En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 13 min 58 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 14 min 28 sec
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 14 min 48 sec
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 8 heures 55 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 10 heures 25 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 13 heures 59 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 15 heures 11 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 16 heures 53 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 17 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 14 min 20 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 14 min 39 sec
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 14 min 56 sec
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 9 heures 18 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 4 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 14 heures 27 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 15 heures 36 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 17 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 18 heures 33 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 19 heures 29 min
Atlanti-Culture

"Le dernier pharaon" de François Schuiten, Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig : Schuiten, vous connaissez ? Et bien là, il fait du Schuiten. Un peu trop même...

Publié le 20 juin 2019
Dominique Clausse est chroniqueur pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Clausse pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Clausse est chroniqueur pour Culture Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

BD

LE DERNIER PHARAON

Scénario : Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et François Schuiten, dessin : François Schuiten

Editions Blake et Mortimer

91 pages

17,95€

 

RECOMMANDATION 

           BON

 

THEME

Il y avait une grande excitation à attendre la parution du dernier Blake et Mortimer, proposé par François Schuiten. L’excitation est souvent un piège pour le lecteur, car elle crée une attente déraisonnable, qui ne peut jamais être complètement satisfaite. C’est le cas ici, avec un sentiment de demi-réussite. Schuiten est un des grands maîtres de la BD moderne, connu essentiellement pour sa collaboration avec Peeters sur la série des Cités Obscures (11 albums parus chez Casterman). Les auteurs y imaginaient les évolutions sociétales et architecturales de grandes villes contemporaines.

Le récit du Dernier Pharaon suit chronologiquement une aventure mythique de Blake et Mortimer, le Mystère de la Grande Pyramide, qui se déroulait en Egypte, alors qu’ici, l’histoire se situe à Bruxelles, en confrontant Mortimer à un étrange rayon cosmique. C’est le même principe que le dernier opus paru avant celui-ci, La Vallée des Immortels, qui suivait Le Secret de l’Espadon. Mais la comparaison s’arrête là, car, contrairement à cette Vallée des Immortels, qui respectait les codes de la série Blake et Mortimer, de façon presque obsessionnelle, Schuiten a choisi pour son Dernier Pharaon une rupture complète avec l’univers des célèbres héros.

Et c’est tout le débat qui agite le chroniqueur au moment de rédiger ces quelques lignes. Une moitié de mon cerveau réagit positivement en trouvant cette aventure bien menée et très originale dans son écriture, tandis que l’autre moitié a un sentiment plus mitigé en n’ayant à aucun moment l’impression de lire un « bon vieux » Blake et Mortimer.

Essayons d’alimenter ces contradictions.

 

POINTS FORTS

Le scénario est ambitieux, en s’inscrivant dans le genre « fable écologique ». On rentre dans la course contre la montre à laquelle est soumis Mortimer, et on ressent un vrai effet de suspens, avec l’envie d’arriver à la dernière page. L’idée, en particulier, de donner un rôle essentiel au Palais de Justice de Bruxelles est très intéressante, en créant des liens, parfois ténus, entre ce bâtiment et les pyramides égyptiennes. On apprend ainsi que la coupole du célèbre bâtiment devait, initialement, être une pyramide !

La maîtrise graphique de Schuiten fait merveille dans un style qu’il maîtrise totalement, et qu’on pourrait appeler la BD architecturale. Toutes ses vues de la capitale belge soumise à un cataclysme destructeur sont impressionnantes et donnent un cadre somptueux à cette aventure.

 

POINTS FAIBLES

A aucun moment, on n’a réellement l’impression de lire une histoire de Blake et Mortimer. Nos deux héros semblent plutôt un prétexte à mener cette aventure ésotérique. Parfois, l’histoire frise même le ridicule, comme, par exemple, lorsque les auteurs nous expliquent que les Egyptiens sont venus construire une pyramide secrète sur le futur lieu de la capitale belge.

Le caractère des personnages se dilue complètement dans l’« histoire belge », gommant le côté « so british » des héros de Jacobs. Schuiten phagocyte Jacobs, privilégiant son univers à celui de son illustre aîné, comme le prouve, symboliquement, la présence de La Douce, la locomotive héroïne d’une autre aventure de Schuiten. Et il assume cette « belgicisation », puisque, à la fin de cette histoire, Mortimer envisage de s’installer à Bruxelles.

 

EN DEUX MOTS

SCHUITEN OUBLIE BLAKE ET MORTMER .                                                        

Si Jacobs est un roi de la BD belge, alors Le Dernier Pharaon est un crime de lèse-majesté. Cela peut plaire aux révolutionnaires qui aimeront ce parti-pris audacieux, refusant d’être prisonniers des conventions liées à une série. Et cela peut être insupportable pour les fidèles adorateurs de l’œuvre du Maître.

Au final, mon cœur a penché du côté des fidèles, et, même en trouvant cette BD réussie, je regrette que Schuiten ait autant fait du Schuiten, au détriment des codes de la série. Il gardait sûrement en lui l’idée de faire une BD sur ce Palais de Justice. Il suffit de relire les notes d’avant-page de Brüsel, un des albums de la série des Cités Obscures, où, dès 1992, sa fascination pour ce bâtiment, et son architecte atypique, Poelaert, est déjà présente ! Nul doute que le bâtiment le mérite (Jacobs l’avait également envisagé) et que sa mise en valeur est très réussie.

Cette BD est pour moi une très belle œuvre, mais ne sera jamais réellement une aventure de Blake et Mortimer.

 

UNE IMAGE

LES AUTEURS

(d’après BDGest)

J’ai concentré cette revue d’auteurs sur Schuiten, mais sans oublier les contributions au scénario du metteur en scène Jaco Van Dormael (Toto le Héros) et de l’écrivain Thomas Gunzig, ainsi que la superbe mise en couleur de Laurent Durieux.

François Schuiten est né à Bruxelles le 26 avril 1956 dans une famille d'architectes. Il n'a que 16 ans lorsque ses planches sont publiées pour la première fois : Mutation, une histoire courte entièrement dessinée au bic, paraît dans l'édition belge de Pilote. À l'atelier bande dessinée de l'Institut Saint-Luc, il rencontre Claude Renard avec qui il réalisera deux albums : Aux médianes de Cymbiola et Le Rail, regroupés sous le titre Métamorphoses, paru chez Casterman. Avec son frère Luc, il élabore au fil des ans le cycle des Terres creuses dans Métal Hurlant. Trois albums sont parus à ce jour : Carapaces, Zara et Nogegon, bientôt réédités chez Casterman. Depuis 1982, il travaille avec son ami d'enfance Benoît Peeters à la série Les Cités obscures, publiant successivement Les murailles de Samaris, La fièvre d'Urbicande, L'Archiviste, La Tour, La route d'Armilia, Brüsel, l'Echo des Cités, L'Enfant penchée, Le Guide des Cités, L’ombre d’un homme et La Frontière invisible, ainsi que The Book of Schuiten et Les Portes du Possible (tous aux éditions Casterman). Ces albums ont été traduits dans une dizaine de langues et ont obtenu de nombreuses récompenses. François Schuiten a obtenu en janvier 2002 le grand Prix d’Angoulême, la plus haute distinction européenne du domaine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires