En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

03.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

06.

Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens

07.

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 6 heures 30 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 8 heures 47 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 10 heures 20 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 12 heures 2 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 14 heures 24 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 15 heures 9 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 15 heures 49 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 16 heures 10 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 9 heures 46 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 11 heures 32 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 13 heures 5 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 14 heures 35 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 14 heures 49 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 15 heures 13 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 15 heures 34 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 16 heures 7 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 16 heures 30 min
© NICHOLAS KAMM / AFP
© NICHOLAS KAMM / AFP
Atlantico-Business

Au secours, l’OMC se réveille et autorise Donald Trump à taxer les produits d’origine européenne

Publié le 18 septembre 2019
Plusieurs entreprises sont visées comme Airbus, Dassault, Safran, LVMH, Kering.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs entreprises sont visées comme Airbus, Dassault, Safran, LVMH, Kering.

On croyait l’OMC endormie ou paralysée depuis quatre ans compte tenue de son silence dans le conflit américano-chinois. Quand l’Amérique de Donald Trump a commencé à reprocher à Pékin de ne pas avoir respecté les accords de réciprocité régulant le commerce mondial, quand Donald Trump a déclenché une guerre commerciale pour feinter les importations chinoises et réclamer une plus grande ouverture des marchés chinois, l’Organisation Mondiale du Commerce ne s’est pas manifestée. Il faut dire que beaucoup d’observateurs étrangers ont ouvertement accusé l’OMC d’avoir fait preuve de naïveté ou de crédulité au moment de l’adhésion de la Chine, en ouvrant tout en grand les portes du commerce mondial et en imaginant que les Chinois allaient respecter toutes les règles auxquelles ils s’était engagés.  Le résultat est connu: en moins de 20 ans, la Chine est devenue l’usine du monde, l’Occident a perdu une partie de son potentiel industriel, mais n’a pas en contrepartie bénéficié du marché chinois pour y vendre des produits à plus grande valeur ajoutée. Il y a bien eu des transfert de technologie, ces transferts ont permis à Pékin de rattraper une partie de son retard mais la question de la propriété des droits et redevances n’a jamais été tranchée. D’où la position de Donald Trump qui a promis à ses électeurs de mettre fin à ce qu’il appelait  « le pillage de l’Occident ». Donald Trump n’a pas rapatrié d’industrie majeure, les chaines de production sont trop fragmentées, mais il s’est lancé dans une guerre des tarifs douaniers dont le principal effet aura été de freiner la croissance mondiale.  

Pendant ces quelques années, l‘OMC est restée très discrète et silencieuse. 

Elle vient de se réveiller et c’est le site américain Politico qui révèle que l'orga-nisation que dirigeait autrefois Pascal Lamy a donné raison à Washington dans  un contentieux vieux de 15 ans. Alors, le contentieux ne concerne pas la Chine mais l’Union européenne et les décisions seront évidemment contagieuses.  

Les faits sont très simples. Tout a commencé bien avant l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Tout a commencé il y a quinze ans quand la toute jeune administration Obama a lancé des poursuites contre Bruxelles en jugeant illégales les subventions qui sont accordées sous différentes formes à Airbus Industrie pour la production et le commerce de ses avions. 

L’OMC vient donc de donner raison à l’administration américaine. Les Etats-Unis sont donc en droit de réclamer et d’infliger des droits de douane sup-plémentaires à l‘Union européenne en rétorsion des subventions versées à Airbus.  

Par conséquent, Washington, qui avait annoncé la couleur, va donc appliquer des droits de douane de 11 milliards environ. Ceci dit, la mesure devrait lui permettre d’appliquer cette jurisprudence à d’autres secteurs comme le ma-chinisme agricole, les industries du luxe telles que LVMH ou Kering et l’agro-alimentaire protégée par des marques et des labels (fromages et vins fins et alcools..). 

Toutes les entreprises ciblées - et particulièrement Airbus, Dassault Aviations et Safran mais aussi LVMH et Kering - ont donc été  attaquées en bourse en ce début de semaine. Pour l’instant, cette affaire n'a provoqué aucune réaction officielle de Bruxelles qui ne dément pas pour autant l’existence de la décision de l’OMC. Bruxelles laisse entendre que ce dossier fera l’objet de discussions avec le gouvernement américain, qui, à propos de subventions, n'a guère de leçon à donner aux Européens. Cette affaire pourrait d’ailleurs entrainer des mesures de rétorsion commerciale et douanière.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 19/09/2019 - 10:35
@Didou33
Chaque pays européen est seul dans une structure impuissante et incapacitante appelée UE.
zelectron
- 18/09/2019 - 13:28
Frapper ses alliés . . .
. . . n'est pas d'une grande finesse, l'ennemi c'est la Chine. En perdant son temps avec l'Europe, il va perdre 10 fois plus gros avec la Chine : pourtant il sait calculer ?
Papy Atlantico
- 18/09/2019 - 13:01
@evgueniesokolof
@evgueniesokolof : parce que vous croyez que chaque pays européen, seul, serait mieux à même d'affronter la puissance américaine ? Vous croyez que le RU isolé aura plus de poids que L'UE en matière commerciale ? Débarrassez vous de vos œillères.