En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

05.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

01.

Pippa Middleton : la soeur glycine qui grimpe

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 14 min 41 sec
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 2 heures 44 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 4 heures 36 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 5 heures 11 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 5 heures 57 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 7 heures 5 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 9 heures 6 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 9 heures 41 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 33 min 5 sec
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 4 heures 7 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 4 heures 48 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 5 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 6 heures 35 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 9 heures 12 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 9 heures 54 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 10 heures 54 min
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

Publié le 22 novembre 2019
Michel Le Bris publie "Pour l'amour des livres" aux éditions Grasset. Dans cet ouvrage, il relate une amitié entre le voyage et la littérature.
Paul Beuzebosc pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Beuzebosc est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Le Bris publie "Pour l'amour des livres" aux éditions Grasset. Dans cet ouvrage, il relate une amitié entre le voyage et la littérature.

"Pour l'amour des livres" 

de Michel Le Bris 

Editions Grasset, 19€

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
Tout au long des vies multiples de Michel Le Bris, le livre a été un père, un frère, un fils. Plus d’un auteur aurait rêvé de ce titre pour un essai - réussi - sur la littérature, un roman du romantisme, l’aventure engagée et personnelle d’un aventurier de la littérature des mondes d’aujourd’hui. Né de la peur de ne plus pouvoir lire, et donc de cesser de vivre, cet hommage a la puissance d’un poème épique, d’une vie de combats d’idées, d’envies en quête d’ailleurs authentiques et corsés, de découvertes de trésors enfouis et d’écrivains ignorés.

A sa manière, l’ancien directeur - emprisonné huit mois - de la « Cause du peuple », l’inventeur prophétique du festival « Etonnants voyageurs » est un conquérant, moitié corsaire de l’aventure, moitié découvreur des dernières îles aux trésors de la littérature. Il nous livre ici une vision enthousiaste, fertile, cultivée de la poésie que chaque auteur, chaque livre met au monde comme une part de lui-même offerte à l’humanité toute entière.

 

POINTS FORTS
L’ouvrage suit l’itinéraire singulier de son propre guide, lecteur assidu et auteur profus. Il est un plaidoyer vibrant, une ode chaleureuse, un merci sans cesse renouvelé à tous les livres ; à tous ceux qu’il a lus et aux autres, rangés dans une bibliothèque quelque part ou empilés dans la poussière, qui attendent avec la patience de l’immortalité, d’être remarqués, saisis, ouverts d’une main ferme et d’un regard envieux.

Elevé par la lecture, façonné par les livres, l’auteur s’est mis au service des histoires qui l’ont fait rêver, des récits sur lesquels il a vogué, des héros qui l’ont inspiré, des horizons et des tempêtes qui l’ont fait échouer aux quatre coins d’un monde à ciel ouvert. Il décrit ce qui fait l’écrivain dès le réveil, la nuit, au creux de chaque instant, sa quête incessante, ses misères comme l’absolu de ses rêves et la soif de ses conquêtes. Une bonne part de ce qui fait un livre est contée là : une histoire, un souffle, un rythme, l’irremplaçable poésie, le surgissement inattendu des mots. Le pourquoi et le comment de la littérature appelée au chevet des maux du monde. L’écriture, le récit, la fiction : qui sait mieux dire le réel et imaginer l’avenir ?

 

POINTS FAIBLES
Dans les procès - inévitables aujourd’hui - qu’on fera à ce livre, il y a la partie jubilatoire consacrée par Michel Le Bris à ses propres errements dogmatiques et aux comptes qu’il règle avec les sinistres illusions des sciences humaines qui, sous influence des idéologies et du structuralisme et de ses signes, croyaient mettre la littérature à genou. Mais la « cause des livres » mérite cette liberté chèrement acquise, cette faiblesse salutaire, car un peu de confession justifie beaucoup de pardon.

 

EN DEUX MOTS 
Dans les territoires de l’enfance, le rêve voyage au plus loin. Ce livre autobiographique d’inspirations, de passions en pleine forme, de soifs mémorielles, raconte l’itinéraire d’un enfant oublié par la chance au départ, nourri par l ‘éducation, qui atteint sa hauteur d’homme grâce à la littérature et la liberté. En ouvrant la malle aux trésors de son grenier, Michel Le Bris emmène le lecteur sur les chemins d’une mondialisation généreuse, lui apprend à pêcher le vrai en haute mer par forte houle et paye un nouvelle fois sa dette à la beauté du monde.

 

UN EXTRAIT
"Dans une bibliothèque, on trouve ce qu’on ne cherche pas".

"Une leçon de l’histoire : l’intelligence des mondes, le souci de dire, les langages neufs viennent le plus souvent des marges".

"Maîtriser enfin l’inconnu du monde : toute bibliothèque porte en elle ce rêve – et cette folie".

"Le fictif n’est pas le vrai mais pas le faux non plus".

"Notre rapport au temps a changé : fermeture du futur, présent omniprésent, montée de la notion de « mémoire ».

"Ecrire est se risquer à son propre inconnu".

"Sans les livres, je n’ose imaginer ce qu’aurait été mon existence".

 

L’AUTEUR

Né en 1944, breton de cœur et d’esprit, Michel Le Bris, « l’homme aux semelles de vent », est l’auteur d’une œuvre importante : essais, récits, romans, ouvrages collectifs, albums, narrations de voyages, entretiens. Infatigable passeur d’outre mondes, fasciné par l’Ouest américain, éditeur inspiré, il a permis la (re)découverte et la traduction de générations d’écrivains ayant l’aventure en partage parmi lesquels les géants Robert Stevenson, Jack London et Nicolas Bouvier. Il s’est vu décerner le grand prix de littérature 2019 de l’Académie Française pour son œuvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires