En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 10 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 12 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 8 heures 54 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 10 heures 38 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 11 heures 46 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 15 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 6 heures 34 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 7 heures 39 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 14 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 17 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
© Yamil LAGE / AFP
© Yamil LAGE / AFP
Eurêka

Une idée géniale pour sauver la planète : instaurer le rationnement comme à Cuba !

Publié le 01 août 2019
Il fallait y penser. Une enseignante de Sciences Po y a pensé pour nous.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il fallait y penser. Une enseignante de Sciences Po y a pensé pour nous.
L'histoire de l'humanité est jalonnée de noms prestigieux qui l'ont rendu meilleure. Des savants, des découvreurs, des défricheurs, des inventeurs. Archimède, Newton et la loi de la gravitation, Christophe Colomb et l'Amérique, Galilée, Pasteur et le vaccin contre la rage, Einstein et son E=mc2. A ces noms il faut désormais ajouter celui de Mathilde Szuba.
 
Elle est professeur à Sciences Po. Mathilde Szuba a effectué de longues et patientes recherches dans le but de trouver la solution la plus performante pour sauver la planète de la pollution qui la tue. Et elle a trouvé, surclassant définitivement Greta Thunberg qui pourtant n'a pas démérité. Elle a confié le résultat de ses puissants travaux à Libération, une revue scientifique de très haut niveau.
 
A la lire on découvre que les diplômes ne sont pas du tout nécessaires pour enseigner dans une célèbre grande école. Etre sujette à des bouffées délirantes est, dans son cas précis, un "sésame ouvre-toi" pour les portes de Sciences Po. Mais là n'est pas l'essentiel. L'essentiel le voici. Mathilde Szuba part du principe que plus on consomme, plus on pollue. Pour la comprendre Monsieur de La Palice serait d'un grand secours.... Qui en effet oserait nier que nos ancêtres les Gaulois consommaient moins que nous et vivaient plus frugalement que nous ? Ils mangeaient de succulents sangliers nourris aux glands vierges de tout glyphosate. Et l'air était si pur à leur époque que du village d'Astérix on pouvait voir Rome à l’œil nu...
 
Partant de ce constat évident la chercheuse préconise l'installation, au besoin par la contrainte, du rationnement. Comme à Cuba, dit-elle, où "ce système permet à chacun d'accéder aux produits de base à des tarifs acceptables". Voilà une île paradisiaque où les riches mangent comme les pauvres, car les pauvres ne peuvent pas manger comme les riches. Quoique... A Cuba en effet il n'y pas de riches, il n'y a que des pauvres.
 
Cuba c'est bien. Mais il nous semble que rien n'atteint la perfection de l'Union Soviétique de feu Joseph Staline.A son époque et dans son paradis non souillé par la consommation, le rationnement n'était même pas nécessaire. Et pour cause : les magasins étaient totalement vides ! Staline a fait beaucoup pour la planète. On lui rendra justice un jour.
 
Mathilde Szuba est non seulement écologiste, elle est aussi très marquée à gauche. Ainsi, et à juste titre, elle note que les riches -qui consomment comme des bêtes- polluent plus que les pauvres. Le rationnement rétablira donc l'égalité entre eux. Tous sur la paille, tous au même râtelier. Pour ma part je ne peux qu’applaudir : je trouve très réjouissante l'image d'un Bernard Arnault se déplaçant à vélo et d'un François Pinault avançant sur des patins à roulette.
 
La tentation est grande au vue de la "découverte" de Mme Szuba de crier "au fou"! Eh non elle n'est pas vraiment folle : elle est juste dans l'air du temps qui est radicalement hostile à l'intelligence. Nous vivrons bientôt sur une autre planète : la planète des fous. Et comme chacun sait plus il y a des fous moins il y a de CO2. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 01/08/2019 - 21:08
Boris,
Ne perdez pas votre temps: ils.elles ont des yeux.....!
Le nez dans le caca, ils.(dans le cas présent: elle) vous dirai(ent) que ça sent bon le socialisme écologique!
zen-gzr-28
- 01/08/2019 - 20:35
Séjour à Cuba de 2 ans à conseiller fortement
à tous les idéologues écologistes embarqués par Greta et ses parents remarquables en tête. Tellement convaincus, ils nous feront part de leur bonheur aussi souvent que possible," par e-mail" ? Voudront-ils revenir en France leur stage terminé ?
CasCochyme
- 01/08/2019 - 19:25
Ils sont moches
Je profite de cet article pour rappeler la mémoire de Jean-Marc Reiser, qui, avant de laisser libre cours à des délires au goût controvesé vers la fin de sa vie, nous a laissé des planches inoubliables sur "[notre] époque formidable". Pour n'en citer qu'une, et en rapport avec l'article, il faisait une comparaison décapante entre le voyage en avion il y a 60 ans et ce qu'il est devenu aujourd'hui. Mais...je crains qu'il n'y ait ni solution ni grand soir possible, avec une seule certitude, nul n'est immortel, et les civilisations ne le sont pas davantage, et les nouvelles lubies issues du Sciences Po new look ne m'incitent pas à espérer le contraire.