En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 4 heures 53 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 11 heures 59 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 12 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 12 heures 54 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 13 heures 26 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 16 heures 7 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 16 heures 23 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 10 heures 55 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 12 heures 10 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 12 heures 51 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 13 heures 6 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 15 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 16 heures 16 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 16 heures 30 min
© MARCO LONGARI / AFP
© MARCO LONGARI / AFP
Regard sur soi

Le corps des Français : ce bien de consommation (de plus en plus) comme les autres ?

Publié le 05 juillet 2019
Dans une récente enquête Ifop pour Muscle-Up, une grande partie des Français se déclarent pudiques. Une définition de soi qui a un vrai sens politique.
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une récente enquête Ifop pour Muscle-Up, une grande partie des Français se déclarent pudiques. Une définition de soi qui a un vrai sens politique.

Atlantico : Votre sondage sur le rapport des Français à leur corps et à la pudeur montre que 74% d'entre eux se déclarent "pudiques". Mais pudeur est un terme très subjectif. Qu'est-ce que cette façon de se définir dit du rapport des Français à leur corps dans une société où ce même corps semble être devenu un objet de consommation comme les autres ? Faut-il y voir une forme de protection contre la pression ou une incohérence face à la réalité de l'exposition des corps dans la société actuelle ? 

François Kraus : Il est important de souligner l'effet des cultures nationales dans le rapport au corps et à la nudité, que cela soit au sport ou durant l'été. Nous n'avons pas en France la culture du "corps libre" qui est beaucoup plus répandue dans les pays germaniques ou nordiques que dans des pays latins comme le Après il faut bien prendre en compte que la pudeur a une dimension subjective. En France, ce qu'on observe c'est que la pudeur est une dimension majoritaire avec un différentiel très net entre hommes et femmes car il existe toujours pour les Françaises une forme d'injonction au respect de l'invisibilité de leurs parties jugées potentiellement sexuelles ou susceptibles de susciter des fantasmes. 

La pudeur, c'est aujourd'hui une question politique, comme le montre l'apparition de la "mode pudique", marqueur d'un tournant souvent religieux et moral dans une partie de la population. On l'observe par la diffusion de certaines pratiques dans le sport, notamment avec aujourd'hui le fait qu'on voit de plus en plus dans des vestiaires de sport certains garçons de confession musulmane refuser de se mettre nu par respect de leur éthique religieuse. La religion a cette capacité à susciter une forme de méfiance vis-à-vis de l'exposition des corps.
On a donc divers facteurs qui expliquent les différences : le genre, les cultures et les religions. Et bien entendu le contexte actuel, politico-économique. Il est difficile de voir dans cette importance de la pudeur dans notre société une forme de puritanisme, mais c'est en effet le résultat d'un changement de regard sur les corps qui s'explique aussi paradoxalement par leur exposition permanente. Plus on expose, moins on a envie de montrer.

On observe que cette pudeur est particulièrement importante en Île-de-France ou en Normandie, mais plutôt limitée dans le Nord et dans l'Est. Comment expliquez-cous ces différences ? S'agit-il de facteurs culturels ?

Selon moi, il ne faut pas surinterpréter. La vraie variable sépare le Nord-Est de reste de la France.  Y a-t-il l'impact de la proximité avec les vacanciers hollandais, germaniques ou autres ? Peut-être. La proximité culturelle pousse à faire ce rapprochement en tout cas. L'éloignement de la sphère méditerranéenne traditionellement plus catholique et plus protectrice du corps. 
Mais on pourrait aussi tout autant dire que dans ces contrées où il fait moins beau, on est moins poussé à s'exposer, et donc cette contrainte de protéger son corps s'applique moins et s'explique moins car elle est plus de l'ordre de la sphère privée. 

Quand au fait qu'en Ile-de-France on est plus pudique, il faut envisager une solution d'ordre sociologique : le fait qu'il y ait une population plus aisée pourrait l'exprimer. On sait que plus on en a, moins on le montre, et que la pudeur est une valeur qui va de pair avec l'aisance matérielle. On peut aussi un plus fort risque à la transgression de la pudeur dans une zone concentrée urbainement que dans une région qui l'est moins, car l'exposition est en quelque sorte plus importante, avec un impact plus social. Une femme a plus de chance de connaître un "rappel à l'ordre" dans un milieu urbain, et cela d'entrainer l'intégration d'une forme de pudeur chez les jeunes Franciliennes plus importante que chez les autres. 

Diriez-vous au regard de votre enquête que le corps est devenu un objet d'étude total pour notre société, au point de devenir un sujet politique ou économique de premier plan ?

Je dirai plutôt qu'on est dans une société du spectacle et de l'image qui encourage l'autopromotion du corps. On le voit avec les selfies, les réseaux sociaux, une certaine forme de culture du corps qui progresse aujourd'hui et qui fait que notamment chez les jeunes, l'image de soi et la nécessité de correspondre aux stéréotypes morphologiques dominants, notamment pour les femmes est devenu quelque chose de plus important pour l'estime de soi et l'assurance et interraction sociale que ce qu'on a pu connaître il y a une vingtaine d'années. La société était moins matérialiste et accordait de fait moins d'importance au capital physico-esthétique d'une personne dans le cadre de sa sociabilité aussi bien amicale que sexuelle. L'apparence est devenue fondamentale. Sa valeur sur le marché ne se dément pas d'un point de vue sentimental, matrimonial ou professionnel. C'est un atout à entretenir et à valoriser d'une manière ou d'une autre. 

Les complexes que peuvent susciter les excès de poids, le manque de muscles ou autre "tares" peuvent remettre en cause la confiance en soi mais aussi plus largement les interactions sociales. Ce sont eux qui jouent un rôle sociétal total dans notre société, au point d'avoir un impact dans tous ses aspects.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
corps, muscles, Instagram
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Karénine
- 06/07/2019 - 16:34
Coquilles et correcteur d'orthographe
Bonjour, je suis navrée de devoir être un peu désagréable : j'apprécie généralement vos articles et je les partagerais encore plus volontiers si je ne butais pas régulièrement sur des erreurs qui ressemblent généralement plus à des fautes de frappe qu'à des fautes de grammaire, ou qui révèlent que l'auteur n'a pas vraiment relu son texte. Comme vous, j'écris aujourd'hui plus souvent sur mon clavier qu'à la main et je ne suis pas à l'abri de coquilles. Cela étant, lorsque l'on tape, il y a des mots qui se voient automatiquement soulignés de rouge, de bleu ou de vert, signe qu'il y a un problème quelque part. L'article "Le corps des Français...", pour intéressant qu'il soit, est si gauche que la lecture en est perturbée ( Tout au début : "Après" en milieu de phrase avec une majuscule ? Non, en fait c'est un début de phrase, mais la précédente n'a pas été terminée ! Copier/couper -coller raté ? Aïe ! ) C'est juste un exemple, il y en a d'autres mais j'ai perdu l'envie de continuer à lire ... C'est vraiment dommage ! Cordialement
VALKO
- 05/07/2019 - 11:01
Pudeur=Morale= Religion ; il
Pudeur=Morale= Religion ; il n’y a pas à faire une thèse de sociologie . Les français seraient pudiques ? Depuis quand autour de la Méditerranée et dans le Sud Ouest en France en MAJORITÉ on est pudique ?????Ne commencerait-on pas à préparer les esprits justement pour qu’on le devienne en nous disant «  mais vous l’avez toujours été , rappelez vous «  Euh Oui mais il y a plus d ´ un siècle , avant la Belle époque ...Et encore les artistes de tous temps n’ont jamais été pudiques...Elles posaient nues et la nudité ( d’hommes comme de femmes d’ailleurs) comme le dit si poétiquement Dénis Tillinac dans son dernier livre, a contribué à fonder l’Occident !
tubixray
- 05/07/2019 - 09:14
Quel paradoxe
Entre la vie dans les quartiers et dans les grandes agglomération ou les préceptes d'une certaine religion imposent aux femmes athées ou d'autre confession d'éviter jupes et décolletés et les réseaux sociaux ou des jeunes femmes hyper maquillées / coiffées posent dans les tenues les plus aguichantes quel que soit le sport ou l'activité de référence !
L'un compense l'autre peut être, triste monde.