En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 6 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 19 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 6 heures 31 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 4 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 8 heures 59 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 11 heures 58 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 2 heures 54 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 3 heures 33 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 7 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 6 heures 49 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 19 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 7 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 11 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 12 heures 23 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 12 heures 38 min
© DR
© DR
Atlanti-Culture

Britannicus : pas mal, mais des audaces contestables

Publié le 02 juillet 2019
Françoise Boursin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Françoise Boursin  est chroniqueuse pour le site Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE

Britannicus 
de Jean Racine
avec Philippe Levas et Christine Joly
Scénographie: François Cabanat
Costumes: Dominique Bourde
Lumières: François Cabanat et Cyril Givort
Création sonore: Jules Jacquet
Video: Bernard Malaterre

INFORMATIONS

Artistic Théâtre
45 bis rue Richard Lenoir
75011 Paris
Métro: Voltaire
jusqu'au 31 juillet
Durée: 1h45
Réservations: 01 43 56 38 32 et www.artistictheatre.com


RECOMMANDATION


         A LA RIGUEUR

THEME

Britannicus est l’une des premières grandes pièces de Racine, créée en 1669: 5 actes et 1778 alexandrins.
 C’est l’histoire d’une émancipation et de la naissance d’un monstre, Néron, devenu empereur grâce aux intrigues, voire aux crimes de sa mère,  Agrippine. Après trois ans de règne sans histoires, il veut se libérer de la tutelle de sa mère, encouragé en cela par Narcisse. Néron veut détruire tout ce qui s’oppose à ses désirs: alors qu’il pourrait encore revenir en arrière, il fait empoisonner son frère Britannicus, après avoir enlevé Junie, la fiancé de ce dernier. II laisse mourir Narcisse. Junie se réfugie chez les Vestales et la fin de la pièce laisse présager la mort d’Agrippine et de Burrhus. La fatalité se mêle à la volonté de pouvoir pour aboutir au dénouement tragique.

POINTS FORTS

1) La langue de Racine est la source d’un grand plaisir...
2) Philippe Lebas réalise une incroyable performance d’artiste en jouant tous les rôles ou presque, les diverses manières de porter son foulard différenciant les personnages.
3) Christine Joly interprète magnifiquement le rôle d‘Agrippine, à l’acte IV.
4) La mise en scène, très simple, permet de se repérer dans les différents actes.
5) La video qui montre Néron vers la fin intensifie le côté dramatique de la chute du personnage. 

POINTS FAIBLES

1) Mais le choix de faire jouer la quasi-totalité des personnages par un seul comédien me semble discutable: malgré la grande qualité du jeu, j'en vois mal la justification et il me semble que cela empêche de croire complètement à l’action.
2) Autant j’ai trouvé Christine Joly remarquable dans son rôle d'Agrippine, autant sa place dans le reste de la pièce me semble étrange: assise dans un coin de la scène, sur une chaise, tantôt elle dit le nom des personnages que Philippe Lebas interprète, tantôt elle joue le rôle de souffleur. Bon ?
3) La mise en scène soutient le parti pris du jeu, mais elle ne parvient pas toujours à rendre les sentiments crédibles.

EN DEUX MOTS

C’est certes une performance d’acteur exceptionnelle,. mais cette performance était-elle vraiment nécessaire pour nous faire entrer dans le tragique de la pièce? Je ne le crois pas.

UN EXTRAIT

Burrhus à Néron
« Vous allumez un feu qui ne pourra s’éteindre. 
Craint de tout l’univers il vous faudra tout craindre,
Toujours punir, toujours trembler dans vos projets,
Et pour vos ennemis compter tous vos sujets. »

L’AUTEUR

Jean Racine (1639-1699) est l’auteur célèbre de nombreuses tragédies, toutes écrites de 1667 à 1677: Andromaque, Britannicus, Bérénice, Bajazer, Phèdre, pour ne citer que les plus connues. Proche de Port-Royal et du jansénisme, il accorde une grande place à la fatalité, mêlée à la prédestination. Cette influence religieuse le conduit à arrêter d’écrire ses tragédies profanes et, à la demande de Madame de Maintenon, il écrira bien plus tard deux tragédies bibliques: Esther (1689) et Athalie (1991).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires