En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Quand Jean-Pierre Descombes chantait pour Maître Capello

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 6 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 7 heures 31 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 13 heures 24 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 6 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 7 heures 36 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 12 heures 12 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 12 heures 58 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 13 heures 18 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 3 heures
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Approche genrée

Jouets non genrés : pourquoi la ministre fait fausse route dans sa recherche de main d'œuvre féminine

Publié le 26 juin 2019
La secrétaire d'Etat à l'Économie Agnès Pannier-Runacher déclarait ce lundi vouloir faire évoluer les jouets et leur contenu pour favoriser la mixité, notamment chez les ingénieurs où le déficit de femmes serait anormal. En cause, selon elle, les représentations des jouets ne rendent pas attractifs certains métiers, notamment scientifiques, pour les femmes, expliquant en partie leur manque d'attrait pour la profession et leur faible présence.
Michel Maffesoli, sociologue, membre de l'Institut universitaire de France, est professeur à la Sorbonne.Après avoir publié Homo Eroticus aux éditions du CNRS, il a écrit les Nouveaux Bien-pensants, aux éditions du Moment (janvier 2014).Michel...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Maffesoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Maffesoli, sociologue, membre de l'Institut universitaire de France, est professeur à la Sorbonne.Après avoir publié Homo Eroticus aux éditions du CNRS, il a écrit les Nouveaux Bien-pensants, aux éditions du Moment (janvier 2014).Michel...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La secrétaire d'Etat à l'Économie Agnès Pannier-Runacher déclarait ce lundi vouloir faire évoluer les jouets et leur contenu pour favoriser la mixité, notamment chez les ingénieurs où le déficit de femmes serait anormal. En cause, selon elle, les représentations des jouets ne rendent pas attractifs certains métiers, notamment scientifiques, pour les femmes, expliquant en partie leur manque d'attrait pour la profession et leur faible présence.

Atlantico : Selon vous, une approche "genrée" des jouets pour faciliter des désirs d'orientation professionnelle est-t-elle vraiment efficace pour rendre mixte un milieu largement dominé par les hommes ?

Michel Maffesoli : Il y a quelque chose d’effrayant dans cette affirmation d’un État qui veut « faire le bien des gens, malgré eux ». On ne peut s’empêcher de penser aux divers totalitarismes qui au siècle dernier notamment voulaient « éduquer le peuple ». Les déclarations de la secrétaire d’État à l’Économie ont un petit air de «révolution culturelle » de sinistre mémoire. Certes les étudiants lancés par Mao Tsé Tung à la chasse aux intellectuels bourgeois, ont atteint des sommets de barbarie de masse que notre pauvre ministre n’imaginerait pas.

Il n’empêche, toute volonté « éducative » risque de dégénérer en « rééducation ». Particulièrement quand il s’agit d’éradiquer les « stéréotypes » de genre, qui ne sont après tout qu’une des nombreuses manières dont les sociétés se représentent et vivent la différence entre les sexes.

Il y a d’ailleurs quelque chose de paradoxal dans l’emploi du terme de « stéréotype », qu’on oppose au « naturel ». Ce qui est le contre-argument en miroir de ceux qui défendent une différence naturelle !
Or le féminin (l’anima au sens de C.G. Jung) comme le masculin (l’animus) sont les parts féminine et masculine présentes chez la femme et chez l’homme. Selon les époques d’ailleurs, prédominent les valeurs masculines ou féminines. La modernité a vu prédominer les valeurs masculines, le glaive, le phallus, la science et la technique conquérantes quand la postmodernité marquerait plutôt une « féminisation du monde », le régime nocturne de l’imaginaire, l’importance de l’esthétique, de la parure, de l’intuition, des émotions.
Vouloir attirer les femmes vers les métiers d’ingénieur est donc doublement difficile, car il n’est pas sûr du tout que ces métiers correspondent à l’imaginaire de l’époque tant chez les hommes que chez les femmes.
Si l’on veut trouver des ingénieurs pour pallier des pénuries de main d’œuvre (après tout c’est la ministre de l’économie qui parle) il faudrait plutôt réfléchir à rendre attractifs dès le jeune âge le travail en équipe, le travail manuel, la fabrication, la confrontation à la matière.

A ce titre, avez-vous justement des exemples précis où de pareilles mesures ont déjà été mises en place –la Norvège étant à la tête de cette pratique- pour mesurer de l'efficacité ou inefficacité de cette pratique ?

Quel est l’objectif de la ministre ? Est-ce de former plus d’ingénieurs ou est-ce de gommer toute différence dans l’orientation, le choix des métiers entre les garçons et les filles ?
S’il s’agit de former plus d’ingénieurs, pourquoi ne met-on pas en place des voies d’excellence à partir des classes professionnelles du secondaire ? pourquoi seules les études générales et relativement abstraites sont-elles valorisées ? Très clairement nombre de filles et de garçons gagneraient à se former en développant en même temps leurs aptitudes pratiques et théoriques. Et ceci n’est pas une question de genre !
Le discours de la ministre veut « réformer » la sphère ludique et familiale des enfants, mais n’entend rien changer au système scolaire.
Il s’agit de sélectionner les profils les plus dociles et les plus conformes au modèle imposé.
Or justement, si l’on veut que garçons et filles puissent développer leurs aptitudes et leurs compétences, plurielles, différentes non seulement selon leur sexe, mais surtout selon les personnes, il faut promouvoir un autre modèle de formation et de socialisation des jeunes. Non plus éduquer, c’est à dire tirer vers un modèle, mais initier, faire naître et s’accomplir les diverses compétences.
C’est un autre modèle d’école qu’il faut promouvoir,  permettant à toutes les formes d’intelligence d’éclore, à toutes les formes de savoir de se développer.
Non plus une école qui sache uniquement sélectionner, préparer aux examens et concours, mais une école qui permette à chacun d’acquérir les bases de savoir et les compétences nécessaires à son plein accomplissement. Comme ingénieur et comme ouvrier. Comme médecin et comme assistant social.

Cette approche n'est-elle pas également liberticide pour les parents, en faisant fi du droit à choisir les jouets de ses enfants, et plus largement, leur éducation ?

Ne soyons pas trop naïfs et soyons bien conscients du poids très important du marketing dans le « choix des familles ». Il n’est que de parcourir un magasin de jouets ou de vêtements pour enfants pour être confronté à cette extrême diversification des rayons selon le sexe des enfants. Ce qui n’était pas le cas dans les générations précédentes, peu d’enfants possédant plus qu’une poupée pour les filles et un fusil ou un cheval de bois pour les garçons, tous s’amusant à des jeux collectifs, dans la rue et dans la campagne : cache-cache, chat, et divers jeux de société.
Ceci dit, on peut se demander si l’énorme succès de cette consommation enfantine très sexuée ne traduit pas un refus populaire de l’égalisation à outrance ?
Il est certain en tout cas que des déclarations voire des stratégies telles celle affichée par la ministre de l’économie qui souhaite « éduquer » les filles pour en faire de « bons petits soldats » de la production risque d’avoir l’effet contraire à celui escompté.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Quand Jean-Pierre Descombes chantait pour Maître Capello

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 26/06/2019 - 22:56
Faudrait qu'elle se renseigne
Faudrait qu'elle se renseigne mémère avant de sortir des conneries. Il y a déjà une vingtaine d'année, les Anglais ont fait une étude sur de jeunes chimpanzés, 50% mâles et 50% femelles , n'ayant jamais été en contact avec des humains.
Il disposèrent un coffre plein de jouets "genrés" au milieu de la pièce.......
Tous les jeunes mâles se précipitèrent sur les armes et les voitures,
Toutes les femelles sur les poupées, poussettes.....
L'étude ne dit pas s'il y avait des chimpanzés homosexuels.
Gpo
- 26/06/2019 - 10:07
On touche le fond...
de la connerie....Quelle horreur!!