En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Unité
La presse étrangère attendait, assez critique, Emmanuel Macron mais se retrouve unie et catastrophée par l’incendie qui a ravagé la cathédrale de Paris
Publié le 16 avril 2019
Pour les étrangers, comme pour l’ensemble des Français, la Cathédrale de Paris était l’incarnation de la France. Le président de la République ne pouvait pas faire autrement que de bouleverser son agenda.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour les étrangers, comme pour l’ensemble des Français, la Cathédrale de Paris était l’incarnation de la France. Le président de la République ne pouvait pas faire autrement que de bouleverser son agenda.

Quoi dire ? Quoi faire devant les images de cet incendie qui a ravagé l’un des plus beaux monuments français, le plus chargé d’histoire, le plus fréquenté par les touristes et le plus célébré ? Alors, Notre-Dame était le lieu de recueillement et de prière des catholiques, mais au-delà, c’était (et cela restera) l‘édifice architectural qui raconte le plus et le mieux toute l’histoire et la culture de France. C’est pour cette raison que plus de 14 millions de touristes venaient la visiter, venant du monde entier.

C’est pour cette raison que cet incendie a provoqué une vague d’émotion et de compassion dans la France entière et dans le monde entier. C’est aussi à ce type d’évènement dramatique que l’on mesure la puissance de la France et la force de sa résonnance internationale.

La majorité des chefs d’Etat ont fait part de leur tristesse. Angela Merkel, Theresa May et la plupart des chefs d’Etat et de gouvernement européens se sont retrouvés pour proclamer en pleurant leur attachement à ce décor français et dont Victor Hugo avait assuré une notoriété planétaire.

Donald Trump lui-même n’a pas hésité à poster plusieurs tweets de compassion. Pour lui comme pour beaucoup d’autres, si la Tour Eiffel est le symbole de Paris,  Notre-Dame de Paris représentait la France toute entière. Parce qu’elle offrait une synthèse entre la religion, l’architecture, la littérature, la culture. Notre-Dame de Paris a été le théâtre des misères du petit peuple de Paris pendant 7 siècles, mais pendant tout ce temps, elle a aussi porté un message de paix.

Alors, pas question d’en parler au passé. Notre-Dame devra revivre. Il faudra qu’elle soit réparée, restaurée. Le cri est venu hier soir des quatre coins de la planète. Du nord au sud, de l’ouest à l’est. De l’Unesco à l’Onu. Les grandes institutions internationales se disent prêtes à intervenir. L’archevêché de Paris (et pas seulement l‘archevêché) aura besoin de tout ce monde pour retrouver son joyau.

La presse étrangère va donc célébrer, unanime, la beauté et l’importance de Notre Dame. C’est ce que les grands sites internet de ces grands journaux font déjà ce soir avec cette image de la cathédrale en feu. Tous ces sites rappellent que l’émotion mondiale est équivalente à celle qui avait submergé le monde lors des attentats du World Trade Center le 11 septembre 2001. Les attentats du World Trade Center ont ébranlé le monde parce que c’était la liberté qu’on attaquait. La catastrophe, qui a partiellement détruit la cathédrale de Paris nous arrache les larmes parce que c’est l’outil de la paix et de la culture qui est abîmé.

Il est évident que face à ce désastre, les problèmes franco–français sur lesquels le président de la République devait se pencher hier soir à la télévision semblaient bien dérisoires. Et Emmanuel Macron ne pouvait pas ne pas reporter son intervention.

La France va donc entrer dans une sorte de deuil national qui va durer quelques jours et pendant lesquelles l’action politique sera inaudible, d’autant qu’on entre aussi dans la semaine Pascale. Tout cela signifie que l‘agenda du président et de son gouvernement, et sans doute celui de toute la classe politique, va être paralysé et figé pendant plusieurs jours. 

La presse étrangère attendait Emmanuel Macron, elle s’est portée sur cette catastrophe quasi naturelle en l’absence de tout élément permettant d’imaginer des explications sur l’origine de cet incendie. 

Ce qui est incroyable, c’est que l’incendie de Notre-Dame de Paris a tout changé en bouleversant tous les projets et les agendas. Jusqu'à tard dans la nuit, dans le secret de l’Elysée, le président de la République a travaillé sur son projet. Après s’être demandé pendant des jours comment sortir du grand débat, ses plus proches conseillers s’interrogent désormais sur la façon de sortir de cette brutale détresse provoquée par l’incendie de Notre Dame. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 17/04/2019 - 12:24
et il ne faut pas oublier
qu'à travers ND de Paris, il y aVictor Hugo ...
cloette
- 17/04/2019 - 11:58
tweets de Trump
Ils étaient sympas, et émouvants .
Anguerrand
- 16/04/2019 - 13:32
Notre dame
Curieux, moins de 12 heures après le début de l’incendit alors qu’il n’y a plus que des tonnes de gravois, on connaît, selon le gouvernement, le coupable ; c’est personne. On écarte de suite l’eventualité d’un attentât juste après le départ des ouvriers. Ce serait intéressant de savoir si un musulman qui travaillait sur la flèche n’est pas un terroriste, d’autan que ces derniers temps les églises ont une très forte tendance à brûler ou être dévastées alors qu’elles n’ont connu aucun problème durant des siècles. Alors la VÉRITÉ officiel, c’est la faute à personne , pas d’amalgame, c’est bientôt les élections et que tout le monde a pu voir en direct qu’il y a eu 2 foyers simultanés,l un sous le fléché en réparation, et l’autre juste à côté des 2 tours de façade, juste pour que l’ensemble de ND brûle. Bizarre non ? Le gouvernement nous enfume une nouvelle fois d’autant que c’est lui le propriétaire de ND et qu’il est sensé payer toute l’addition, c’est bien pour cela que Macron a décrété dès hier l’ouverture d’une cagnotte, la France étant déjà ruinée et que ce sont des milliards dont il faudra. Il faut rappeler qu’ à Strasbourg ils avaient la même intention que