En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 30 min 3 sec
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 3 heures 7 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 4 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 5 heures 46 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 6 heures 54 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 23 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 9 heures 55 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 10 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 10 heures 37 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 2 heures 16 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 3 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 5 heures 34 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 6 heures 7 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 10 heures 40 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Justice fiscale ?

5 milliards d’euros : la baisse d’impôt qui masquait des hausses à venir ?

Publié le 02 mai 2019
La promesse phare d'Emmanuel Macron, celle d'une baisse de cinq milliards d'euros sur l'impôt sur le revenu devrait cibler les deux premières tranches d'imposition et représenter pour celles-ci des économies comprises entre 350 et 180 euros. L'idée invoquée est-celle d'une plus grande "justice fiscale".
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La promesse phare d'Emmanuel Macron, celle d'une baisse de cinq milliards d'euros sur l'impôt sur le revenu devrait cibler les deux premières tranches d'imposition et représenter pour celles-ci des économies comprises entre 350 et 180 euros. L'idée invoquée est-celle d'une plus grande "justice fiscale".

Atlantico :  Les mesures annoncées au nom d'une plus grande "justice fiscale" comme la baisse de cinq milliards d'euros sur l'impôt vous semblent-elles être des mesures fiscalement justes ?

Philippe Crevel : Le Président Emmanuel Macron entend cibler la baisse de l’impôt sur le revenu sur les classes moyennes qui entrent dans le champ de cet impôt. Or, ce dernier est très concentré. 10 % des contribuables en acquittent 70 %. Or, ces 10 % n’ont pas bénéficié des baisses ces dernières années. Bien au contraire, ils ont subi toutes les hausses des prélèvements. Ils sont jugés riches et donc corvéables ou plutôt imposables à souhait. Ce sont les cadres supérieurs vivant à Paris. Les mesures d’Emmanuel Macron ne contribueront pas à améliorer l’acceptabilité de l’impôt. En agissant de la sorte, le Président chausse les bottes de son prédécesseur. Il réduit le nombre d’assujettis à l’impôt sur le revenu. Il faudrait réformer cet impôt en élargissant son assiette et en diminuant ses taux. En contrepartie, il serait alors imaginable de réduire le nombre des niches fiscales.

Le problème du gouvernement reste le financement d'une telle mesure. Les pistes proposées par Emmanuel Macron vous semblent-elles convaincantes ? 

C’est le problème majeur du Plan d’Emmanuel Macron. Ce dernier a indiqué qu’il remettrait en cause certaines niches fiscales dont bénéficient les entreprises. C’est une tentation facile. Les entreprises ne votent pas et pour le commun des mortels, elles peuvent payer. C’est oublié que les entreprises n’existent pas en tant que contribuable final. En effet, augmenter les prélèvements sur les charges a pour conséquence soit une pression sur les salaires, soit une augmentation des prix des biens et des services, soit une diminution des dividendes versées aux actionnaires. Or, les actionnaires, ce ne sont pas simplement des milliardaires, c’est le peuple des épargnants à travers la possession d’unités de compte ou de parts d’OPC. Certes, pour compenser l’augmentation des prélèvements, il est possible de compter sur les gains de productivité, c’est-à-dire produire plus pour moins cher grâce notamment aux innovations. Mais, le problème, c’est qu’en France, les gains de productivité sont faibles.

Le plan du Président se caractérise également par l’abandon de certaines économies. Ainsi, son engagement de supprimer 120 000 emplois de fonctionnaires n’est plus une certitude. Par ailleurs, la fin des fermetures des écoles, des hôpitaux, des maternités ne sera pas une source d’économies. De même le passage à 24 élèves par classe aura un coût important.

Quelles autres pistes aurait intérêt à suivre le gouvernement ? Doit-il envisager une augmentation des recettes ?

La France doit travailler sur les dépenses avant tout. Il faut s’inspirer des méthodes mises en place au Canada ou en Nouvelle Zélande. Des économies peuvent être réalisées en restructurant les autorités administratives indépendances qui sont devenus des administrations parallèles. Il faudra surtout remettre à plat les prestations sociales et arrêter de subventionner de nombreux secteurs d’activité. Les dépenses en faveur de l’immobilier, niches fiscales comprises, ne résolvent pas la crise du logement mais augmentent les prix d’achat et les loyers. En matière de santé, il faut responsabiliser davantage et multiplier les « zéro à charge ». Faire croire à la gratuité des soins est une illusion qui coûte très chère.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 02/05/2019 - 22:44
Rectificatif
Lire à la fin du paragraphe :" pour Ne Pas " accorder leur confiance...
ajm
- 02/05/2019 - 22:42
Sans illusion
Ces "gens là" ne sont pas en majorité des bobos mais plutôt des conservateurs classiques avec des familles. Ils votent à droite en général, mais si on leur donne un choix entre deux mauvaises possibilités ils prennent celle qui semble la moins dangereuse, sans illusion. Beaucoup de leurs enfants ou petit-enfants vivent ou sont en capacité de vivre ailleurs qu'en France au cas où. Beaucoup sont aussi ceux parmi lesquels sont encore sélectionnés par concours ( "élitisme" décrié par les gilets jaunes) les grands cadres de l'administration, de la medecine et de l'armée qui " tiennent" encore le pays, pour combien de temps ? Ils sont tondus , pas contents du tout mais suffisamment intelligents et avertis de la marche du monde pour accorder leur confiance facilement à des amateurs qui promettent tout et le contraire.
pierre de robion
- 02/05/2019 - 22:12
Macron, alias Zeus, rend inconscients....
....ceux qu'il veut tondre!
Et il a bien raison puisque de surcroît ces gens là, essentiellement des bobos d'Ile de France, votent pour lui (cf le nombre de députs LREM / MODEM en région parisienne!
Tondus et ....contents, à moins que ce ne soit du verlan!