En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 2 min 54 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 54 min 52 sec
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 11 heures 22 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 18 heures 24 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 20 heures 12 sec
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 20 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 21 heures 10 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 21 heures 27 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 21 heures 57 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 10 min 2 sec
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 10 heures 37 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 12 heures 5 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 22 heures 11 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Tribune

Paris : réparer les fragilités

Publié le 01 septembre 2019
A la veille des prochaines élections municipales, il est temps de sortir des clichés d’un Paris festif et privilégié. Paris est devenue une ville fragile pour laquelle il est urgent d’agir. Une tribune de Rachida Dati.
Rachida Dati
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rachida Dati est une femme politique française.Porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2007, elle occupe la fonction de ministre de la Justice au sein des gouvernements François Fillon I et Fillon II jusqu'au 23 juin 2009.Elle est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la veille des prochaines élections municipales, il est temps de sortir des clichés d’un Paris festif et privilégié. Paris est devenue une ville fragile pour laquelle il est urgent d’agir. Une tribune de Rachida Dati.

Paris est fragile du point de vue de ses finances publiques comme une étude de l’Ifrap s’en est récemment fait l’écho. La ville n’a jamais été autant endettée sans que les dépenses engagées aient amélioré la vie quotidienne des Parisiens. Pour justifier cette gabegie, sont mises en avant des opérations de prestige, à l’esthétique contestable et qui n’améliorent en rien la vie de ceux qui y vivent. Il en résulte que Paris se vide progressivement de ses habitants. Les Parisiens attendent de leur maire qu’il mène une politique ancrée dans leur réalité, avec une gestion rigoureuse et raisonnée du budget municipal. C’est le premier engagement que je prendrai.

Paris se fragilise aussi car rien n’est fait pour donner leur place aux générations nouvelles. Au lieu d’aider ceux qui dépensent une part importante de leurs revenus pour se loger à Paris et y faire grandir leurs enfants, l’argent de la ville est dépensé pour du sable éphémère. Je souhaite un geste concret pour soulager leur budget. Depuis 10 ans, la municipalité n’a fait qu’augmenter les tarifs municipaux pour les familles de classe moyenne et de classe moyenne supérieure. Je propose donc de baisser les tarifs pour tous les services municipaux liés à l’enfance : cantine, centres de loisirs et conservatoires. Il s’agit simplement de se réaligner sur les moyennes des autres grandes villes.

Troisième fragilité. Ville pour les riches avec des poches de pauvreté de plus en plus aigües, la ville devient celle du ressentiment des uns contre les autres. Les personnes en grande fragilité doivent être prises en charge dans des structures adaptées mais cela ne doit pas être au détriment des riverains. Nous devons développer les procédures de concertation et, surtout, il faut pour tout projet mené prendre en compte les nuisances potentielles associées et y apporter des réponses concrètes. Un maire doit réconcilier pas opposer !

Quatrième fragilité : l’insécurité. Le refus idéologique de comprendre que le monde change et que les gardes fous d’hier ne fonctionnent plus aujourd’hui a empêché la municipalité d’anticiper les questions de sécurité. Les vols à la tire, les agressions, les incivilités dans des transports en commun surchargés, les cambriolages ont explosé au détriment des Parisiens. En matière de sécurité publique, il n’est pas vrai de dire qu’il n’y a pas de solutions. A chaque fois que des politiques volontaristes ont été mises en place, à l’échelle municipale ou nationale, elles ont porté leurs fruits. Les Parisiens doivent retrouver un espace public propre, sûr, tranquille. Cela passe notamment par la mise en place d’une police municipale armée dédiée à la lutte contre la délinquance du quotidien.

Cinquième fragilité, l’asphyxie. La municipalité actuelle a chassé la voiture sans amplifier les transports en commun. Elle a poursuivi des projets sans prendre en compte les aménagements nécessaires. C’est ainsi qu’elle a laissé construire le Tribunal de Grande Instance de Paris aux dépens de tous ceux qui fréquentent la ligne 13 du métro car rien n’est fait pour soulager la nouvelle affluence ainsi créée. Enfin, avec l’absence de régulation des nouveaux modes de locomotion, comme la trottinette électrique, c’est l’anarchie dans les rues et sur les trottoirs. Une politique anti-voiture ne constitue pas une politique de déplacement. Je veux continuer le développement des transports en commun, en concertation avec la Région île-de-France, et mettre en place de véritables plans vélos et piétons pour permettre à chacun de trouver sa place dans la ville.

Loin d’être un territoire à part, Paris est devenu le symbole des fractures qui structurent le malaise de notre société. Ce n’est plus la ville lumière qui faisait la fierté, c’est la ville sans lumière que l’on regarde avec tristesse. Il est urgent d’agir pour répondre aux fragilités parisiennes et refaire de Paris une ville pour tous, quels que soient les âges, les quartiers, les milieux sociaux. Voilà l’ambition que j’entends porter pour Paris.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 02/09/2019 - 15:12
Rachida en campagne
Bah Pourquoi pas, pas plus nulle que l'autre et adversaire inattaquable pour LREM : une femme et une arabe, le blindage parfait.

Pas mal le programme et parfait contre-temps par rapport à la LREM qui, à sa façon, nous vend la même sauce qu'Hidalgo I , les pudeurs de gauche en moins : du business, du tourisme, du spectacle pour un ghetto de métropolitain mondialisés. Hidalgo elle-même essaye de sortir de ça (police municipale, critique du sur-tourisme). LREM, comme d'hab en retard d'une guerre. So 90's (je parle leur langue)
clo-ette
- 01/09/2019 - 21:02
Elle serait très bien comme maire de Paris .
Elle a le profil parfait .
Fazende
- 01/09/2019 - 16:29
merci @ajm
ma vie "de passage" Avenue de Breteuil/bld des Invalides s'est arrêtée par la mort de ma Chère Mère (sept 2017) ! Mes souvenirs sont encore tout chauds... merci de l'éclairage peu poétique mais réaliste..