En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jetez-moi aux chiens" de Patrick McGuinness : un roman décevant, ni un subtil polar, ni un grand livre sur le harcèlement

il y a 26 min 1 sec
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe a dévoilé les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 3 heures 10 min
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 4 heures 5 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 5 heures 28 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 7 heures 56 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 8 heures 49 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 9 heures 26 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 10 heures 32 min
light > Culture
Disparition
L’humoriste Guy Bedos est mort à l’âge de 85 ans
il y a 49 min 14 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 3 heures 50 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 4 heures 40 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 6 heures 9 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 7 heures 7 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 9 heures 2 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 9 heures 58 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 11 heures 28 min
© INA FASSBENDER / AFP
© INA FASSBENDER / AFP
Plaisir d'offrir

Besoin de trouver des cadeaux de dernière minute ? Pensez à offrir des expériences plutôt que des objets. Petit guide pratique

Publié le 22 décembre 2019
Noël approche et il devient de plus en plus difficile de trouver certains objets, ou simplement une bonne idée. Offrir une belle expérience à un proche peut alors constituer une solution, qui en plus n’encombra pas la maison.
Pascale Hébel est directrice du département « Consommation » du CRÉDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) et est spécialisée dans l’anticipation du comportement desconsommateurs. Elle vient de publier récemment un...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascale Hébel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascale Hébel est directrice du département « Consommation » du CRÉDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) et est spécialisée dans l’anticipation du comportement desconsommateurs. Elle vient de publier récemment un...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Noël approche et il devient de plus en plus difficile de trouver certains objets, ou simplement une bonne idée. Offrir une belle expérience à un proche peut alors constituer une solution, qui en plus n’encombra pas la maison.

L’environnement et le climat sont depuis 2018 au cœur des préoccupations, entre vagues de froid et de chaleur, inondations et sécheresse, démission de Nicolas Hulot, prise de parole de Gréta Thunberg. En 2019, pour la première fois, la dégradation de l’environnement est la première préoccupation (citée par 38% de la population) loin devant la pauvreté dans le monde, la violence et l’insécurité, le chômage, les maladies graves, l’immigration, les conflits sociaux.

Si l’acte de d’offrir un cadeau apparaît de prime abord comme destiné à satisfaire, à faire plaisir pour obtenir en échange un remerciement, l’achat permettant d’affirmer ses valeurs est de plus en plus au cœur de la consommation et donc des achats de Noël. Comment cela se traduit-il ?

Les Français se montrent de plus en plus disposés à agir individuellement. Selon des données de la commission européenne[1]: 85% des Français estiment qu’en tant qu’individu, ils peuvent jouer un rôle dans la protection de l’environnement en France. Cette disposition à agir individuellement passe par une certaine remise en cause de l’économie, et notamment des industriels. En effet, une large majorité de la population française estime que les fabricants raccourcissent volontairement la durée de vie de nombreux produits (vêtements, électronique, électroménager, audiovisuel et automobile), créant ainsi une forme d’obsolescence programmée. Pour les cadeaux de Noël, selon l’enquête de Cofidis, un consommateur sur deux envisage d’acheter un objet d’occasion. Alors pourquoi pas offrir des produits de première nécessité comme des produits alimentaires gourmands ou encore des expériences de loisirs. Dans les années 2010, les cartes cadeaux se sont développées avec de nombreux offreurs. Les bons d’achat ou encore des box se déclinent sur de très nombreux secteurs : séances de soins de beauté, des repas dans des grands restaurants, cours de cuisine mais aussi des abonnements dans des salles de Sport, à des services télévisuels, des spectacles. La dématérialisation du cadeau facilite son achat et son utilisation. Si on a des difficultés à se déplacer en période de grève, on peut très facilement obtenir un ticket d’une offre de loisir sur internet, l’imprimer soi-même ou le délivrer sous forme virtuelle.

En 2019, on peut imaginer que les escape game qui prennent de l’ampleur soient offerts. Les escape rooms sont à l’origine des jeux vidéo virtuels dont le principe consiste à s’échapper d’une pièce dans laquelle le joueur est enfermé. Des lieux physiques se développées, Il en existe 256 en France proposant 985 salles. Ils se pratiquent à plusieurs et comme les jeux de rôles ils permettent dans un cadre ludique de développer des compétences relationnelles. Les séances de réalités virtuelles séduiront les jeunes enfants tandis que les escape game se joueront à des âges plus avancés. Offertes comme des spectacles, elles peuvent être le prétexte pour se retrouver quelques mois après les fêtes ensemble autour d’un jeu.

Cependant, comme pour les cartes cadeaux des années 2010, ses offres de loisirs si elles ne correspondent pas vraiment aux intérêts de la personne à qui elle a été offerte peuvent restées au fond d’un tiroir et ne jamais être utilisées. Si elles sont nominatives, elles ont moins de chance de se retrouver le lendemain Noël comme près d’un tiers des objets sur des sites de revente en ligne.


[1] Eurobaromètre spécial n°468 « Attitudes of European citizens toward the environment », Novembre 2017

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires