En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 1 min 56 sec
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 1 heure 16 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 4 heures 20 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 4 heures 55 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 8 heures 56 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 9 heures 46 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 36 min 43 sec
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 2 heures 17 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 4 heures 33 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 5 heures 48 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 9 heures 12 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 10 heures 2 min
© Capture d'écran // Gallimard
© Capture d'écran // Gallimard
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

Publié le 18 novembre 2019
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"Sans la liberté"

De François SUreau

Ed. Gallimard, Collection Tracts

56 pages

3.90 euros

RECOMMANDATION

En priorité

THEME

Sécurité ou liberté ?
Pourquoi et comment, depuis quelques décennies, nous sacrifions les libertés publiques sur l'autel de la sécurité individuelle. Ce sacrifice mené par l'État répond à la demande de la population apeurée. Nous en sommes les complices, collectivement. 
En effet, notre démocratie moderne  a oublié que « sans la liberté, il n'y a rien au monde ». 
Cette déclaration de Chateaubriand exprime que « sans la liberté », il n'y a pas de société politique.
Nous avons oublié aussi que la liberté a un prix, elle n'existe pas sans risques, incivilités et désordres.
La liberté de vivre, d'aller et venir, de penser, d'écrire, de désobéir, de haïr, suppose que cette liberté -réserve faite de la provocation à la haine raciale et au meurtre- puisse blesser, déranger, conduire à l'émeute, à la guerre civile, à la révolution.

Notre devoir de citoyens est de donner à notre incertitude ontologique, notre doute sur la meilleure forme politique possible, un mouvement qui, grâce à l'aliment de la liberté, nous permette de progresser dans l'Histoire. Tout ce qui conduit à brider, à arrêter ce mouvement -même pour les meilleurs motifs qui soient- est dangereux pour le principe de la liberté. 
Si le peuple réclame plus de sécurité au détriment de la liberté, nous disposons de garanties pour maintenir le principe de liberté comme, par exemple, la Constitution et le contrôle constitutionnel effectué par des citoyens libres politiquement. Ce ne sont pas des élus de la nation.

Certes il faut réprimer pénalement les actes blâmables, mais sans pour autant sortir de l'espace de la démocratie  qui, au nom de la fraternité politique, a le souci de la liberté d'autrui.
On peut s’étonner que les valeurs des libertés fondamentales offertes par la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en 1789, la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948 et par  notre Constitution de la Vème République, s'estompent alors que, sauf en ce qui concerne les attentats de 2015, nous sommes dans une période plus calme que les précédentes.
Il est, évidemment, légitime de s'opposer au terrorisme sur notre territoire.  Mais la France n'est-elle pas capable de se défendre hors de l'état d'urgence et de l'épanouissement du parquet, du corps préfectoral et de la gendarmerie ?

Pourquoi ce glissement vers une société de la peur au détriment d'une société de l'aventure et de la confiance ?
Pour François Sureau, la raison la plus profonde est d'ordre métaphysique, nous ne supportons plus le mal depuis « la mort de Dieu » et des religions séculières politiques.
Privée de la théorie du salut collectif dans le divin, notre société déspiritualisée ne croit plus à la rédemption. Ainsi, n’espérant plus le rachat, la guérison du mal, nous ne voulons plus accepter l’existence du mal. Seuls des cultes païens, la nature, l'écologie et la vie, sont capables de nous rassembler. Nous rêvons de la perfection individuelle ici-bas. Et ce rêve, inaccessible, génère une société de la peur.  D'où le retour de la censure de la pensée.

De nos jours, les juges ont qualité pour décider des opinions à censurer et il n'est plus nécessaire de passer à l'acte pour être condamnable mais seulement d'en avoir l'idée. 
François Sureau pointe, entre autres exemples, deux interdictions récentes : il est interdit de haïr et interdit aussi de manifester, sauf à être contrôlé auparavant par la police ou le parquet. Des reculs de la liberté qu'il faut dénoncer car l'Histoire, sans cesse en mouvement, nous a montré que la peur et la censure n'ont pas d'avenir heureux. Si François Sureau estime que la liberté a déjà disparu, il sait, bien sûr, que nous ne sommes pas dans un État totalitaire. La liberté continue d'affleurer et il ne désespère pas qu'avec un peu de souffle et de patience nous parvenions à la réanimer. 

POINTS FORTS

Un manifeste d'une densité rare, brillant par son écriture, sa culture et son humanisme.

POINTS FAIBLES

Je n'en vois aucun

EN DEUX MOTS

Un souhait : que la sincérité, la témérité et la hauteur de vue de cette sorte de plaidoirie de François Sureau apportent un supplément d'âme à notre société  !

Mais, il est vrai que sa position de gardien des principes, aussi noble soit-elle, est plus facile à tenir que celle des décideurs qui, eux, affrontent les réalités politiques.

UN EXTRAIT

«  Personne d'autre que le citoyen libre n'a qualité pour juger de l'emploi qu'il fait de sa liberté, sauf à voir celle-ci disparaître. Ainsi la loi ne peut-elle permettre à l'État de restreindre abusivement la liberté d'aller et venir, de manifester, de faire connaître une opinion, de s'informer, de penser pour finir ».

« L'État de droit, dans ses principes et dans ses organes, a été conçu pour que ni les désirs du gouvernement ni les craintes des peuples n'emportent sur leur passage les fondements politiques de l'ordre politique, et d'abord de la liberté. C'est cette conception même que, de propagande sécuritaire en renoncements parlementaires, nous voyons depuis vingt ans s'effacer de nos mémoires sans que personne ou presque ne semble s'en affliger ».

« Je tiens pour accablant que face aux attentats terroristes, la seule réponse de l'État ait été d'écarter ce système [notre système de droits pour qu'il n'y ait pas à choisir entre sécurité et liberté] pour s'en remettre à la police agissant aux ordres du corps préfectoral ».

« Un jour viendra peut-être où nous pourrons recommander sans nous trahir de remplacer le blanc au milieu de drapeau tricolore par un beau gris préfectoral ».

L'AUTEUR

François Sureau est avocat et écrivain, auteur de romans, essais et recueils de poèmes et de nouvelles. Ses principales plaidoiries au Conseil Constitutionnel ont été publiées en 2017 sous le titre Pour la liberté.

Il participe au réseau d'avocats de l'association Pierre Claver, fondée par son épouse Ayyam Sureau, association qui soutient les réfugiés demandeurs d'asile.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 19/11/2019 - 09:44
Tiens donc!
"La mort de Dieu" comme explication à la volonté de survivre à tout prix de la caste installée au pouvoir; comme dans une quelconque démocrature. Cela au moins, nous n'y avions pas pensé.