En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 6 heures 29 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 8 heures 44 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 9 heures 23 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 14 heures 44 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 21 heures 54 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 14 heures 49 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 22 heures 44 min
Flottent petits drapeaux...

Cet aveuglement français sur les questions d’identité : derrière la “diversité”, que signifient vraiment les drapeaux étrangers ?

Publié le 12 mai 2012
Jean-François Copé a vivement critiqué le fait d'avoir vu, place de la Bastille, le soir de la victoire de François Hollande, "beaucoup de drapeaux, sauf le drapeau français". Pourquoi les Français semblent être ouverts à tous les communautarismes dès lors que la communauté dont il s’agit n’est pas la communauté française ?
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Copé a vivement critiqué le fait d'avoir vu, place de la Bastille, le soir de la victoire de François Hollande, "beaucoup de drapeaux, sauf le drapeau français". Pourquoi les Français semblent être ouverts à tous les communautarismes dès lors que la communauté dont il s’agit n’est pas la communauté française ?

Cette floraison de drapeaux sur la place de la Bastille, dimanche dernier, cette multitude de drapeaux agités dans la nuit au-dessus des milliers de manifestants venus saluer la victoire de François Hollande, ces pavillons de toutes les nations – drapeaux algériens, drapeaux tunisiens, drapeaux marocains, drapeaux ivoiriens, drapeaux maliens, drapeaux de l’opposition syrienne – qu’avaient-ils donc à nous dire, de quoi sont-ils le signe ?

Ces drapeaux étrangers au cœur de la capitale, ces drapeaux brandis comme une fierté et peut-être comme un défi, ils ont d’abord et tout simplement la force et la couleur de l’évidence. Oui, Paris est une grande ville arabe, une grande ville africaine, une grande ville turque, une grande ville cosmopolite, une ville-lumière, une ville-monde. Oui, la France, la France en 2012 est un pays multiculturel, un pays multiethnique, un pays métissé, un pays mélangé et ces drapeaux qui en sont la preuve frissonnant au vent de la nuit disent à la fois l’attachement de beaucoup, qu’ils vivent en France sans être français ou qu’ils soient nos compatriotes, à leurs origines en  même temps que leur intérêt pour notre vie politique. Ils disent aussi, plus ponctuellement, l’étendue du fossé que cinq ans de mandat et davantage encore quelques semaines de campagne  électorale avaient creusé entre le président sortant et cette fraction de notre population, fracture qui s’est traduite par le vote massif des banlieues en faveur du candidat socialiste. Ces drapeaux répondaient aussi à leur manière à la forêt de drapeaux tricolores poussée dans la foule lors du meeting de Nicolas Sarkozy sur la place du Trocadéro.

Qu’on le veuille ou non, la France, ce vieux pays rural et monocolore si longtemps, si charnellement, si profondément uni par les liens qu’avaient créés et fortifiés la génétique, la religion, l’histoire et la civilisation, est devenue depuis quelques décennies, une terre d’immigration où se croisent et peut-être sont appelés à se fondre dans le creuset de l’avenir des millions de nouveaux Français dont on ne saurait sans ridicule faire remonter la filiation à nos ancêtres les Gaulois. Cet apport de sang nouveau est-il un enrichissement, comme le pensent certains, est-il un poison qui corrode et attaque l’identité nationale, comme le pensent d’autres ? Les drapeaux de la Bastille prouvent-ils, paradoxalement, l’intégration des nouveaux venus dans notre paysage humain et social ? Ou doivent-ils être considérés comme un défi et une menace ? A chacun d’en juger.

Ce qui n’est pas douteux, en revanche, c’est qu’au soir de cette journée où les citoyens français, en toute liberté, avaient choisi celui qui pour les cinq ans à venir incarnerait et dirigerait la France, on n’ait pas vu flotter au-dessus de cette foule où fleurissaient aussi quelques emblèmes bretons et une poignée de drapeaux rouges,  le moindre drapeau français, c’est l’absence totale  de ce drapeau qui, né à Valmy, a fait le tour du monde avec la liberté, de ce drapeau dont les trois couleurs semblent faire honte à ceux qui admettent tous les nationalismes à condition qu’ils ne soient pas français, qui sont ouverts à tous les communautarismes dès lors que la communauté dont il s’agit n’est pas la communauté française, et qui ne prononcent le mot « patrie » que s’il ne s’agit pas de la nôtre. Il y a là un problème qui dépasse singulièrement celui que peuvent poser quelques morceaux de toile un soir d’élection.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (123)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 19/05/2012 - 10:35
Concernant Darwin, je précise ...
que c'est sa théorie de l'évolution PROGRESSIVE, telle qu'elle est mise en image avec le singe qui devient homme qui est très fortement constestable, voire obsolète, sauf pour @Nyor, et cela même par les pro-darwiniens tels Patrick Tort.
La démontration, simple, du professeur Lejeune est la suivante. Le singe possédant 48 chromosomes, l'homme 46, une telle évolution n'a pu être que brutale et non progressive sachant cependant que, si elle a eu lieu :
• elle est extrêmement rare → aucun cas connu de spécimen qui changerait de nombre de chromosomes en l'état des connaissances scientifiques.
• elle nécessiterait le changement chromosomiques de deux specimens, l'un mâle, l'autre femelle, afin qu'il y ait reproduction (possible avec l'hypothèse de jumeaux et/ou ... d'une intervention divine).
Á noter pour conclure que l'ironie de cette démonstration est qu'elle s'est s'appuyée sur la génétique. Or, le père de la génétique est un frère, le moine Gregor Mendel. Rappelez-vous de vos cours de sciences nat. et de ce moine qui traficotait des petits pois.
Comme quoi l'obscurantisme n'est pas toujours là où l'on pense.
VeLiVoS
- 19/05/2012 - 09:51
Cocernant cette analyse par les races ..
Il y a quelques chaînons manquants dans ma filiation du post précédent ...

Voltaire¹ (les Lumières en général)→la révolution²→Darwin→Ferry→Blum→Nazisme

¹ "vous ne trouverez en eux qu'un peuple (les juifs) @_NYORant et barbare, qui joint depuis longtemps la plus sordide avarice à la plus detestable superstition ..." ¹
→ Voltaire (dictionnaire philosophique)
"Il n'est permis qu'à un aveugle de douter que les blancs, les nègres , les albinos, les Hottentots, les lapons, les chinois, les amériques ne soient des races entièrement différentes." ²
→ Voltaire (Essai sur les moeurs et l'esprit des nations, 1756)
² : génocide vendéen qui a donné bien des idées ensuite à d'autres ... Massacre des femmes et des enfants. Tous sont des brigands, ils ont sans doute ça dans le sang ! !
VeLiVoS
- 19/05/2012 - 09:18
@Nyor : "Concernant la complexité des hommes que vous ...
appréciez chez Jules Ferry, mais pas tant que ça chez vos adversaires, il n'y a pour moi AUCUNE EXCUSE, AUCUNE COMPLEXITÉ de l'homme à TENIR DES PROPOS RACISTES. Je comprends votre embarras sur le sujet dans la mesure où Darwin→Ferry→Blum→Hitler¹ (National-Socialiste), on apprécie et comprend mieux la filière ainsi !
Vous me reprochez d'être manichéen sur le sujet ! L'Église, avant Ferry, pendant & après Ferry ont toujours condamné cette notion de races et de non unité du genre humain. Elle n'est jamais revenu en arrière.
Vous m'aviez, dans un autre lien, demandé mon avis sur la position de l'Église sur certaines thèses dites de Darwin. Et bien la réponse est que la "complexité des hommes", et leurs erreurs² entraînent bien des morts.
¹ : lire le "paradoxe français" de Simon Epstein, livre dans lequel l'auteur démontre que les dreyfusards de gauche ont suivi le nazisme par désir de paix alors que les nationalistes français, proche de l'action française, se sont rapprochés de De Gaulle.
² : lire la démonstration sur le nombre différent de chromosomes entre singe et homme, différence qui rend impossible la théorie de l'évolution dite PROGRESSIVE (Merci la génétique).