En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > International
"A Tunisian Girl"
Tunisie : mort de Lina Ben Mhenni, symbole de la révolution de 2011
il y a 3 min 27 sec
pépites > Justice
Justice
Patrick Balkany reste en prison après le rejet de la cour d'appel
il y a 1 heure 5 min
décryptage > Société
Insultes et menaces

#JeSuisMila : la France en plein naufrage relativiste

il y a 2 heures 20 min
pépites > France
"Lutter contre l'oubli et le négationnisme"
Emmanuel Macron a inauguré le Mur des Noms rénové au Mémorial de la Shoah
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les feux de l'amour et du hasard" : ce Marivaux revisité en soap américain ne fait pas dans la nuance

il y a 4 heures 14 min
pépites > Politique
Bras de fer politique
Municipales à Paris : Stanislas Guerini, délégué général de LREM, estime que Cédric Villani n'est plus "adhérent"du parti
il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Perception

Bonheur, sens du travail et raison d’être : les attentes légitimes des Français et.... celles qui le sont moins

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Economie
Inquiétudes sur les marchés

Récession mondiale : une forme de virus ? Comment la traiter ?

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Politique
Une mémoire très sélective…

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

il y a 8 heures 14 sec
décryptage > Religion
Paradoxe

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

il y a 8 heures 42 min
pépites > Science
Prouesse
Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles
il y a 31 min 32 sec
light > Science
Age bonifié ?
Des scientifiques écossais ont utilisé la datation au carbone 14 afin de prouver l'âge réel des bouteilles et pour lutter contre les fraudes
il y a 1 heure 37 min
pépites > Terrorisme
Terrorisme
L'Etat islamique annonce une "nouvelle phase de son jihad" et menace Israël
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr : du rififi chez les Grecs !

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Pourquoi les Américains et les Chinois sont-ils meilleurs que nous ?

il y a 4 heures 52 min
pépite vidéo > Sport
Immense tristesse
Kobe Bryant, la légende des Los Angeles Lakers, est décédé à l'âge de 41 dans un crash d'hélicoptère
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Politique
Projections financières lacunaires

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Politique
Calendrier électoral

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

il y a 7 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Le vrai coût de l’utilisation de Google et Facebook : notre vie privée et nos données
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Economie
Matières premières

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

il y a 9 heures 23 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Pas encore ça...

Etude Pisa sur les résultats scolaires : cette autonomie qui manque à l’enseignement français pour redresser la barre

Publié le 03 décembre 2019
Les résultats de l'étude PISA seront publiés dans la journée par l'OCDE. Pierre Bentata a réalisé une étude pour l'institut économique Molinari, étude qui évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre dans le système éducatif français, et les résultats scolaires et l'insertion professionnelle, en comparant la France à d'autres pays.
Pierre Bentata, Fondateur de Rinzen, cabinet de conseil en économie, il enseigne également à l'ESC Troyes et intervient régulièrement dans la presse économique
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bentata
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bentata, Fondateur de Rinzen, cabinet de conseil en économie, il enseigne également à l'ESC Troyes et intervient régulièrement dans la presse économique
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats de l'étude PISA seront publiés dans la journée par l'OCDE. Pierre Bentata a réalisé une étude pour l'institut économique Molinari, étude qui évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre dans le système éducatif français, et les résultats scolaires et l'insertion professionnelle, en comparant la France à d'autres pays.

Atlantico : Vous évoquez l'inefficacité des dépenses d'éducation au regard du classement PISA. Compte tenu du résultat, qu'est-ce qui coûte plus cher en France que chez nos voisins européens ? 

Pierre Bentata : D'abord, l’administration qui représente une part non négligeable de la dépense d’éducation. Sur les 45 milliards d'euros alloués au primaire, 37,1 milliards sont destinés directement à l'enseignement, le reste représentant des frais annexes. Même chose pour le secondaire, avec 60 milliards d'euros, mais seulement 49,4 milliards pour l'enseignement. Le poids des dépenses de fonctionnement est très significatif. 

Mais au-delà de cet aspect purement financier, l'inefficacité - certes relative - de notre système tient surtout au caractère centralisé de l'éducation nationale, qui rend difficile toute adaptation de l'enseignement aux spécificités des élèves, selon leur origine sociale, culturelle et géographique. 

Vous estimez que la clé de l'efficacité est l'autonomie et la responsabilisation des enseignants et des établissements. Pourquoi ? Comment la mettre en œuvre ?

C'est en effet l'une des principales découvertes de l'étude. Ce qui explique l'efficacité d'un système d'éducation - notamment lorsqu'on s'intéresse à l'enseignement des savoirs fondamentaux - tient principalement au degré d'autonomie des enseignants. En effet, dans les pays les plus efficaces, les enseignants ont une grande latitude dans le choix des méthodes d'enseignement et parfois même dans le choix des contenus. En contrepartie, ils sont mieux suivis, ayant souvent un mentor qui les accompagnent pendant plusieurs années.

