En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 7 min 40 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 1 heure 11 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 13 heures 40 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 16 heures 51 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 18 heures 35 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 19 heures 36 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 20 heures 59 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 21 heures 39 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 25 min 29 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 1 heure 26 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 13 heures 6 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 15 heures 48 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 17 heures 17 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 19 heures 1 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 20 heures 12 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 21 heures 9 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 22 heures 41 min
décryptage > Social
Impact de la crise sanitaire

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

il y a 23 heures 59 min
© FAROUK BATICHE / AFP
© FAROUK BATICHE / AFP
Bonnes feuilles

L’admiration sans bornes de Michel Onfray envers Albert Camus, "un grand nietzschéen qui fut aussi un grand homme de gauche"

Publié le 01 juin 2019
Henri de Monvallier publie "Le Tribun de la plèbe" (ed. de l’Observatoire). L'auteur considère que Michel Onfray a développé une pensée de gauche libertaire, pacifiste et pragmatique. Cet ouvrage est une introduction pertinente à la pensée politique de Michel Onfray. Extrait 1/2.
Agrégé et docteur en philosophie, Henri de Monvallier a dirigé le Cahier de L'Herne Michel Onfray (L'Herne, 2019) ainsi que l'appareil critique du volume La Danse des simulacres qui rassemble les écrits esthétiques du philosophe (Robert Laffont, «...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri de Monvallier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Agrégé et docteur en philosophie, Henri de Monvallier a dirigé le Cahier de L'Herne Michel Onfray (L'Herne, 2019) ainsi que l'appareil critique du volume La Danse des simulacres qui rassemble les écrits esthétiques du philosophe (Robert Laffont, «...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri de Monvallier publie "Le Tribun de la plèbe" (ed. de l’Observatoire). L'auteur considère que Michel Onfray a développé une pensée de gauche libertaire, pacifiste et pragmatique. Cet ouvrage est une introduction pertinente à la pensée politique de Michel Onfray. Extrait 1/2.

Ce sillage politique du nietzschéisme de gauche devait conduire Michel Onfray à une rencontre avec un autre grand nietzschéen qui fut aussi un grand homme de gauche : Camus. Le philosophe est, sans doute avec Montaigne, celui pour lequel Onfray a le plus d’admiration. Mais, encore plus que Montaigne, Camus est réellement le double de Michel Onfray, au point qu’on a pu voir dans L’Ordre libertaire, le grand livre qu’il lui a consacré en 2012, un véritable aut portrait. Les ressemblances entre les deux trajectoires sont en effet tout à fait frappantes : deux enfants de pauvres, tous les deux fils d’un ouvrier agricole et d’une femme de ménage, issus d’un milieu où les livres, la littérature, la philosophie n’existent pas et qui s’en sortent grâce à l’école et à un travail d’autodidacte acharné pour arriver à la consécration d’être les intellectuels parmi les plus célèbres et les plus écoutés de leur temps : prix Nobel de littérature pour Camus (1957), Cahier de L’Herne pour Onfray (2019), deux façons d’entrer dans l’histoire de son vivant. 

On retrouve aussi chez ces deux hommes issus d’un milieu modeste le même sentiment d’illégitimité, la même peur de ne pas être à la hauteur, le même désir de s’effacer, de laisser la place à d’autres qu’ils pensent plus légitimes qu’eux. Lorsqu’on annonce à Camus, attablé à un restaurant avec des amis un soir de novembre 1957, qu’il vient de recevoir le prix Nobel, sa première réaction n’est pas de commander une bouteille de champagne mais de dire : « C’est Malraux qui aurait dû l’avoir. » Et lors d’une réception organisée dans un restaurant parisien pour le lancement de son Cahier de L’Herne, le 10 janvier 2019, Onfray, dans un discours adressé à tous ceux qui étaient présents, confessait publiquement ne pas se sentir « légitime » pour entrer de son vivant, et aussi jeune, dans cette prestigieuse collection, lui dont le premier salaire (après l’été 1975 à l’usine de fromages justement) avait été consacré, comme il le rappelait, à l’achat de deux « Pléiades » de Céline et du mythique Cahier de L’Herne (le plus vendu de la collection) de l’auteur du Voyage au bout de la nuit, dont des pages célèbres décrivent, précisément, la réalité du travail ouvrier dans une usine Ford à New York.

Extrait du livre "Le Tribun de la plèbe" de Henri de Monvallier, publié aux éditions de l’Observatoire. 

Lien vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 02/06/2019 - 14:07
Je ne suis pas d'accord avec vous!
moneo..j'ai lu beaucoup de biographies sur Albert Camus et je n'ai lu nulle part qu'il avait collaboré avec les Allemands, ces Allemands qui étaient responsables de la mort de son père...Pour Simone de Beauvoir et Sartre: c'est sûr qu'il avaient été collabos! En 1958:j'ai vu Sartre, dans le quartier Latin, à Paris, qui défilait avec des étudiants gauchistes...ceux-ci criaient: ''L'Algérie aux Algériens''.. maintenant que l'Algérie EST aux Algériens, les Algériens doivent RESTER dans ''leur'' pays ''indépendant'' au lieu de venir, en France, pourrir la vie des ''vrais'' Français!
lasenorita
- 02/06/2019 - 13:58
Albert Camus était un ''gauchiste'' raisonnable!
J'ai lu beaucoup de livres d'Albert Camus: il habitait à côté de l'appartement qu'occupait ma sœur, dans la quartier de Belcourt, et, tous les jours, en se rendant à son lycée(le lycée Bugeaud) il passait devant ma maison natale (située au début de la rue de Bab-el-Oued)..Il était ''pour'' l'indépendance de l'Algérie mais il désirait aussi que les Pieds-Noirs participent à la vie politique de l'Algérie française: ce qui était logique! A un musulman,qui lui reprochait sa position envers l'Algérie, il lui a répondu: ''Entre mon pays et ma mère, je choisis ma mère''...Jean-Paul Sartre, lui, était ''pour'' les égorgeurs du F.L.N.... il était jaloux d'Albert Camus,qui était un bel homme tandis que Sartre était bossu,borgne,petit,etc..Sartre avait été un collabo pendant la guerre tandis que Camus avait perdu son père à la guerre de 1914-1918,Sartre était un fils de bourgeois tandis que Camus était orphelin et très pauvre! Les musulmans auraient dû suivre les conseils de Camus car l'expérience nous a prouvé que les Algériens sont INCAPABLES de se débrouiller sans l'aide des non-musulmans!.. Actuellement, les Algériens ne pensent qu'à fuir leur pays!
clo-ette
- 02/06/2019 - 12:05
Michel Onfray
est quelqu'un de sympathique et talentueux, mais il est plus convainquant dans ses détestations, que dans ses admirations .