En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© PASCAL PAVANI / AFP
Infantilisant

Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?

Publié le 26 juin 2019
Mais qu’avons nous loupé dans l’éducation et l’enseignement pour en arriver à ce que le gouvernement nous traite tous comme des mineurs démunis face aux enjeux du quotidien ?
Jean-Paul Brighelli est professeur agrégé de lettres, enseignant et essayiste français. Il est l'auteur ou le co-auteur d'un grand nombre d'ouvrages parus chez différents éditeurs, notamment  La Fabrique du crétin (Jean-Claude Gawsewitch, 2005) et La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Brighelli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Brighelli est professeur agrégé de lettres, enseignant et essayiste français. Il est l'auteur ou le co-auteur d'un grand nombre d'ouvrages parus chez différents éditeurs, notamment  La Fabrique du crétin (Jean-Claude Gawsewitch, 2005) et La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais qu’avons nous loupé dans l’éducation et l’enseignement pour en arriver à ce que le gouvernement nous traite tous comme des mineurs démunis face aux enjeux du quotidien ?

Atlantico : Dans un tweet, Sibeth N'Diaye proposait sept "reflexes" pour lutter contre la canicule. Un tweet assez infantilisant, comme l'ont relevé nombre d'internautes. Il faut dire que parmi les recommandations, on peut lire : "donner et prendre des nouvelles de ses proches" ou encore "éviter les efforts physiques". Selon vous, cette attitude envers les citoyens révèle-t-elle un phénomène déjà existant, c’est-à-dire une progressive infantilisation des individus elle-même permise par l'éducation ?

 

40 degrés au maximum et juste 7 bons réflexes à adopter. Soyez tous vigilants, pour vos proches et pour vous-même. #Canicule pic.twitter.com/KMwSAPePtf

— Sibeth Ndiaye (@SibethNdiaye) 24 juin 2019

 

Jean-Paul Brighelli : Ce qui m'a frappé à première vue, c'est la duplication du message en Texte + icono. Là est la base même de l'infantilisation : on s'adresse à des analphabètes. Vu la teneur des recommandations, on s'adresse aussi à des analphacons. Le tweet est manifestement ciblé "personnes âgées" (c'est sensible dans "donner et prendre des nouvelles de ses proches" — qui est d'une syntaxe très douteuse, on ne mélange pas verbe transitif et verbe intransitif avec un même complément), alors même qiue les personnes âgées sont les moins à même d'utiliser Twitter. Les "conseils de bon sens" ont-ils vraiment besoin d'une Secrétaire d'Etat pour être audibles ? 10 ou 11 000 € par mois pour twitter ce genre de choses, n'est-ce pas surpayé ? Et effectivement, c'est prendre les troisième et quatrième âges pour un ramassis de crétins retombés en enfance.  

Justement comment se traduit concrètement, dans le système éducatif, cette infantilisation (apprentissage de la frustration et de la non satisfaction immédiate des désirs, allergie à l’inconfort, refus des responsabilités)?

Votre énumération est en soi saisissante : elle résume bien les ressorts majeurs des pédagogies nouvelles, qui sous prétexte de construire des citoyens responsables tendent à déresponsabiliser les futurs citoyens que sont les élèves. Il est de fait qu'un vrai apprentissage des savoirs, une rigueur dans le travail, un renoncement au "ludique à tout prix" caractérisé par le recours aux nouvelles technologies et par la sortie scolaire systématique sont plus difficiles à lettre en place. 

Finalement, quels changements le système éducatif devrait-t-il faire pour mettre fin à cette crise de la maturité ?

On avait les "Tanguy", les "adulescents", on aura bientôt une société composée tout entière d'irresponsables de tous les âges, appelés rituellement aux urnes tous les cinq ans pour conforter les oligarques dans leur position dominante, et priés de dormir le reste du temps.  L'enseignement "à l'ancienne" formait des citoyens — pas un hasard si l'on s'est posé les vraies questions pendant la Révolution française. Je crois fermement qu'au milieu des années 1970, avec Haby d'abord puis Jospin dans les années 1980, on s'est demandé comment laisser les élèves à tout jamais au jardin d'enfants — à tous les âges. Maternelle for ever ! Il suffit dès lors de les nourrir (d'où l'idée d'un salaire / aumône de base) et de les amuser — d'où l'utilisation actuelle des médias, destinés, comme l'a très bien dit Patrick Le Lay, à "fournir du temps de cerveau disponible pur Coca-Cola" — ou pour Macron. EN un sens, le tweet de Sibeth Ndiaye est symptomatique d'une époque : on materne, on caresse dans le sens du poil, et on prend, en définitive, l'électeur pour un… crétin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 28/06/2019 - 14:21
Vox clamans
Il y a toujours eu des Jean-Baptiste pour crier dans le désert, des Cassandre pour mettre en garde les Troyens, des Jérémie (5:21 ou 4:22), et autres Esaïe, pour admonester "ce peuple fou qui a des yeux et ne voit pas, des oreilles et n'entend point", ce que reprennent les Evangélistes (Mat 13:14-15)......
Gramsci plus que jamais a fait école (de Sarkozy à Macron) en démontrant que dans nos sociétés dites évoluées, le pouvoir se gagne par l'hégémonie culturelle, et depuis 1968 l'école y a grandement contribué en devenant la "Fabrique de crétins" comme l'a si bien analysé l'auteur de l'article (mais l'école d'avant ne relevait-elle pas de la même philosophie si l'ambition était différente: former des citoyens prenant "La marseillaise au pied de la lettre) tandis que que la révolution médiatique a parachevé ce que La Boétie avait théorisé dans son "Discours de la servitude volontaire"!
Cela relève-t-il peut-être de la nostalgie du "Paradis perdu"! Dans ce cas, pourquoi essayer de trouver une solution là où il n'y en a pas? Une chimère!
Question: l'échec de "l'Ecole républicaine", et ce qui en découle , n'est-il pas le résultat du fiasco de 1914-18? On ne meurt qu'une fois!
Adrien Dufourquet
- 28/06/2019 - 08:57
Quelle hauteur de vue!
Deux questions cruciales se posent désormais:
Le brighellisme est-il un humanisme?
A quand l'Académie Française pour J.P.B.?
COUKOUCéMOI
- 27/06/2019 - 19:44
ABRUTIR et ABRUTIS
Dotée du plus gros budget, l'Education Nationale devrait davantage s'occuper d'instruire que d'éduquer via sa cohorte d'enseignants gauchisants, docteurs es grèves et manifs, adeptes des 20 heures par semaine. Fabricant 200 000 illettrés par an, (record mondial), elle s'est donné pour mission d'abrutir le peuple (rendre incapable de penser), et de produire des abrutis (sans intelligence), juste bons à consommer et à être soumis, soit des "sans dents" et des "cons" ! La France, Lumière du monde, est une bien pâle veilleuse !