En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 51 min 57 sec
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 7 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 1 heure 27 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 2 heures 8 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 20 heures 25 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 21 heures 39 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 56 min 33 sec
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 1 heure 20 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 1 heure 49 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 2 heures 33 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 4 heures 25 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 19 heures 45 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 21 heures 24 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 1 jour 17 min
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
Complexe du cowboy

“Mais que penseraient les gens s’ils se rendaient compte de mon état ?” : la question à la racine de l’épidémie de suicides masculins

Publié le 10 juin 2019
Le magazine Rolling Stones a mené une grande enquête sur le suicide des hommes blanc aux Etats-Unis et a mis en lumière le "syndrome du cowboy". Un syndrome qui serait au moins en partie responsable de la hausse du nombre de passage à l'acte et que l'on peut également observer en France.
Michel Debout
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Debout est professeur émérite de Médecine légale et de droit de la santé, et psychiatre, au CHU de Saint Étienne. Il est membre associé du CESE et membre de l'Observatoire national du suicide, spécialiste de la prévention du suicide et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le magazine Rolling Stones a mené une grande enquête sur le suicide des hommes blanc aux Etats-Unis et a mis en lumière le "syndrome du cowboy". Un syndrome qui serait au moins en partie responsable de la hausse du nombre de passage à l'acte et que l'on peut également observer en France.

Atlantico : Concrètement au regard de l'enquête menée par le magazine Rolling Stones, quel est ce "syndrome du cowboy" dont parle le journal et est-il observable également en France ?

Michel Debout : En France on ne peut pas faire de statistiques ethniques, mais on sait que les hommes meurent plus de suicides que les femmes, dans le monde entier, à l'exception de la Chine où le statut de la femme est très dévalorisé. Ailleurs dans les pays asiatiques ou africains, on retrouve un taux de mort par suicide (pour les tentatives c'est le contraire) plus élevé chez les hommes. Cela a été expliqué par un certain nombre de publications scientifiques.

Il y a chez l'homme une plus grande difficulté à exprimer ses émotions. Un homme qui traverse une période dépressive ou de mal-être aura plus de mal à s'en plaindre parce que dès l'enfance on dit aux petit garçons qu'il ne faut pas pleurer, on attend de lui une certaine virilité. C'est la cause principale de la sursuicidalité mortelle masculine. La personne qui est dans le mal-être, si elle a un soutien social, associatif, elle pourra peut-être traverser cela, alors que si elle garde tout pour elle, c'est comme un ressort que l'on tend, au bout d'un moment il casse et on a un passage à l'acte.

Dans le cadre d'une phase dépressive pourquoi les hommes soint moins enclins à en parler que les femmes ? 

Les minorités sont souvent plus solidaires entre elles que les majoritaires. Ça se comprend aisément : aux Etats-Unis, les minorités, italiennes étaient très solidaires quand elles sont arrivées en Amérique. Ça explique une partie du différentiel. Le taux de suicide varie avec l'état du lien social dans une population, et on sait que plus ce lien se délite plus le taux de mortalité suicidaire tend à augmenter. Dans un pays avec plusieurs groupes, construit sur les communautés comme les Etats-Unis, on sait qu'un groupe minoritaire a une solidarité, un lien social plus proche que le groupe majoritaire. Ce fait est universel parce que quand on est minoritaire (moins nombreux qu'une autre population), quand on arrive quelque part, on essaye de retrouver des gens avec qui on a plus de possibilités d'échange, au niveau de la langue, des habitudes de vie...

Les bas revenus ont un risque suicidaire plus important que les hauts revenus selon certaines études. C'est lié aux revenus mais aussi à la qualité de vie, de l'habitat, de la santé globale et aussi le recours aux soins. Les bas revenus ont moins recours aux soins.  

Par ailleurs, si l'on appartient au groupe dominant, le facteur "mâle" prend encore plus de place : on est un garçon dans un groupe qui valorise la domination des "mâles blancs" donc on a encore moins de facilité à se plaindre que dans des groupes différents car  la virilité est survalorisée.

Quels sont les bénéfices à parler de ses problèmes ? 

Il peut y avoir un lien avec la possession et la pratique de l'arme à feu, très liée à l'origine des Etats-Unis : la représentation du cowboy est un homme armé. La possession d'une arme augmente le risque de tuer les autres et de tuer soi-même. Le passage à l'acte au lieu de se faire avec des médicaments qui laisse une chance de s'en sortir, une tentative par arme à feu est plus souvent mortelle. On a récemment rappelé qu'il y a beaucoup de morts dans des tueries de masse, mais on a aussi un taux de suicide par arme à feu très important aux Etats-Unis.

Il faut donc une autre politique vis-à-vis des armes à feu, mais aussi une autre politique sociétale : comment peut-on s'identifier d'abord comme américain, plutôt que comme "mâle blanc américain".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gastoch
- 10/06/2019 - 15:35
le nom du journal américain est Rolling Stone, pas stones
Vous pouvez vérifier en écoutant ce qu'en disait Doctor Hook qui est parti la semaine dernière...