En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

05.

Nous aurons la Chine de nos mérites

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 2 heures 15 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 3 heures 36 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 7 heures 31 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 7 heures 47 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 10 heures 11 sec
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 10 heures 12 sec
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 3 heures 3 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 4 heures 13 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 7 heures 23 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 10 heures 11 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 10 heures 12 sec
© Cr; Pénélope Ambert
© Cr; Pénélope Ambert
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

Publié le 19 octobre 2019
Dépêchez-vous d'aller voir la pièce : la dernière représentation a lieu aujourd'hui.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dépêchez-vous d'aller voir la pièce : la dernière représentation a lieu aujourd'hui.

Les petites filles blanches en tremblaient. C'était bien plus effrayant que le grand méchant loup. Leurs mères leur disaient : « Si tu n'es pas sage, Othello viendra t’étrangler, comme il l'a fait avec Desdémone ». Et les petites filles blanches faisaient d'effroyables cauchemars avec un horrible Noir.

Cette image tourmentait des centaines de millions de Noirs qui ne voulaient pas être identifiés à Othello. Au Kenya, en Côte d'Ivoire, en Ouganda, aux États-Unis, en France, ils en souffraient. Comment un Noir pouvait-il faire preuve d'une telle noirceur ?

Il était temps que ce calvaire cesse. C'est ce qu'a bien compris le théâtre des Abbesses. Son Othello vient enfin panser les plaies des personnes « racisées ». Dans sa nouvelle version, Othello est blanc ! Et tous les autres protagonistes sont noirs ! Le contraire de ce qu'avait initialement décrit Shakespeare. On se demande ce que ce sale type avait dans la tête...

Le Monde, rendant compte de la pièce ainsi revue et revisitée, précise que « le Noir est une construction politique ». Quand les premiers explorateurs européens arrivèrent en Afrique, ils découvrirent des êtres humains d'une autre couleur que la leur. Et - n'est-ce pas ? - ils en firent « une construction politique ». Ainsi donc aurait été inventé le Noir !

Selon toutes les théories indigénistes en vigueur, le Noir est nécessaire au Blanc. Ce dernier, nous dit-on, se sent blanc seulement quand il a un Noir en face de lui. Cette couleur lui fait prendre conscience, avec bonheur, de sa blancheur. On connaît la célèbre phrase de Shakespeare : « Que devient le blanc quand fond la neige ? ». Aujourd'hui, d'après les dernières découvertes de la science, c'est « que devient le Blanc quand fond le Noir ».

Le metteur en scène qui a dépouillé Shakespeare de ses oripeaux racistes s'appelle Arnaud Churin. Pour lui, « la jalousie n'a pas de couleur de peau ». C'est plutôt juste. Et c'est pour ça qu'il a transformé le Noir en Blanc. Et blanc, ce n'est pas une couleur ?

Il y avait pourtant une solution pour sortir de ce cruel dilemme : faire jouer Othello par un Noir albinos. Pour la prochaine fois peut-être ? En attendant, vous avez encore 24h pour vous rendre au théâtre des Abbesses. Les places y sont très bon marché : entre 10 et 30 euros.

C'est effectivement pas cher. Parce que les comédiens noirs sont peut être moins bien payés que leurs collègues blancs ? Notons que Arnaud Churin est un adepte du répertoire shakespearien. Après le Maure de Venise, il mettra sûrement en scène Le Marchand de Venise.

L'usurier juif Shylock sera incarné par un comédien blond aux yeux bleus dont l'aryanité sera certifiée et garantie. Tous les autres acteurs porteront barbes, papillotes et kippa. Mais les places y seront plus chères que pour Othello. Car les comédiens juifs sont d'une incroyable cupidité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpmednuc
- 20/10/2019 - 12:44
Après Shakespeare ... bientôt Mozart !
Dans cette veine fabuleusement progressiste et antiraciste, je pense en effet qu'il faut également inerdire ou modifier la Flûte enchantée, à cause de Monostatos le "vilain Maure" de Zarastro. Après tout le conte de "La Belle au Bois dormant" n'a-t-il pas été mis à l'index pour sexisme et harcellement, puisque le Prince a osé embrasser l'héroîne sans son consentement pendant son sommeil ? En fait quasiment une scène de viol ! Balance ton porc ! D'ailleurs Descartes n'affirmait-il pas que "le bon sens est la chose du monde la mieux partagée..."
Paulquiroulenamassepasmousse
- 20/10/2019 - 12:28
Avec le théâtre subventionné,
Avec le théâtre subventionné, on n'est que rarement déçu....! Jamais en retard d'une connerie.....pour plaire aux bobos !
bidibul
- 20/10/2019 - 11:20
l' "antiracisme" est une forme de racisme
Merci d'avoir montré le paradoxe constitué par le fait que ce qui est nommé "antiracisme" est en réalité une forme de racisme. La plus vicieuse qui soit.