En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Ce que la redoutable efficacité vietnamienne face au Coronavirus pourrait nous apprendre pour faire face à une potentielle 2eme vague (et ce dont nous ne voulons surtout pas...)

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

05.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 7 heures 27 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 8 heures 30 min
light > Culture
On ira tous au paradis
Le romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé
il y a 9 heures 19 min
pépites > Politique
Duo
Popularité : Macron en baisse, Philippe en hausse
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Soifs d’amitié

il y a 14 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique
il y a 14 heures 23 min
décryptage > International
Animal social

Les années 2020, nouvelles années folles ?

il y a 14 heures 41 min
décryptage > International
Confrontation

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Economie
Proposition

500 milliards pour relancer l'Europe... Mais de nombreuses questions en suspens

il y a 15 heures 29 min
décryptage > International
White only?

"Un Noir n'est pas un Noir s'il pense voter Trump" : les nouvelles théories racialistes de Joe Biden

il y a 15 heures 29 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 7 heures 59 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"
il y a 9 heures 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Les premiers stades de la formation d'une planète observés en direct ; Le Pentagone rend public huit rapports de rencontres avec des « phénomènes aériens inexpliqués »
il y a 12 heures 3 min
pépites > International
Confrontation
Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que son pays est "au bord d'une nouvelle Guerre froide" avec les États-Unis
il y a 12 heures 58 min
décryptage > International
Accalmie

Téhéran-Washington : Le calme d’après ou d’avant la tempête ?

il y a 14 heures 14 min
décryptage > High-tech
Volontariat

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Société
Tentation liberticide

Covid-19 : une nouvelle servitude volontaire

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Economie
Problème culturel

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

il y a 15 heures 29 min
décryptage > France
Agriculture

Les abeilles, atout des céréaliers dans leur volonté de reconquête de l'opinion publique

il y a 15 heures 29 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Facebook se lance dans la vente en ligne pour vraiment TOUT savoir de vous

il y a 15 heures 30 min
Atlanti-culture

"Fabio Alessandrini: L'équation": on ne rigole pas, mais c'est aussi passionnant qu'ambitieux

Publié le 24 avril 2019
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
ONE MAN SHOW
Fabio Alessandrini: L'équation

Mise en scène : Fabio Alessandrini

 

INFORMATIONS

Théâtre de la Reine blanche

ATTENTION: dernière, le 28 avril, 

du mercredi au samedi à 20h45 / dim. 15h

Réservation : 01 40 05 06 96  / www.reineblanche.com

 

 

 

RECOMMANDATION 

EXCELLENT

 

THÈME

• Un singe - le narrateur - capturé dans sa jungle africaine, est acheminé jusqu’en Amérique, où il va assimiler de manière accélérée toutes les connaissances scientifiques réunies à ce jour par l’homme.

• Retourné à l’état d’anémone, il revient par étapes sur l’évolution du vivant et sur la création de l’univers.

 

POINTS FORTS 

• Vulgariser les découvertes scientifiques n’est pas aisé ; pour cela, Fabio Allessandrini s’est informé aux meilleures sources (Einstein et Hawking bien sûr, mais aussi les astrophysiciens Michel Cassé et Laurent Nottale, le généticien Marcello Buiatti...), et propose un spectacle dont les qualités pédagogiques ne tiennent pas à son seul talent d’orateur, d’animateur, de mime ou de comédien.

• Alessandrini veut rendre son propos le plus vivant possible, et même restituer la dimension poétique des sciences. Dans cette optique, il exploite de manière pertinente le vaste plan situé à l’arrière de la scène, tout à la fois fenêtre ouvrant sur l’extérieur, écran de projection de diapositives, aquarium, tableau pour l’écriture de ses fameuses équations, espace d’expression polychrome des phénomènes scientifiquement établis (expansion de l’univers, circulation des photons), et qui finit par nous rappeler la populaire “ardoise magique“ des années soixante... Soulignons ici la qualité de la contribution apportée par le vidéaste Claudio Cavallari.

• Le défi qu’Alessandrini s’impose et parvient à relever est ambitieux, car il parvient à faire dialoguer de manière assez fluide les sciences entre elles (physique, astrophysique, biotechnologie et optogénétique), tout en établissant diverses connexions entre celles-ci et la littérature, représentée ici par des références au Kafka des Nouvelles, à Italo Calvino (Cosmicomics) et même à Érik Orsenna (L’avenir de l’eau), et avec la poésie, qui, comme la démarche scientifique, sollicite puissamment l’imagination.

• De là découle l'un des points forts du spectacle : cette capacité d'alterner entre moments poétiques - ainsi l’évocation des diamants en fragments d’un monde perdu - et mises en garde, sur le contraste contemporain entre gain (des connaissances) et perte (d’orientation), ou sur les dérives redoutables, comme lorsque la sélection des espèces revient au goût du jour grâce aux nouvelles techniques de manipulation moléculaire.

 

POINTS FAIBLES

• Si le dispositif de narration partant du singe est assez astucieux pour rappeler les origines de l’homme, les diapositives qui  montrent le comédien en primate au milieu d’un aréopage de savants de réputation mondiale constituent un procédé un peu répétitif.

• Sans être hors d’atteinte du vulgum pecus, il arrive un moment où l’on peut se sentir un peu perdu dans le balai de photons, de neutrons, d’ondes et de molécules, faute d’acquis scientifiques suffisants... Il convient alors de se laisser porter par la poésie du texte, car Fabio Alessandrini parvient toujours à nous récupérer à l’étape suivante !

• De la même manière, il ne faut pas s’inquiéter du titre du spectacle : les équations ont  ici (et à notre grand soulagement...) un rôle purement décoratif, dont elles s’acquittent de manière fort convaincante.

 

EN DEUX MOTS 

Outre une approche assez accessible des découvertes opérées par les sciences dites dures, on appréciera dans cette sorte de parabole les passerelles existant entre ces dernières et la littérature. C’est un plaidoyer pour  une éthique des sciences, pour la beauté et la poésie de ces disciplines.

 

UN EXTRAIT 

« Nous sommes tous des restes d’étoiles explosées. »

 

L’AUTEUR 

 

Fabio Alessandrini, metteur en scène, auteur et comédien pour L’équation, a travaillé sur le répertoire classique et contemporain au théâtre de Gênes, puis mis en scène et interprété ses textes ainsi que ceux d’Erri de Luca avec le théâtre de Compiègne (2000-2008). Responsable artistique de la Compagnie Teatro di Fabio, il travaille actuellement avec la Scène Nationale de Dieppe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires