En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 11 heures 34 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 12 heures 46 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 17 heures 32 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 18 heures 53 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 20 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 20 heures 35 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 20 heures 35 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 12 heures 1 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 13 heures 31 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 19 heures 3 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 20 heures 35 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 20 heures 35 min
Atlanti Culture

"La Mer à l’envers" de Marie Darrieussecq : un roman psychologique

Publié le 03 octobre 2019
Un roman qui peut laisser le lecteur sur sa faim mais qui illustre bien la problématique actuelle de l’immigration en Europe.
Agnès Delaunay est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agnès Delaunay pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agnès Delaunay est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un roman qui peut laisser le lecteur sur sa faim mais qui illustre bien la problématique actuelle de l’immigration en Europe.

La Mer à l'envers de Marie Darrieussecq

Ed. P.O.L, 256 pages

RECOMMANDATION
A la rigueurA la rigueur

 

THÈME
Rose, une quarantenaire parisienne, se rend pendant les vacances de Noël avec ses deux enfants en séjour sur une croisière en Méditerranée, où l’atmosphère rime avec déconnection du réel et satisfactions matérielles illimitées. Désabusée et ne maîtrisant au fond rien du cours son existence tout en prétendant venir en aide aux autres grâce à son métier de psychologue, Rose tombe un soir sur un équipage de migrants ayant fait naufrage et repêchés par le bateau de croisière. Elle rencontre alors Younès, un jeune migrant d’une quinzaine d’années, à qui elle donne sur une impulsion le téléphone portable de son fils aîné du même âge. Elle retourne de nouveau dans sa routine parisienne tout en gardant en mémoire ce garçon, qui l’appelle à plusieurs reprises et essaye d'établir le contact. Ce n’est que lorsque Rose suit son mari dans le Pays Basque, alcoolique et dont elle n'arrive pas à divorcer, qu'elle semble reprendre le contrôle de sa vie et de celles des autres, se décidant à sauver Younès qui se trouve dans une situation critique.

 

POINTS FORTS
-    C’est un roman qui illustre particulièrement l’ambivalence psychologique des humains, entre courage et lâcheté. Chez Rose, l’héroïsme est le fruit d’impulsions tandis que ses renoncements sont celui de la réflexion, la rendant littéralement impuissante à aider Younès à certains moments. L’alternance entre phrases courtes et longues traduit bien le dilemme intérieur dans lequel Rose se trouve malgré elle.

-    Les personnages sont représentatifs du flou identitaire à l’heure de la mondialisation. Malgré leurs situations sociales contrastées, Rose et Younès incarnent tous deux des personnages déracinés, l’une bourgeoise parisienne enfermée dans une existence nihiliste en dépit de ses « pouvoirs magiques », l’autre né au Niger en quête d’un avenir sur un continent où l’herbe est plus verte. 

-    L’atmosphère du roman illustre bien la complexité des problématiques actuelles liées à l’immigration, tout comme l’hubris des sociétés européennes. D’abord, le séjour en croisière, symbole de la déconnection du réel et du matérialisme, illustrés par la messe de Noël désacralisée « dans une boîte », avec le divertissement comme règle principale.

- On retrouve les mêmes motifs que dans les autres romans de Darrieussecq, à savoir l’étrangeté des personnage et leur entrée en collision avec un univers inconnu. Ici, c’est la technologie qui a le pouvoir de brouiller les frontières et de modifier le rapport à l’autre ; le téléphone portable qui sert de lien entre Rose et Younès les rapproche comme elle les éloigne. Il n’y a pas de réel dialogue la majorité du temps et quand Rose reçoit des messages ou appels de sa part, la distance génère autant de malentendus que de renoncements.

 

POINTS FAIBLES
-    Le récit est à mon sens excessivement orienté sur Rose et ses états d’âme, parfois ses enfants et finalement très peu sur Younès, qui est présenté en permanence comme le jeune migrant « à sauver » et servant par conséquent à la première de miroir à sa mauvaise conscience. En-dehors de sa condition sociale, de quelques faits et gestes et de la ressemblance avec le fils aîné de Rose, Younès n’a pas de personnalité propre et est privé de l’ambivalence psychologique qui caractérise tout être humain. Cela souligne la position de supériorité inconsciente dans laquelle est placée la personne censée aider son prochain sur l’autre, aussi héroïques ses actes puissent-ils être.

-    La syntaxe est glaciale et les descriptions cliniques. Les détails de la vie quotidienne de Rose et de sa famille, narrés à longueur de pages et s’amoncelant les uns sur les autres alourdissent superficiellement le récit au lieu de le nourrir. En-dehors de ses quelques faits guidés par un instinct volatile et ses supposés « pouvoirs », pas toujours évidents à cerner, Rose n’a pas grand-chose à dire en général. 

- La chute du roman est un tantinet prévisible, voire simpliste.

 

EN DEUX MOTS 
Après lecture, ce roman me laisse partagée. En littérature, le thème de l’immigration a tendance à susciter des réactions binaires, pour des motifs davantage d’ordre politique qu’esthétique soit un concert de louanges de ses défenseurs, soit l’opprobre de ses opposants. Or, contrairement à la politique, dont les ressorts sont la démonstration et la persuasion, le génie de la littérature réside peut-être davantage dans la suggestion et la peinture subtile de mondes, même étrangers. Malgré les réflexions purement intellectuelles que certaines ficelles du roman peuvent susciter chez le lecteur, le monde de Rose ressemble dans l’ensemble à une voiture volée sur laquelle on ne cesse de rajouter des couches inutiles. A contrario, celui de Younès ressemble à une peau de chagrin, réduit aux impressions un peu biaisées et inconsistantes que la première a vis-à-vis de lui. Peut-être ce déséquilibre est-il volontaire de la part de l’auteure pour nous montrer à quel point l’on devient méfiant et lâche quand l’on est trop centré sur soi-même.

À voir selon votre goût pour la prise de risque. Vous serez soit séduit justement par la démarche soit vous vous sentirez extérieur au récit et peut-être un peu coupable de l’être.

 

UN EXTRAIT
 - « C’est sa mère qui l’a convaincue de faire cette croisière. Une façon de prendre de la distance. De réfléchir à son mariage, à son métier, au déménagement à venir. Partir seule avec les gosses. Changer d’air. Changer d’eau. La Méditerranée. Pour une fille de l’Atlantique. C’est plat. Une mer petite. Les côtes sont rapprochées. On a l’impression que l’Afrique pousse de tout son crâne contre l’Europe, d’ailleurs c’est peut-être vrai. Une mer tectonique, appelée à se fermer. »

 - « Elle eut ce réflexe, de tendre la main vers eux, d'essayer quelque chose, mais. ».

 

L'AUTEUR
Née en 1969 au Pays Basque et psychanalyste de formation, Marie Darrieussecq, connue pour sa littérature expérimentale, s’est fait un nom depuis la parution de Truismes en 1996. Adepte d’une littérature expérimentale, ses personnages décalés et son rapport particulier à la langue sonnent comme une aventure dans une zone inconsciente inexplorée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires