En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 3 heures 44 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 5 heures 18 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 8 heures 3 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 8 heures 26 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 10 heures 42 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 11 heures 18 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 4 heures 39 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 6 heures 1 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 6 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 8 heures 7 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 8 heures 42 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 11 heures 28 min
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

Publié le 12 novembre 2019
Rodolphe de Saint Hilaire est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodolphe de Saint Hilaire pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodolphe de Saint Hilaire est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

De Georges Feydeau

Musique : de et avec Reinhardt Wagner

Mise en scène : Zabou Breitman

Avec Léa Drucker, André Marcon, Micha Lescot, Anne Rotger, et Christophe Paou, Ghislain Decléty, Eric Prat, Valérian Béhar-Bonnet, Philippe Caulier, Solal Forte, Philippe Cauler, Constance Guiouillier, Damien Sobierat, Pierre Antoine Lenfant, Pier-Nicolo Sasse

INFOS ET RESERVATION

Théatre de la Porte Saint Martin

18 boulevard Saint Martin
75010 Paris
Tél. : 01 42 08 00 32
http://www.portestmartin.com

Jusqu'au 31 décembre, du mardi au vendredi à 20h, le samedi à 20h30, le dimanche à 16h

RECOMMENDATION

Excellent

THEME

"Et allez donc, c'est pas mon père !": c'est le gimmick qui ponctue chaque scène un peu ollé -ollé de "la Dame de chez Maxim"... autrement dit, et c'est bien mignon, chaque entrechat, genre French Cancan de la gent féminine, qui anime le vaudeville de Feydeau du début à la fin. Le ton est donné : enlevé, enjoué, pétillant et sans malice. "La Dame" c'est le parfait prototype, mais peut être pas le plus original de Feydeau,  d'une mécanique installée pour faire naître un comique instantané à partir d'une situation improbable et inextricable où s'enchevêtrent quiproquos, malentendus, petits mensonges improvisés conduisant couples, familles, amis, au bord de la rupture. Monsieur Petypon, un jeune et fringant trentenaire, marié et docteur de son état, a fait la bombe jusqu'aux aurores, accompagné de son ami Mongicourt, médecin comme lui. Mongicourt   le retrouve chez lui, allongé de tout son long, dans un état comateux, sous le canapé du salon. Rien de grave, sauf que certains soupirs et bâillements se font entendre derrière le rideau d'un alcôve contigüe. Fichtre. Le bon docteur aurait il ramené dans son lit la Môme Crevette, ravissante danseuse du Moulin Rouge ? C'est du moins ce que prétend la diablesse ; Madame Petypon trouve que son mari a bien mauvaise mine mais ne se rend compte de rien et repart dans ses appartements.

Mais voici que débarque l'oncle de retour d'Afrique, le général Petypon, qui invite son neveu et celle qu'il croit être sa femme, la dite Môme Crevette, au mariage de sa fille avec un beau lieutenant. Et c'est parti pour un festival de mésaventures cocasses et de pitreries galantes dans les jardins de ce beau château de Touraine. Tout est bien qui finira bien dans la bonne humeur, comme toujours chez Feydeau. Lucien Petypon retrouve Gabrielle sa femme compréhensive et le beau lieutenant s'enfuit avec la môme Crevette, son ancienne maîtresse en passe de séduire un Général trop naïf  ! (mais un ultime rebondissement est toujours possible ! ).

POINTS FORTS

* Les hasards chez Feydeau font bien les choses. Les coup de théâtre, fréquents mais subtilement dosés , fonctionnent formidablement bien.     

* L'art de la chute, véritable ADN de l'auteur.                                                                                                                             

* La mise en scène et les décors : la pièce est totalement dans son jus, celui qu'avait voulu Feydeau lui même dans toute sa contemporanéité  "Belle Epoque". En ressort une atmosphère délicieusement surannée en costumes de l'époque, avec en fond de scènes des fresques champêtres immenses ; il faut apprécier à sa juste valeur ce conservatisme de bon aloi, si rare aujourd'hui, que nous propose Zabou Breitman.                                         

* L'interprétation : saluons les prestations d'un carré d'élite composé de Micha Lescot dans le rôle bondissant d'un Lucien Petypon, immense et drôlement perruqué,  Anne Rotger avec sa coiffure incroyable dans le personnage de Gabrielle, André Marcon impeccablement sanglé dans le pantalon garance et la vareuse bleue horizon du Général et, bien sûr, Lea Drucker qui interprète une Môme Crevette lumineuse  et facétieuse. Les seconds rôles sont du même tonneau, ainsi en deuxième partie, cette dizaine d'hommes, travestis en femmes, stigmatisant les travers et les manières d'une France petite bourgeoise de l'époque.

* Une mention spéciale pour la musique et l'interprétation  (la Duchesse au piano, excellent !) de et par Reinhart Wagner.

POINT FAIBLES

Au 3e acte, la pièce patine. Trop de volte face, trop de fausses sorties, on s'y perd et on rit moins. C'est là que l'on perçoit les limites de l'argument de cette "Dame de chez Maxim "  auquel on pourra préférer celui de "la Puce à l'oreille", moins daté ! Question de goût mais Feydeau reste Feydeau. Unique !

EN DEUX MOTS...

Plus fine qu'il n'y parait à première vue, "La Dame de chez Maxim" ne déclenche pas une franche rigolade, plutôt une réflexion amusée sur cette satire de la bonne société et sa morale de bon aloi ; de facture classique, cette farandole vaut avant tout par son interprétation . Cette "Dame" mérite bien qu'on aille la voir et l'entendre dans cette mise en scène raffinée ne serait- ce que parce qu'elle peut nous faire oublier d'autres versions "modernistes" et décalées, de manière plus ou moins appropriée, qui nous ont été proposées récemment.

UN EXTRAIT

(Mongicourt) : "Ah Monsieur veut se lancer dans quelque chose qu'il ne connait pas. Monsieur se mêle de faire la noce..."
(Petypon ) : "Mais, serpent, c'est toi qui m'a emmené dans cet endroit d'orgie"
(Mongicourt) : "Ah quelle est forte!"                                                                                             
(Petypon) : "Tu t'es dit voilà un homme sérieux, un savant. Abusons de son ignorance"       
(Mongicourt) : "J'ai dit simplement : Petypon, avant de rentrer, je meurs de soif. Nous venons de passer plus de deux heures à faire une opération compliquée; quand on vient d'ouvrir un ventre, ça vaut bien un bock ! ; "Et moi à 8 heures j'étais avec mes malades... à 11 heures, j'avais tout mon monde, y compris notre opéré"
(Petypon) : "Ah, et comment va-t-il?"                                                                                       
(Mongicourt) : "C'est fini"                                                                                             
(Petypon) : "Ah il est sauvé?"                                                                                                          
(Mongicourt) : "Non, il est mort"                                                                                   
(Petypon) : "Aïe, je savais bien que cette opération était inutile"                                          
(Mongicourt) : " Il n'y a jamais d'opération inutile. Elle peut ne pas profiter à l'opéré , elle profite toujours à l'opérateur" !

L'AUTEUR

Il est dans le top 10 des auteurs les plus joués en France derrière Shakespeare, Molière , Koltes , Guitry, Jean Luc Lagarce , Yasmina Reza... au coude à coude avec Labiche. 40 pièces au compteur  entre 1890 et 1921 ; la première, "Tailleur pour Dames", une des dernières "La Puce à l'oreille". Au milieu "La Dame de chez Maxim" et, pour certains la plus drôle et la plus contemporaine dans l'esprit, "Mais ne te promène donc pas toute nue" ; le fils supposé du duc de Morny, qui courrait les jupons, a eu une descendance prolixe , souvent promise aux arts et lettres... et au succès, exemple Louis Verneuil.

Deux mots sur Zabou Breitman, pour la mise en scène :
Fille de comédiens (Jean Claude Deret et Céline Léger), Zabou est tombée toute petite dans la marmite du théâtre . Elle est face à la caméra à 4 ans pour jouer dans la fameuse série "Thierry La Fronde", une création de son père. elle joue d'abord au cinéma dans un film de Diane Kurys, "Arrête ton cinéma" ou avec Guillaume Canet dans "Narco", par exemple.
Mais Zabou est surtout une grande Dame de la mise en scène. elle collectionne les prix et distinctions . Deux Molière en 2004 (Mise en scène et meilleur spectacle) pour " L'Hiver sous la table " de Roland Topor, deux encore, celui de la mise en scène et celui de l'adaptation pour " Des gens " d'après Raymond Depardon ; plus tard, elle s'attaque à Feydeau avec la mise en scène, à la Comédie française du" Système Ribadier". Elle va jusqu'a monter sous la direction de Philippe Jourdan "L'enlèvement au sérail de Mozart ". Quoi d'autre ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
culture, théâtre
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires