En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

07.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 23 min 43 sec
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 16 heures 13 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 18 heures 43 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 22 heures 30 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 23 heures 11 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 23 heures 13 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 24 min 2 sec
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 16 heures 40 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 20 heures 30 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 22 heures 5 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 22 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 22 heures 37 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 23 heures 10 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 23 heures 13 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Attention : Disney peut gravement nuire à vos enfants

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

Publié le 11 janvier 2020
Ainsi sans que personne ne s'en aperçoive, des dizaines de millions d'âmes pures ont été perverties par ce film.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ainsi sans que personne ne s'en aperçoive, des dizaines de millions d'âmes pures ont été perverties par ce film.

L'émission portait un titre qui vaut programme : "les Aristochats ou la dernière éducation à l'ancienne". Nous voilà avertis. Pour disséquer les vilenies des Aristochats France Culture avait convié un historien, Eric Baratray, "spécialiste de l'histoire des animaux".

Et sur les chats de Disney, il en connait un rayon. "Le film, a-t-il dit, propage les valeurs de la bourgeoisie riche".  Et, entre autres révélations, il a mis en cause l'éducation bourgeoise que Duchesse a donnée à Toulouse, Marie, et Berlioz.

"Les filles se pâment en rêvant de mariage… Les garçons sont bagarreurs…"  Nous plongeons ici dans l'horreur absolue du sexisme. L'historien indiqué pense certainement que les petites filles modernes aspirent à se faire sauter jusqu'à plus soif et que les garçons, doux et pacifiques, ont vocation à militer dans les rangs d'associations LGBT.

La démonstration de France Culture souffre de plusieurs lacunes que nous allons essayer de combler. La propriétaire des adorables chatons s'appelle Madame de Bonnefamille. C'est un scandale ! Madame l'Affreusebourgeoise eut été plus appropriée. Duchesse est blanche. Pourquoi Walt Disney, affreux raciste, ne l'a-t-il pas faite noire ?

Un bon point pourrait quand même être relevé : Duchesse s'éprend d'un voyou nommé Thomas O'Malley. Un chat de gouttière – il représente le peuple, donc – c'est bien non ? Non ! Car Thomas O'Malley ne porte pas de capuche. Il joue du jazz (une musique volée aux Noirs par les Blancs) et pas du rap. Thomas O'Malley est donc disqualifié.

D'autres films de Disney devraient également être mis au pilori. La Belle au bois dormant : le prince charmant pour la réveiller l'embrasse sur la bouche sans avoir obtenu son consentement, il s'agit donc d'un viol. Dans Mary Poppins, les acteurs se griment en noir et se moquent des ramoneurs qu'ils traitent de "sauvages". Le racisme ici éclate au grand jour. 

Par ailleurs, on est en droit de se demander si Les Trois Petits Cochons sont vraiment halal. La firme Disney, soucieuse de rentabilité, s'est par avance prémunie contre toutes ces accusations. Sur sa plateforme de streaming figure en effet l'avertissement suivant : "ces films n'ont pas été modifiés mais ils présentent des valeurs culturelles dépassées". Quand on veut vendre, tout est bon…

Nous avons gardé le meilleur pour la fin. Sur son site, France Culture a fait précéder l'émission d'une courte biographie de Walt Disney. Sa naissance, sa vie, sa mort, son œuvre. Avec une précision qui le rend plus détestable encore : "il était hétérosexuel" ! Une orientation sexuelle que cette radio du service public trouve certainement réactionnaire et dépassée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CENTANSDESOL
- 14/01/2020 - 13:53
PIRE que cela M. RAYSKI,
En jouant du Jazz, O'Malley est coupable d'appropriation culturelle! A quand le retrait pur et simple de ce film honteux? Et non, Eolian, pas de limite à la c..... rie, c'est même à cela qu'on la reconnaît......
CHABLIS
- 12/01/2020 - 19:56
voeux suite 3, pour les amateurs
Clause de non responsabilité légale :
En acceptant ces vœux, vous renoncez à toute contestation postérieure.
Ces vœux ne sont pas susceptibles de rectification ou de retrait.
Ils sont librement transférables à quiconque, sans indemnités ni royalties.
Leur reproduction est autorisée.
Ils n'ont fait l'objet d'aucun dépôt légal. Ils sont valables pour une durée d'une année, à la condition d'être employés selon les règles habituelles et à l'usage personnel du destinataire.
A l'issue de cette période, leur renouvellement n'a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur.
Ils sont adressés sans limitation préalable liée aux notions d'âge, de genre, d'aptitude physique ou mentale, d'ethnie, d'origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d'appartenance syndicale, susceptibles de caractériser les destinataires.
Leurs résultats ne sont, en aucun cas, garantis et l'absence, totale comme partielle, de réalisation n'ouvre pas droit à compensation.
En cas de difficultés liées à l'interprétation des présentes, la juridiction compétente est le Tribunal de Paris
Eolian
- 12/01/2020 - 12:35
Limite de la c.....rie?
Où se trouvent les limites de la c....rie? Certainement pas à France CUL.! Merci infiniment à JHL pour l'excellence de ses commentaires. Il nous a promis une suite, je l'attends
avec impatience . Merci à BR pour avoir attiré notre attention sur l'immense bêtise de France Cul. n'habitant pas la France, je ne suis heureusement pas soumise à la redevance.