En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

05.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Et le gagnant est...

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 8 min 31 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

il y a 13 min 7 sec
pépites > Terrorisme
Sécurité
Seine-Saint-Denis : le ministre de l'Intérieur a annoncé lundi soir la fermeture prochaine de la mosquée de Pantin
il y a 27 min 36 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 13 heures 57 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 15 heures 4 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 19 heures 1 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 19 heures 51 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 20 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 21 heures 4 min
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 10 min 55 sec
décryptage > Education
Dévoiement

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

il y a 18 min 17 sec
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 13 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 14 heures 13 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 15 heures 53 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 17 heures 22 sec
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 19 heures 38 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 19 heures 58 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 20 heures 39 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 21 heures 49 min
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

Publié le 18 octobre 2019
Un magnifique roman sur le deuil d’un père méconnu.
Véronique Roland
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Roland est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un magnifique roman sur le deuil d’un père méconnu.

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly 

Editions Verdier, 144 pages

 

RECOMMANDATION
En priorité


THÈME
Le père d’Anne vient de mourir. Un père « déglingo » qui en a fait voir à sa famille – caractériel, cabotin, violent, alcoolique. Mais aussi un père autodidacte et cultivé, sensible aux spiritualités, à la poésie et à la nature. Un père, enfin, qui laisse un fils amer et trop en colère pour aider à vider une maison pleine à craquer. Anne s’y attelle seule. Et tombe sur la lettre d’une certaine Juliette...

 

POINTS FORTS
- Un premier roman magnifique sur le temps immédiat du deuil et les souvenirs, un récit autobiographique assumé, qui commence à la mort du père et avance avec fluidité par associations d’idées et remontées d’enfance. On est avec Anne comme si elle nous parlait.

– Une écriture très ferme et très personnelle, ni misérabilisme ni tragique. Anne pose un regard tendrement lucide, souvent humoristique, voire “trash” sur ce père aux deux visages.

– Que faire des affaires d’un mort ? Seule devant la masse, Anne refuse pourtant de solder vite fait toute une vie comme son entourage l’y pousse. A travers les objets, les papiers qu’elle trie, elle continue de faire vivre son père. Dans la même veine, on pourra lire Comment j’ai vidé la maison de mes parents par Lydia Flem (Seuil).

– La vérité dans une lettre. Nous ne fréquentons que la version adulte et abîmée de nos parents. Quel enfant ont-ils été lorsqu’ils étaient intacts ? Dans la lettre d’une inconnue, Anne entend le lointain un écho de ce père-là.

 

POINTS FAIBLES
Je n’en vois aucun. On attend avec impatience les prochains livres d’Anne Pauly, s’il y en a.

 

EN DEUX MOTS
Beaucoup d’hommes écrivent sur leur mère et sur sa disparition. Avec Avant que j’oublie , Anne Pauly se distingue en faisant entendre la voix d’une fille à la mort de son père. Il n’a rien d’un héros, elle pourrait lui en vouloir. Au contraire, sans pour autant chausser ses lunettes roses, elle honore sa mémoire.

 

UN EXTRAIT
« Lors de ces soins qui m’offraient une proximité avec lui que je n’avais jamais eue avant, j’apercevais parfois, au détour d’un coup de gant, le jeune homme spirituel et dégingandé, coincé dans le corps du vieillard »

« J’ai cru mourir d’amour et de mélancolie. Je l’ai admiré une dernière fois pour son esprit original et si mal compris (…) et pour m’avoir appris à être sensible à la poésie que dégagent les choses modestes. »

 

L'AUTEUR
Anne Pauly a 45 ans. Elle vit et travaille à Paris. Avant que j’oublie est son premier roman. Il a reçu le Prix du livre ”Envoyé par la Poste” 2019 et il est sur la liste de plusieurs prix de la rentrée littéraire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires