En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

04.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

05.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

06.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

07.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

01.

Sports violents, dommages irréversibles

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 1 heure 28 sec
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 2 heures 49 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 10 heures 39 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
A la mode
Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 2 heures 14 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 5 heures 25 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 8 heures 40 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 10 heures 26 min
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 1 jour 2 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol
il y a 1 jour 6 heures
© Reuters
© Reuters
Consommateurs

Pouvoir d’achat… ou pouvoir d’acheter ?

Publié le 02 septembre 2019
Depuis le début du quinquennat, il est un sujet qui n’a pas manqué de susciter des frustrations et à vrai dire du ressentiment contre le pouvoir actuel : c’est celui du pouvoir d’achat.
Les Citoyens Cincinnatus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Citoyens Cincinnatus est un groupe transpartisan, défendant les valeurs de solidarité, libertés et humanistes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le début du quinquennat, il est un sujet qui n’a pas manqué de susciter des frustrations et à vrai dire du ressentiment contre le pouvoir actuel : c’est celui du pouvoir d’achat.

Au-delà des maladresses de l’équipe actuelle et de l’objective détérioration du pouvoir d’achat des classes moyennes intermédiaires et des retraités au cours des deux dernières années, il convient cependant de s’interroger sur le concept même de pouvoir d’achat, évoqué depuis des décennies pour justifier des progressions de salaires ou telle mesure fiscale.

 Or, ce concept essentiellement statistique n’a pas de réalité économique et sociale précise. Il revient en France à l’économiste Philippe Herlin, dans son ouvrage « Pouvoir d’achat : le grand mensonge », d’avoir mis en exergue la fragilité des calculs de l’INSEE, source de ressentiment chez nos concitoyens qui face à la détérioration de leurs conditions de vie, s’entendaient rétorquer par les statisticiens que le pouvoir d’achat progressait. En réalité, l’INSEE minimise l’inflation en excluant l’immobilier acheté : en dépit de l’existence de montants de prêts colossaux à l’heure actuelle, les mensualités de remboursement ne viendraient pas détériorer le pouvoir d’achat au prétexte que cela augmente le patrimoine des français. Seuls les loyers sont intégrés aux dépenses immobilières, alors même que 60% des français sont propriétaires et qu’une grande partie du ressenti négatif des ménages est dû à la bulle immobilière en France…Par ailleurs, l’INSEE utilise un déflateur « qualité », en disant par exemple que si les ordinateurs restent au même prix, pour le même prix on a des composants plus puissants, plus de technologie ce qui revient donc à une baisse des prix et une hausse du pouvoir d’achat. On constate aisément que ces raisonnements statisticiens déshumanisants et ineptes ne rendent pas compte de la situation des français. Et les gouvernements n’ont donc pas le bon outil pour gérer les attentes des français.

La véritable météo du train de vie des ménages ne devrait-il pas s’appeler pouvoir d’acheter ?

Le pouvoir d’acheter est basé sur la réalité du quotidien et non sur des produits répertoriés et susceptibles de fausser le résultat. Le pouvoir d’acheter comprendrait deux sortes de produits : les produits / services incompressibles de fonctionnement des ménages (impôts, loyer/prêts immobiliers, mutuelles, Internet et mobile, énergies et déplacements du travail) et les produits de première nécessité notamment alimentaires et santé. Un calcul chaque mois serait effectué sur la variation à la hausse ou à la baisse sur chaque famille de produits, ainsi il serait facile de vérifier si le pouvoir d’acheter est en hausse ou en baisse.

Le pouvoir d’acheter comprendra donc deux indices, l’un basé sur les produits de fonctionnement l’autre sur la consommation.

Ces indices permettront de prendre la température des ménages en en les rapportant aux salaires moyens des ménages. Le pouvoir d’acheter sera donc calculé sur l’augmentation ou la diminution des prix de ces produits / services en utilisant la méthode de quadrillage de l’INSEE qui étudie les variations de prix de différents magasins, grandes surfaces et petits commerces dans des régions différentes : cela permettra d’obtenir des statistiques régionales au-delà de chiffres nationaux qui n’ont aucun sens à l’heure actuelle vu les disparités immobilières. Le calcul comprendra donc deux indices : le premier basé sur les produits / services incompressibles de fonctionnement le second sur les produits inéluctables de première nécessité.

Le pouvoir d’acheter est la seule réalité économique et sociale qui permettrait de prendre le pouls des difficultés au quotidien des ménages français et d’y pallier. 

n.b : liste des produits de première nécessité proposée : Sucre, pain, poudre petit déjeuner, café, thé, lait brique, poudre, maternel, confitures, miel, biscuits sucrés, chocolat, fruits de saison, huile, vinaigre, moutardes, épices, condiments, farine, pâtes, riz et semoule, lentilles, pois secs, crème fraîche, beurre, œufs, fromage, charcuterie, viande, volaille,poisson, légumes de saison, eau, lessive liquide, éponge, liquide vaisselle, assouplissant, nettoyant pour sol, essuie tout, sac poubelle, serpillière, balais, torchon, piles, dentifrice, savon, savon à barbe,lame de rasoir, hygiène intime, papier hygiénique, shampoing, papier aluminium, couches bébé, petits pots bébés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brave new world
- 02/09/2019 - 14:54
Mais qui est cincinnatus?
Impossible de savoir qui rédige cet article un peu fumeux... ne pourrait t on simplement dire que même si le pouvoir d'achat progresse (très très faiblement d'après l'Insee : 0,02% par an depuis 10 ans) le ressenti est qu'il baisse car nous avons intégré de nouveaux besoins à notre quotidien?
evgueniesokolof
- 02/09/2019 - 12:37
rien compris...
Déjà , quand l'essence ne figure pas dans la liste, ça craint !!!
Ensuite, il y a 40 ans les gamins allaient pour les 3/4 bosser dès 16 ans, aujourd'hui ils sont jusqu'à 25 ans à la charge des familles parec qu'ils font des études (sauf dans le 9.3 où ils dealent): ces charges qui devraient être supportées par la collectivité le sont par les familles mais non comptabilisées par l'INSEE comme pesant sur le PA ! Alors, Cincinatus, retourne à ta charrue !