Concrètement, cette plus grande responsabilisation des enseignants leur permet d'adapter leurs cours en fonction des besoins et des capacités des élèves. Sur le plan social, le rôle de l'enseignant est davantage valorisé qu'il ne l'est en France. En conséquence, les meilleurs étudiants se tournent vers des carrières d'enseignants, ce qui n'est que rarement le cas en France. 

Bien évidemment, pour pouvoir mettre cela en place en France, il faudrait aussi donner une très grande autonomie aux établissements, aussi bien dans le choix des recrutements que dans les modalités d'évaluation des enseignants. Et en parallèle, il faudrait permettre aux parents d'élèves de choisir l'école de leurs enfants. Redonner de l'autonomie aux enseignants et revaloriser leur profession implique de responsabiliser davantage les établissements et les parents d'élèves. 

Vous évoquez également le manque de lien entre le monde professionnel et l'éducation nationale. Comment la France pourrait s'inspirer de ce qui se fait à l'étranger sur ce point ? 

Ce constat est mieux connu des études sur l'efficacité de l'éducation et de la formation. Les pays qui fonctionnent le mieux sont ceux dans lesquels les branches professionnelles sont invitées par les organismes de formation à définir les compétences clés et les savoirs nécessaires pour une insertion professionnelle efficace. Il ne s'agit pas de « privatiser » la formation, mais bien de permettre aux entreprises de faire part de leurs besoins et de bénéficier de leur expertise.

Dans le cas français, l'absence d'interactions entre la formation et le monde de l'entreprise se traduit par une très forte inadéquation des compétences. Notre marché du travail est l'un de ceux où il y a le plus de personnes exerçant des professions pour lesquelles elles n'ont reçues aucune formation.

Or, cette situation est pénalisante en termes de productivité mais aussi de motivation, car elle signifie que beaucoup d’actifs ont aujourd'hui un travail qui ne correspond pas à leur premier choix. Pour éviter cela, nous pourrions largement nous inspirer de l'organisation allemande favorisant la création de contenus de formation en collaboration avec les branches d'activités locales. Cette façon de faire a le double avantage d'adapter les formations aux besoins des entreprises et de renforcer l'attractivité des entreprises locales, dans un contexte de métropolisation et de désertification de certaines zones économiques. 

L'efficacité des dépenses d'éducation par pays est influencée par de nombreuses caractéristiques de la population concernée. Est-ce que le système français ne pâtit pas de réalités qui dépassent la question des moyens mis en oeuvre (inégalités sociales plus importantes, fractures territoriales, déresponsabilisation des parents, etc.) ? Peut-on tout demander à l'école ? 

Bien sûr, les difficultés ne s'expliquent pas uniquement par l'éducation et il ne s'agit pas de tout demander à l'école. En revanche, la fracture territoriale, tout comme le relatif désengagement des parents ne sont pas des spécificités françaises. Ce sont des phénomènes qui touchent toutes les économies développées et notamment les pays occidentaux. Et concernant la lutte contre les inégalités sociales, il s'agit justement de l'une des principales missions de l'école française. Aussi, considérer que les inégalités expliquent les défaillances de l'éducation nationale revient à considérer qu'elle a déjà failli.

Or, ce que montre l'étude est justement qu'il y a de l'espoir. Des améliorations sont possibles, à condition de prendre exemple sur ce qui fonctionne à l'étranger, au-delà de toute querelle idéologique et de tout dogme. C'est à ce prix que l'éducation nationale pourra à nouveau remplir ses deux missions fondamentales de "garantir un socle commun de connaissances, de compétences et de culture" et assurer "un avenir personnel et professionnel" pour "préparer à la citoyenneté".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

03.

Retraites : ce qui se joue vraiment avec l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi du gouvernement

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

07.

Bilan d’Anne Hidalgo : ce sont les grandes fortunes qui plébiscitent finalement Paris comme ville la plus attractive du monde

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 03/12/2019 - 07:46
Pardon
Pour les fautes, je fais baisser la France dans PISA!
Forbane
- 03/12/2019 - 07:43
« considérer que les
« considérer que les inégalités expliquent les défaillances de l'éducation nationale revient à considérer qu'elle a déjà failli. »
comment explique-t-on que des « pauvres » issus de l’immigration asiatique souvent non francophone, ou que des filles des «  quartier » issues de l’immigration africaine réussissent mieux pour les premiers et presque aussi bien pour les secondes que les «  de souche », alors que les garçons issues de l’immigration africaine francophone échouent nettement plus? Problème de l’education nationale ou d’education???