En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Délocalisations sans retour

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 32 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 3 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 4 heures 57 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 8 heures 44 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 10 heures 49 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 7 heures 34 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 10 heures 43 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 55 min
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Bonnes Feuilles

Le grand péril qui plane sur l'Éternel féminin est bien la dévirilisation masculine

Publié le 09 mai 2019
Dans "Elle : Eloge de l'éternel féminin" (ed. Albin Michel), Denis Tillinac nous invite à préserver ce mystère qu'est la femme pour l'homme et éviter à tout prix qu'une guerre des sexes n'éclate. 2/2
Denis Tillinac est écrivain, éditeur  et journaliste.Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007. Il est membre de l'Institut Thomas-More. Il fait partie, aux côtés de Claude Michelet, Michel Peyramaure et tant d'autres, de ce qu'il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Tillinac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Tillinac est écrivain, éditeur  et journaliste.Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007. Il est membre de l'Institut Thomas-More. Il fait partie, aux côtés de Claude Michelet, Michel Peyramaure et tant d'autres, de ce qu'il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "Elle : Eloge de l'éternel féminin" (ed. Albin Michel), Denis Tillinac nous invite à préserver ce mystère qu'est la femme pour l'homme et éviter à tout prix qu'une guerre des sexes n'éclate. 2/2

Mauvais procès : ce n’est pas l’émancipation de la femme qui met en péril l’Éternel féminin mais son substrat idéologique dans nos sociétés « modernes », empoisonnées par le venin de leur nihilisme. En décrétant que toute invocation d’un monde de l’esprit débordant la matérialité était une illusion, donc une aberration, les philosophes de la « déconstruction » ont vidé l’imaginaire de toute substance. L’humain n’est qu’une « machine désirante » actionnée par les pistons d’une libido anonyme. Et cette machine n’a pas de sexe déterminé, les pulsions qui traversent sa tuyauterie n’ont pas de visage. Il m’a fallu beaucoup de temps et quelques sauts d’obstacles pour comprendre cela. On ne vit pas sans conséquence parmi les écrivains et les peintres. Mes égéries, je les voyais en divas capricieuses et lasses, alanguies sur un sofa ; ou en vestales immaculées recluses dans un manoir telle la Calixte du Prêtre marié de Barbey d’Aurevilly.

 Je les voyais oisives et songeuses, attentives exclusivement à ce qui accélérait les battements de leur cœur. Je les silhouettais en amoureuses potentielles ou virtuelles, état qui immobilise le temps. Denrée rare parmi mes contemporaines si l’on excepte les patriciennes, les bourgeoises de province – et ces femmes de tous milieux égarées dans notre siècle, qui cherchent éperdument l’amour et rien d’autre. La plupart ne lui consentent que de la petite monnaie de semi-regrets épisodiques, quand il pleut sur leur existence. Elles convoitent un diplôme, puis un job ; un mari les encombre et quand il daigne s’absenter, congrès ou colloque, des histoires prosaïques de loupiots à récupérer à l’école, de courses au supermarché ou de prêt pour l’achat d’un quatre-pièces accaparent leurs neurones. Celles qui prennent un amant et deviennent sa « maîtresse » s’en tiennent à des apartés furtifs, des cinq-à-sept relevés seulement par le piment de la clandestinité. C’est mieux que rien, soupirent-elles en tournant les pages d’un agenda noirci d’obligations. C’est beaucoup moins qu’il n’en faudrait pour les régaler d’une aventure tant soit peu romanesque. Chaque fois qu’une copine en veine de confidence me raconte sa dernière « histoire » – c’est son mot –, je la trouve courte en bouche, comme on dit d’un vin de soif faussement enjôleur. « On se fait des week-ends sympas », précise-t-elle avec une moue à michemin du contentement et de la résignation. Et je suis tenté de la juger inapte aux cavales où le cœur abat toutes ses cartes sans souci du lendemain. L’amour peut être sombre ou joyeux, il n’est pas « sympa ». Mauvais procès, mauvaise foi : une égérie, ça se mérite, et l’homme aujourd’hui n’a pas la carrure. La plupart des femmes d’ailleurs ne cessent de déplorer qu’il se dévirilise. « Sois un mec ! » : on entend partout cette injonction, chez les plus jeunes notamment. Les femmes ont amèrement conscience d’inspirer encore et toujours l’antique peur à l’homme qui ne sait plus trop s’il doit feindre la rudesse ou ramper à leurs pieds. Soit il roule les mécaniques et elle casse son effet parce que sa grande gueule trahit un autoritarisme vulgaire de petit chef, soit il se laisse materner comme un doudou et il ruine le peu qui lui reste de crédit. Dans les deux cas, les femmes lui intentent un procès en insuffisance, et elles ont raison.

Elles ne veulent ni d’un mariol ni d’un paillasson. Elles voudraient simplement que leur mec poétise sa virilité. Mais il n’a plus les mots de cette passe, ni les gestes. Il tourne autour de la féminité comme un chien apeuré autour d’une vipère et s’en écarte.

Extrait de "Elle : Eloge de l'éternel féminin" de Denis Tillinac, publié chez Albin Michel.

Lien direct vers la boutique Amazon : ICI

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Délocalisations sans retour

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ph.L.
- 09/05/2019 - 07:56
"Tiens-toi droit!"
Je pense à cette chanson d'Anne Sylvestre: "Tiens-toi droit!" Mais aussi et surtout au livre d'Hélène Vecchiali, il y a déjà quelques années: "Ainsi soient-ils : Sans de vrais hommes, point de vraies femmes" !