En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois

Publié le 23 juillet 2019
AUJOURD'HUI : "Dix-sept ans" d'Eric Fottorino, publié aux Editions Gallimard.
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AUJOURD'HUI : "Dix-sept ans" d'Eric Fottorino, publié aux Editions Gallimard.

LIVRE

Dix-sept ans

D'Eric Fottorino

Editions Gallimard

RECOMMANDATION

En priorité

THÈME

Lina, soixante-quinze ans, dévoile à ses trois fils un « secret de famille » : deux ans après la naissance d’Eric, qu’elle a eu à Dix-sept ans, elle a mis au monde son deuxième enfant illégitime, une petite fille, abandonnée sur l’ordre de sa mère. Elle implore leur pardon, accordé immédiatement par deux d’entre eux, alors qu’Eric, le fils aîné, se montre incapable de la moindre compassion. 

Quelques jours après, il décide de partir pour Nice, sa ville natale, qu’il ne connaît pas. Intimement touché par cette révélation, qui le renvoie  à ses propres interrogations sur son origine, il tente de recomposer le passé et la personnalité de Lina, envoyée toute seule dans cette ville pour cacher la naissance honteuse de cet enfant sans père. 

Il déambule dans la ville et retrouve par le biais de rencontres improbables, les traces de sa « petite mère », qu’il a ignorée, voire même détestée pendant si longtemps. 

Parviendra-t-il à effacer tous ses doutes, à se réconcilier avec elle, à réparer tous les manques, à faire renaître un amour enfoui au plus profond de lui-même ?

POINTS FORTS

• La construction du livre suit la progression de la démarche compliquée du narrateur,  accomplie à cinquante-sept ans, pour comprendre son histoire familiale, faite de déchirements, de secrets, de mensonges.

• Ses mots d’écrivain lui permettent enfin d’exprimer tous les sentiments qu’il a tus pendant des années : comment guérir des absences répétées d’une mère trop jeune, du silence comme seul langage, de la peur viscérale de l’abandon, du manque d’amour, d’une souffrance muette comme un cri intériorisé ou une « statue de pierre » en lui ?

• Le portrait de celle qu’il appelle Lina, qu’il considère comme sa grande soeur est retracé par petites touches ; effacée par ses deux pères plus mystérieux, il ne la connaissait pas et il découvre enfin une femme courageuse, sauvée par son métier d’infirmière. Il s’adresse à elle ou lui donne la parole dans des pages magnifiques.

• L’auteur rappelle la honte, dans les années 1960, des enfants nés hors mariage, la solitude des femmes face à ce problème à cause de la fuite irresponsable des hommes. Sa grand-mère ne pardonnera jamais ces écarts à sa fille.

• La description vivante et colorée de la ville de Nice.

• Un style étincelant. Il cisèle des formules frappantes pour s’approcher au plus près de ce qu’il ressent.

POINTS FAIBLES

Je n’en vois pas.

EN DEUX MOTS 

Après avoir consacré un livre à chacun de ses pères, Eric Fottorino nous propose le roman de sa mère. Il nous montre une fois de plus toute l’étendue de son talent, qui allie ici une infinie délicatesse des sentiments à la force évocatrice des mots. Un récit intime, profond, d’une beauté bouleversante, grâce à l’analyse fine et sensible des personnages tellement romanesques qui composent sa famille.

UN EXTRAIT

Ou plutôt trois:

- « Lina abandonnée par sa mère. Lina forcée d’abandonner son enfant. Etre abandonné, avoir abandonné, qui peut dire ce qui fait le plus mal ? » p.49

- « Je ne suis pas ton fils. Je suis ton fardeau. » p.67

- « Depuis toutes ces années, ne rien se dire a été notre mode unique de conversation. » p.70

L'AUTEUR

Né en  1960, Eric Fottorino est journaliste et écrivain ; après vingt-cinq années au quotidien Le Monde, qu’il a dirigé de 2007 à 2011, il est cofondateur de l’hebdomadaire le 1, lancé en 2014 et du magazine trimestriel America en 2017 ; auteur de nombreux livres, on citera les plus récents : L’homme qui m’aimait tout bas (2009), Questions à mon père (2010), Le marcheur de Fès (2013), Chevrotine (2014), Trois jours avec Norman Jail (2016). 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires