En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 23 min 5 sec
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 10 heures 50 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 15 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 17 heures 52 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 20 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 20 heures 38 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 20 heures 55 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 21 heures 44 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 10 heures 6 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 11 heures 33 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 16 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 20 heures 44 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 21 heures 39 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 21 heures 56 min
© Reuters
Illustrations
© Reuters
Illustrations
Atlantico Business

Ces fondamentaux de l’économie française qui pourraient bien déjouer l’optimisme des chefs d’entreprise pour 2020

Publié le 14 janvier 2020
Les chefs d’entreprise se repassent en boucle les résultats optimistes du baromètre Eurogroup, mais évitent d’évaluer les contraintes structurelles macro-économiques qu’on ne réussit pas à réformer.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chefs d’entreprise se repassent en boucle les résultats optimistes du baromètre Eurogroup, mais évitent d’évaluer les contraintes structurelles macro-économiques qu’on ne réussit pas à réformer.

Le baromètre annuel réalisé par Eurogroup Consulting réalisé en collaboration avec BFM Business, donne une image des chefs d’entreprise très optimistes sur la situation de l’économie pour 2020 et 2021. Tous les clignotants sont au vert : emploi, investissement, croissance, marchés boursiers, chiffre d’affaires, exportations, attractivité, résultats...  Cela dit, on s’aperçoit que d’une part le climat social et agité ne semble pas avoir trop d’effet. D’autre part, les chefs d’entreprises n’intègrent pas la difficulté que peut avoir ce pays à surmonter ses handicaps structurels.  

1er point :  la 13e Edition du baromètre des grandes entreprise de Eurogroup consulting et les premiers baromètres sur les PME et ETI françaises réalisés par ViaVoice donnent l'image de chefs d’entreprise plutôt satisfaits de l’année 2019 et optimistes pour 2020. Consulting group et de June, les auteurs des deux études,  considèrent que : « Les entreprises sont engagées dans des projets d'envergure, ambitieux avec une vision de moyen long terme, pour les PME et les ETI, que les carnets de commandes sont plutôt bons avec deux thématiques qui s'imposent aux dirigeants, la révolution numérique et le capital humain. »
De fait, 92 % des patrons des grandes entreprises ont vu en 2019 leurs indicateurs soit s'améliorer, soit se stabiliser (contre 89 % un an plus tôt), quand 85 % de ceux des PME et ETI jugent leurs performances de l'année passée « très bonne » ou « plutôt bonne ». 70 % se déclarent optimistes pour 2020. On retrouve donc des niveaux de confiance identiques à ceux d'avant la crise de 2008.
La digitalisation des métiers et la prise en compte de l'impact environnemental des entreprises a pris une place centrale dans les stratégies comme moteur de la transformation et de la croissance. Ce ne sont plus des défis, ce sont des enjeux et des leviers de développement.  

2e point. Ces résultats tombent le jour où EY publie son enquête sur l'attractivité des pays, d’où il ressort que la France est désormais le pays en Europe où l‘attractivité est la plus forte pour les investissements étrangers. La France est désormais devant l’Allemagne et devant la Grande Bretagne.  

3e point, ces résultats ne manquent pas de soulever quelques interrogations. D’abord, parce que cet optimisme n’est pas partagé par les grandes organisations internationales qui craignent et qui attendent un retournement du cycle économique dans le monde.  Pas seulement parce qu’il y a beaucoup d’incertitudes géopolitiques, des risques protectionnistes aussi mais parce que l’économie mondiale est boostée par l’économie américaine et les banques centrales qui continuent de sortir des taux d’intérêt zéro. Le résultat est qu'il y a de l’argent, il y a de l'épargne et de la dette qui cherchent des opportunités d’investissements rentables et où les trouver ailleurs que dans les grandes entreprises?
Pour la France, les résultats très bien orientés en dépit du climat social très détérioré, provient du fait que les entreprises sont mondiales pour les plus grandes et provinciales pour les PME et ETI. En dehors de Paris et depuis la fin des gilets jaunes, les mouvements de protestation contre la réforme de la retraite ne gènent principalement que les Franciliens et ceux qui empruntent beaucoup le train.  Les autres regardent les manifestations à la télévision. 

4e point, il existe néanmoins une contradiction entre la perspective conjoncturelle et la réalité structurelle. La réalité structurelle est très claire. La France est le pays occidental développé où le chômage reste le plus élevé (chômage structurel pour défaut de formation), où la durée hebdomadaire du travail reste la plus courte (35 heures) et où la date de départ à la retraite est la plus jeune (62 ans ), elle est de 65 et plus dans tous les autres pays développés. L’axe qui domine le système économique français, c’est le non- travail, chômage indemnisé oui, horaires, congés et retraites. La conséquence est que nous avons un montant de dépenses publiques et sociales colossal avec une dette qui dépasse depuis cette année les 100 % du PIB. La France peut croire qu‘elle est un des pays les plus intelligents du monde, il n’empêche qu‘elle hypothèque son avenir sans pouvoir redresser ses structures économiques et sociales.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 15/01/2020 - 13:48
C'est marrant
comme il est amnésique notre JMS !!! ce sont les patrons anglais qui devraient hurler de douleur!!!! Ah non...on l'avait mal compris...Il y a quelque chose de Jesus chez JMS: ce qu'il raconte peu le crucifier....il redescend de la croix et va raconter ses salades!