En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 1 heure 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 7 heures 36 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 8 heures 23 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 9 heures 39 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 11 heures 19 min
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 12 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Affaire Fillon : Hollande a envisagé de reporter la présidentielle; Dati a cherché le soutien de l'Elysée contre Hidalgo; Ecologie : truc de riches ou cauchemar vert ?; Cyberhaine sur les réseaux sociaux : le marché plus fort que la loi
il y a 12 heures 45 min
décryptage > International
Soft power

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Histoire
Rivalité

Et si on s’était trompé de Voltaire ?

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Santé
Vives inquiétudes

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 7 heures 20 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 7 heures 58 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 9 heures 11 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 9 heures 57 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Société
Mobilisation planétaire

Antiracisme et environnement : l’été 2020 sera radicalement exigeant ou ne le sera pas

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Politique
Macron - Le Pen

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

il y a 12 heures 56 min
décryptage > France
Exercices de coloriage

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Consommation
Sucre caché ?

Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ?

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Europe
Menace pour l'Etat allemand ?

L’Allemagne a-t-elle un problème d’infiltration de son extrême droite dans les rouages de l’Etat ?

il y a 15 heures 50 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Euro-Rolling

Le RN en voie de dépassement de LREM aux européennes : concrètement qui sont vraiment les électeurs qui bougent ?

Publié le 05 mai 2019
Les derniers chiffres, dévoilés par l'IFOP, sur les intentions de vote pour les élections européennes indiquent que le Rassemblement National a dépassé LREM. Comment expliquer les récentes évolution et la tendance actuelle à quelques semaines du scrutin.
Pierre Bréchon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bréchon est professeur émérite de science politique à l’IEP de Grenoble, chercheur au laboratoire PACTE, directeur honoraire de l’IEP de Grenoble, et auteur notamment de Comportements et attitudes politiques aux Presses universitaires Grenoble....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les derniers chiffres, dévoilés par l'IFOP, sur les intentions de vote pour les élections européennes indiquent que le Rassemblement National a dépassé LREM. Comment expliquer les récentes évolution et la tendance actuelle à quelques semaines du scrutin.

Atlantico.fr : Le dernier rolling de l'IFOP concernant les élections européennes à venir indiquent que le Rassemblement National a dépassé La République en marche. Sur les derniers sondages, on pouvait noter une progression du vote RN et une baisse du vote en faveur de la majorité. Comment explique-t-on cette tendance ?

Pierre Bréchon : D'abord il faut quand même être très prudent sur ces résultats et les annonces qui sont faites. Le rolling est fait sur 1.500 individus avec une marge d'erreur à prendre en compte. Il faut alors garder en tête le fait que ces résultats ne sont pas définitifs. De plus, il ne faut pas oublier qu'il y a 60% d'abstentionnistes déclarés (et que ce chiffre n'a pas cessé d'augmenter au fil des années). Les intentions de vote sont donc sur un nombre beaucoup plus faible.

Cela dit la tendance de montée du Rassemblement National fait sens. La période électorale est courte, cela commence très tardivement et tout va se jouer sur la mobilisation des abstentionnistes. C'est aujourd'hui plutôt les catégories proches du Front National qui se mobilisent sur cette élection. C'est très difficile pour une majorité de mobiliser son électorat et à contrario l'opposition a des chances de se mobiliser plus facilement.

On rentre donc dans une période de mobilisation et les prochaines semaines vont être déterminantes. Dans cette période, le Rassemblement National récupère son électorat qui était "en attente". A 23% cela veut aussi dire qu'il n'est pas aujourd'hui en progression. Avec un peu de recul historique, en 1994, l'ancien Front National avait fait 25%.

Ensuite il faut parler de l'actualité récente qui a pu jouer un rôle et en partie permettre d'expliquer ces tendances. Même si je n'y crois pas trop car pour beaucoup de gens les petites polémiques ne suffisent pas à infléchir un vote.

Le contexte global est à observer. Il y a eu le Grand débat, des conclusions au moins provisoires en ont été tirées et toute une série de gens ne sont pas contents des retombées. Ils espéraient d'autres conclusions. Il est possible qu'un certain nombre de citoyens proches des Gilets jaunes se mobilisent contre le pouvoir et rejoignent l'électorat du Rassemblement National.

Le vote sanction a d'ailleurs progressé de plus 5 points en une semaine. C'est beaucoup mais en même temps le vote sanction a toujours tenu une place importante dans les élections de mi-mandat. Dans le contexte de la mobilisation progressive à un mois du scrutin il est normal qu'il soit important. Tout va donc se jouer dans les semaines à venir.

