En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 12 heures 1 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 12 heures 50 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 13 heures 35 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 15 heures 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 15 heures 21 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 18 heures 46 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 19 heures 25 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 19 heures 47 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 19 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 19 heures 50 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 12 heures 25 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 13 heures 12 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 14 heures 28 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 19 heures 48 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 19 heures 50 min
Atlanti-Culture

"Les Petits Garçons" de Théodore Bourdeau : un premier roman talentueux

Publié le 04 octobre 2019
Une amitié d'enfance "à la vie à la mort". Un premier roman talentueux.
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une amitié d'enfance "à la vie à la mort". Un premier roman talentueux.

Les Petits Garçons de Théodore Bourdeau 
Editions Stock. 256 pages 

 

RECOMMANDATION
Excellent

 

THÈME
Tout oppose ces deux garçons : l'un est sûr de lui, l'autre n'est sûr de rien. L'un, à 12 ans, est déjà de plain-pied avec le monde des adultes, l'autre n'arrive pas à s'extirper de l'adolescence. Le tout sur un fond d'événements politiques et de terrorisme qui cabossent la vie mais n'entament ni les capacités de ressort de chacun ni leur affection indéfectible.

 

POINTS FORTS
- "Je suis né heureux". C'est dire l'optimisme débordant qui émane des propos du conteur, les sentiments de bonheur bienveillant, de bonté assez naïve chez ce coeur d'artichaud et l'absence totale de rébellion devant les aléas de l'existence à son égard

- le contraste est saisissant entre les trajectoires de ces deux garçons, pourtant issus du même berceau scolaire et social : le premier, le narrateur, personnage plein de tendresse policée, se laisse porter au gré de l'alizé ; il s'inscrit à une vague faculté d'histoire parce que sa petite amie du moment vient d'y être admise. Le second entend forger son avenir dès son plus jeune âge : il veut servir la nation ! A douze ans, il commet sa première conférence de presse dont les seuls spectateurs sont ses parents et il leur décrit son avenir, les grandes écoles qu'il compte intégrer, donc les préparations qu'il va suivre, les expositions qu'il projette de voir ainsi que la lecture de ses prochains livres, tout un programme de culture générale inhérente au parcours vers le sommet

- l'amitié d'enfance a la peau dure : le jeune homme parfait, à qui tout réussit, qui a le job parfait, habite une maison parfaite et a, bien entendu, une épouse parfaite (qui exécute tout de même un travail de "killer" : réduire drastiquement les coûts dans une entreprise entraîne inévitablement de gros dégâts humains), ce jeune homme, disais-je, conserve une amitié intacte envers son alter ego plutôt écorné par le quotidien et qui n'a, lui, absolument aucun projet d'avenir. D'ailleurs sa mère, de guerre lasse, l'inscrit sans lui demander son avis dans une école de journalisme pour lui donner un semblant de bases solides, ce qu'il accepte de bon gré. Pas une once de révolte chez ce jeune homme

- vers la fin du récit, nous avons une description très amusante de l'essor du digital dans le journalisme et des méfaits qu'il instaure : fini l'article neutre, dépassionné, il faut du ressenti, de l'émotion, à l'inverse de ce qui était prôné auparavant ; c'est le nouveau "challenge" pour "booster" le nombre des "visiteurs" sur le site, sus au "pic d'audience"...

- enfin et surtout, l'écriture est remarquablement fluide chez cet auteur qui nous fait partager la richesse de son vocabulaire et le choix précis de chaque expression avec bonheur, l'ensemble jalonné d'humour fin et de tendresse.

 

POINTS FAIBLES
Je n’en vois aucun.

 

EN DEUX MOTS
Pour un premier roman, Théodore Bourdeau nous gâte. Ce volume touchant se lit avec grand plaisir et l'on freine vers la fin devant le regret de devoir le quitter. Tout est délicatesse, humour et bienveillance. Il y a de jolis clins d'oeil à la politique actuelle (avec malheureusement un détour alarmant sur le terrorisme, on colle à la réalité). L'auteur est rédacteur en chef de l'émission "Quotidien", suite logique du "Petit Journal". Yann Barthès la présente et tout au long de notre lecture, on a l'impression d'entendre celui-ci tant les mots du livre sont similaires à ceux de l'émission, prononcés par un animateur au sourire bienveillant, jamais agressif et plein d'humour (ce qui ne l'empêche pas d'énoncer des horreurs mais toujours avec bonhomie et courtoisie !). On identifie bien là la patte de l'auteur. Vivement le prochain ouvrage !

 

UN EXTRAIT
" Je suis né heureux " ( ce sont les premiers et les derniers mots de ce roman).

 

L'AUTEUR
Théodore Bourdeau est un jeune journaliste (38 ans) qui s'est fait connaître par sa participation très active à l'émission "Le petit journal" sur Canal+. Actuellement, il est producteur éditorial de l'émission "Quotidien", à laquelle il a véritablement imprimée sa marque de fabrique. On le reconnaît à la fois dans ses émissions et dans son livre. Cet auteur plein d'avenir nous a offert avec ce récit une belle réussite littéraire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires