La civilisation chinoise en chinois, avec des enseignants chinois... Shakespeare serait enseigné en anglais par des professeurs anglais ou américains... Ah ça non ! L'anglais est la langue de l'impérialisme américain. En revanche, pour le Coran dans le texte pas de problème : Montfermeil regorge d'imams.

Comme on vient de vous le dire, Jeanne Balibar a beaucoup appris de Ladj Ly. Elle a aussi beaucoup appris de son père, Étienne Balibar. Ce dernier est philosophe. Sa pensée a été entièrement irriguée par le Petit livre rouge de Mao et par les œuvres complètes du camarade Staline. Il ne vous est pas interdit de lire les livres d’Étienne Balibar. Et vous êtes également autorisés à voir le film de sa fille.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
henir33
- 17/01/2020 - 11:49
imprimerie
on rappellera aussi que les arabes ont refusé l'imprimerie pour des raison s religieuses se privant ainsi des bienfaits économiques de cette invention historiquement décisive
ajm
- 16/01/2020 - 23:36
Passeurs
Les Arabes ont surtout été des passeurs, passeurs des Perses et des Indiens et surtout des Grecs. Les meilleurs passeurs Arabes étaient chrétiens car ils connaissaient la langue grecque, langue des Évangiles, comme les Byzantins de l'époque.
clo-ette
- 16/01/2020 - 11:22
Le zéro
vient de l'Inde ainsi que les nombres négatifs . Mais les découvertes quelles qu'elles soient sont simultanément faites en plusieurs lieux sans doute ;
Concernant les religions , les moines en Occident ont recopié de précieux manuscrits me semble-t-il, à une époque sans imprimerie !