Qui sont les électeurs qui vont bouger ?

C'est à ce niveau-là qu'il faut être le plus prudent. La tendance a l'air de se confirmer car elle se situe sur plusieurs rollings d'affilée.

Maintenant il faut faire la distinction entre les deux corps électoraux qui nous intéressent : le Rassemblement National et le parti La République en Marche toujours dans un contexte de début de mobilisation car, comme dit précédemment, ces élections commencent au final tardivement, à seulement un mois du scrutin. Du côté du Rassemblement National c'est justement cet enclenchement de la mobilisation qui explique que les catégories populaires, à faible niveau de diplômes commencent à partir du côté du RN.

A l'inverse du côté de LREM, il est possible que, toujours dans un contexte de crise sociale qui s'est installé, un certain nombre de déçus peuvent partir. Maintenant au fur et à mesure que la mobilisation se fait, l'électorat Macron peut se mettre à reconsidérer son vote. Il y a des gens qui indépendamment des événements se mobilisent et décident de "ne pas faire comme aux présidentielles, je ne revoterai pas Macron".

Maintenant une deuxième analyse est possible. Emmanuel Macron a fait 24% au premier tour de la présidentielle. S'il reste dans les mêmes eaux comme c'est le cas actuellement, il n'aura pas fait un mauvais score. Prenons l'exemple de François Hollande qui a réuni 28,6% des votes au premier tour de l'élection de 2012. Il était tombé à 13,98% aux élections européennes de 2014. Dans ce type de scrutin, il est normal que le parti au pouvoir ne soit pas en forme. Du point de vue électoral, on peut dire que LREM tient quand même pas trop mal.

Maintenant, il est indéniable que l'électorat Macron est plus volatile. Une de ses caractéristiques a été de réunir des gens très divers. En 2017, c'était un des électorats les plus flottants. Un des enjeux pour LREM va être de stabiliser cet électorat issu de camps différents. Ce n'est pas complètement fait.

Pierre Bréchon vient de co-signer "La France des valeurs, quarante ans d'évolutions", publié aux Presses Universitaires de Grenoble dans la collection Libres cours – politique 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 05/05/2019 - 20:39
Le double langage doit être une maladie chronique!
On ne peut qu'admirer la façon dont le parti LR fait un aussi superbe grand écart: souverainiste à Paris et mondialiste à Bruxelles avec le soutien de ce bon Michel Barnier. Il est vrai qu'un sourd est une personne qui ne peut pas entendre.
POLITQ
- 05/05/2019 - 19:24
VIVE LE RN !!!
J'ai regardé ce matin sur LCI la prestation de Jordan Bardella tête de liste RN aux européennes, face à à B.Spartouch(RTL), Ch. Jakubysin(LCI), G.Roquette(Figmag). C'était très amusant. Des lapins pris dans les phares. ----- Ils se passaient la balle pour essayer de le coincer. Raté.... Il a répondu très calmement, sans jamais être dans la provoc, l'insulte comme Mélanchon, la démagogie comme tous les autres. Il s'est juste appuyé sur les faits, seulement les faits, les chiffres. Spartouch a x fois essayé de le faire passer pour un demeuré avec des sourires de commisération envoyé à ses collègues en commentant les réponses. Mais est tombé dans l'eau à chaque fois. Notamment à 12h50, quand Bardella l'a repris de volée avec les chiffres dramatiques et vérifiés de l'immigration, légale et/ou illégale. Et le réalisateur a fait une "bêtise" en passant à ce moment sur les visages dépités de Jaku. et Roq. .... Amusant... ----- Mon préféré serait N.Dupont-Aignan( avec Asselineau !) mais il ne fait que 5à8%.... Et si la droite pouvait être moins "CONNE"!!!!! Et faire une VRAIE GRANDE ALLIANCE RN-LR-DLF.... Tous nos ennemis seraient au tapis.....
raslacoiffe
- 05/05/2019 - 17:34
Le contreproductif prosélytisme de Ganesha
Les outrances verbales de Ganesha trouvent leur explication dans la vulgarité crasse de sa cheftaine (cf des dernières déclarations sur les chinois). A fuir tellement ses propos sont une insulte à l'intelligence des français. Avec ses formules rhétoriques choc se voulant être du Jean Marie Le Pen, Marine Le Pen se situe à des années lumières de l'original.